Android-x86
Fork

  • R/O
  • HTTP
  • SSH
  • HTTPS

external-wireless-tools: コミット

external/wireless-tools


コミットメタ情報

リビジョン41b8e9b1157054ddcb90e68f1b12707811c90361 (tree)
日時2019-06-11 19:01:36
作者Chih-Wei Huang <cwhuang@linu...>
コミッターChih-Wei Huang

ログメッセージ

Update to v30-pre9

変更サマリ

差分

--- a/wireless_tools/19-udev-ifrename.rules
+++ b/wireless_tools/19-udev-ifrename.rules
@@ -5,9 +5,9 @@
55 # when udev runs (i.e. on boot partition).
66
77 # Enable this rule to test with udevtest.
8-#ENV{UDEV_LOG}=="6", SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -D -V -u -i %k", NAME:="%k"
8+#ENV{UDEV_LOG}=="6", SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -D -V -u -i %k", NAME:="$env{INTERFACE}"
99
1010 # Main ifrename rule.
1111 # If interface is found in /etc/iftab, subsequent rename rules are bypassed.
1212 # If interface is not found in /etc/iftab, subsequent rename rules applies.
13-SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -u -i %k", NAME:="%k"
13+SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -u -i %k", NAME:="$env{INTERFACE}"
--- a/wireless_tools/CHANGELOG.h
+++ b/wireless_tools/CHANGELOG.h
@@ -740,6 +740,60 @@
740740 * ---
741741 * (Bug reported by Florent Daignière)
742742 * o Don't look for "fixed" out of array in set_txpower_info() [iwconfig]
743+ *
744+ * wireless 30 :
745+ * -----------
746+ * (Suggested by Johannes Berg <johannes@sipsolutions.net>)
747+ * o Display non-ASCII char in ESSID using escape sequence [iwlib]
748+ * o Allow input of non-ASCII char in ESSID using escape sequence [iwlib]
749+ * ---
750+ * o Fix probing to not probe wildcards (left over '%d'->'*') [ifrename]
751+ * o Output number of mapping matched (display + exit status) [ifrename]
752+ * (Bug reported by Ben Hutchings)
753+ * o Don't load mapping file if using options '-n' + '-i' [ifrename]
754+ * ---
755+ * o When using takeover, redo probing in case eth0 was in use [ifrename]
756+ * o Update Hotplug documentation, add uDev bits [HOTPLUG-UDEV.txt]
757+ * o Add ESSID bug patches and documentation [ESSID-BUG.txt]
758+ * o Make wireless.21.h LGPL as promised a long time ago [wireless.21.h]
759+ * ---
760+ * (Bug reported by Shaddy Baddah)
761+ * o Fix unaligned access on SPARC in the 64->32 bit workaround [iwlib.c]
762+ * ---
763+ * (From Maxime Charpenne <maxime.charpenne@free.fr>)
764+ * o Mise à jour de la traduction en francais des pages manuel [fr/*]
765+ * ---
766+ * o Use wireless.22.h, make it LGPL [iwlib.h/wireless.22.h]
767+ * o Show Scanning Capabilities in "iwlist event" [iwlist]
768+ * (Bug reported by Nikita Zhernosenko)
769+ * o Fix parsing of retry/power when modifier is used [iwconfig]
770+ * (Bug reported by Alexis Phoenix)
771+ * o Remove trailing '/' in INSTALL_* that fooled checkinstall [Makefile]
772+ * (From Dan Williams <dcbw@redhat.com>)
773+ * o Scan capabilities in struct iw_range [wireless.h]
774+ * (From Guus Sliepen <guus@debian.org>)
775+ * o Install localised man page [Makefile]
776+ * ---
777+ * o Fix #define that broke 32->64 bit workaround [wireless.22.h]
778+ * o Workaround kernel bug when getting ESSID [iwlib/iwconfig/iwgetid]
779+ * (From Gerald Pfeifer <gerald@pfeifer.com>)
780+ * o Fix gramar in man page, add about hidden networks [iwlist.8]
781+ * ---
782+ * (From Reinette Chatre <reinette.chatre@intel.com>)
783+ * o Enable scan buffer to grow up to 65535 instead of 32768 [iwlist]
784+ * o Return a proper error if scan result exceed buffer max [iwlist]
785+ * (From Jean Tourrilhes)
786+ * o Do above two fixes for the simple scan API [iwlib]
787+ * (From Claudio Ferronato <claiudio@libero.it>)
788+ * o Spelling and typos in [iwconfig.8]
789+ * ---
790+ * o Create iwlib-private.h to minimise namespace pollution [iwlib]
791+ * o More fix to the 64->32bit band-aid for encode [iwlib]
792+ * o Update udev rule to remove a warning [19-udev-ifrename.rules]
793+ * (from Ritesh Raj Sarraf <rrs@researchut.com> and Guus Sliepen)
794+ * o Propagate error codes out of main for get [iwconfig/iwlist/iwspy]
795+ * (From Guus Sliepen <guus@debian.org>)
796+ * o Remove spurious commands from Czech iwconfig manpage.
743797 */
744798
745799 /* ----------------------------- TODO ----------------------------- */
@@ -750,7 +804,6 @@
750804 * --------
751805 * Make disable a per encryption key modifier if some hardware
752806 * requires it.
753- * IW_QUAL_RCPI
754807 *
755808 * iwspy :
756809 * -----
@@ -764,6 +817,7 @@
764817 * ifrename :
