形式
Plain text
投稿日時
2019-02-13 03:17
公開期間
無期限
  1. "Comme le fait de comparer les connaissances scientifiques d'il y a 70ans et plus avec ce qu'on sait aujourd'hui. Ta démarche est puérile finalement. Tu veux interdire des produits pour le simple fait que les industries ont pu se tromper."
  2. Si je prend comme exemple la physique, une énorme partie de nos connaissances en électromagnétisme, relativité, mécanique quantique, physique nucléaire, etc. nous vient des années entre 1880 et 1950. Pour te donner un exemple, la quasi totalité des connaissances que nous avons sur les effets des radiations sur le corps humain, vient des essais, pardon, des bombardements sur Hiroshima et Nagasaki. Dans le cadre de ma thèse, j'ai comparé mes résultats sur des mesure de paramètres fondamentaux avec plusieurs valeurs dont certaines dataient... des années 30.
  3. "on continue d'utiliser ce produit dans le milieu médical malgré sa prohibition." L’héroïne n'est plus utilisée par la France comme médicament depuis les années 1920 en raison des nombreux risques qu'elle comporte, notamment en raison de son très fort potentiel addictif qui entraine très rapidement une très forte dépendance physique et psychique ainsi qu'une tolérance très rapide et un besoin très rapide d'augmenter les doses. Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, devenu depuis 2016 : Santé publique France.
  4. "Ce qui est marrant c'est de voir qu'après ta tirade contre les méchantes usines pharmaceutiques" Les méchantes usines pharmaceutiques (je sais que c'est un sarcasme de ta part), tu parles des scandales liés à la vente de médicaments dangereux, au hasard hhmm... le Médiator? Le fait que Bayer ait largement collaboré avec les nazis et ont eu une participation importante dans la solution finale ou la mise en circulation de pilule contraceptive très dangereuse pour la santé? S'ils mettent sur le marché un produit comme l'aspirine, qui est assez utile dans certaines conditions (même s'il ne faut pas trop en abuser), alors tant mieux. En revanche, si le produit est dangereux, alors ils feront tout ce qui est dans leurs moyens pour étouffer le scandale. Je ne sais pas si on peut dire qu'elles sont méchantes, mais dénuées de tous sens morale.
  5. Ça s'appelle le capitalisme, dont la pensée peut être résumée, je crois, en trois mots : le droit d'accumulation illimitée. Ta santé, les firmes elles s'en torche avec, la seule santé qui les préoccupent, c'est celle de leurs profits et de leurs actions en bourse. Et quand je dis "tout ce qui est dans leurs moyens", ça rejoint le dernier paragraphe du dernier commentaire de Damien.
  6. Depuis les années 50, les industriels utilisent et détournent la science à leur profit. Au moment où les premières études faisant le lien entre cigarette et cancer. L'industrie du tabac fait alors appel à un certain John Hill, il était un, ce que les états-uniens appellent, public relations executive et a fondé la Hill+Knowlton Strategies. Voici ce qu'il dit (traduction) dans un mémo datant de 1953, mémo faisant partie des "tobacco documents", « La science est un outil très puissant, dans lequel les gens ont confiance. On ne peut pas l’attaquer frontalement. Il faut procéder autrement. En fait, il faut faire de la science, l’orienter, la mettre à notre main ». Depuis l'industrie du tabac a financé la recherche académique à coup de centaines de millions de dollars pour produire des études qui concluent à l’absence de danger du tabac entre autres. Le cas s'est répété avec l'amiante, le plomb, le sucre, le cholestérol,... et ils financent même les climatosceptique, qui sont de plus en plus nombreux et voyants. Tout est bon pour faire du profit.
ダウンロード 印刷用表示

このコピペの URL

JavaScript での埋め込み

iframe での埋め込み

元のテキスト