765818 * --------
766819 * Link Type should use readable form instead of numeric value
820+ * When using -p with -n, only the new name should be probed.
767821 *
768822 * Doc & man pages :
769823 * ---------------
--- a/wireless_tools/DISTRIBUTIONS.txt
+++ b/wireless_tools/DISTRIBUTIONS.txt
@@ -177,8 +177,8 @@ Debian Sarge, in the 'ifscheme' package.
177177 The MAC address based mapping mentioned above is deprecated,
178178 you should use 'ifrename' to assign a consistent interface name to
179179 each of your network interface. This is documented in
180-HOTPLUG.txt. This enable the combination of MAC address identification
181-of interfaces with scheme multi-configuration.
180+HOTPLUG-UDEV.txt. This enable the combination of MAC address
181+identification of interfaces with scheme multi-configuration.
182182
183183 -----
184184
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/ESSID-BUG.txt
@@ -0,0 +1,38 @@
1+ The ESSID bug
2+ -------------
3+
4+ The latest Linux kernels have a bug in the handling of the
5+ESSID. The Linux kernel maintainers seems reluctant to fix this
6+bug. But, I've managed to find a way to workaround it in Wireless
7+Tools 30.pre7.
8+
9+Symptoms :
10+--------
11+ 1) There is a trailing '\x00' in the ESSID.
12+ 2) If a ESSID with 32 character is set, it can not be read again.
13+ http://madwifi.org/ticket/930
14+ 3) You can not set an ESSID with a trailing '\x00'
15+
16+Resolution :
17+----------
18+ The patch provided in the Wireless Tools package should fix
19+this problem. This patch remove a backward compatibility hack, and it
20+is safe as it simplify the code.
21+ The patch need to be applied to the kernel, the kernel
22+recompiled and reinstalled.
23+ If you have kernel 2.6.19 to 2.6.21 :
24+ use iw261_restore_full_essid.diff
25+ If you have kernel 2.6.22 or later :
26+ use iw262_restore_full_essid.diff
27+ I won't give detailed instructions because only people
28+confortable with kernel rebuild should attempt this.
29+
30+Workaround :
31+----------
32+ Using Wireless Tools 30.pre7 or later will cure syptoms (1) and (2).
33+ Using Wireless Tools 29 or earlier will hide the trailing '\x00'
34+character (first symptom), but not the second and third symptoms.
35+
36+ Good luck...
37+
38+ Jean
--- a/wireless_tools/HOTPLUG.txt
+++ b/wireless_tools/HOTPLUG-UDEV.txt
@@ -1,5 +1,5 @@
1- Sane network interface management with Hotplug
2- ----------------------------------------------
1+ Sane network interface management with Hotplug or uDev
2+ ------------------------------------------------------
33
44 INTRODUCTION
55 ------------
@@ -11,13 +11,15 @@ Pcmcia subsystem for PCI and USB, it was decided to create the much
1111 simpler Hotplug system.
1212 The USB subsystem already uses Hotplug. The Pcmcia subsystem
1313 is migrating to it : CardBus cards (32 bits) already use Hotplug,
14-whereas Pcmcia cards (16 bits) still use the old Pcmcia scripts.
15- The Hotplug system is still in its infancy, but already shows
16-some good promise. Most users are disappointed at first by its
17-apparent lack of features compared to the Pcmcia scripts. In this
18-document, we will show how to fully exploit the Hotplug system and try
19-to implement the equivalent of all the functionality of the Pcmcia
20-scripts.
14+whereas Pcmcia cards (16 bits) often still use the old Pcmcia scripts.
15+ The Hotplug system is now very mature. Most users comming from
16+the old Pcmcia scripts are disappointed at first by its apparent lack
17+of features, however it is very flexible and powerful. The new uDev
18+system depend on Hotplug and integrates tightly with it.
19+ In this document, we will show how to fully exploit the
20+Hotplug system and try to implement the equivalent of all the
21+functionality of the Pcmcia scripts.
22+
2123
2224 ASSUMPTIONS
2325 -----------
@@ -30,6 +32,7 @@ configuration described in DISTRIBUTIONS.txt.
3032 but we will to talk about network interface management in general, so
3133 this should apply also to built-in Ethernet cards.
3234
35+
3336 PROBLEM STATEMENT
3437 -----------------
3538 Let's assume a Linux system and two or more network devices,
@@ -53,6 +56,7 @@ interface names (starting at "eth0" and going up). I call that the
5356 to a single fixed configuration in the configuration
5457 database. Clearly, this won't satisfy our requirements.
5558
59+
5660 EXAMPLE SYSTEM
5761 --------------
5862 The distribution I use is Debian 3.0, and some parts of what I
@@ -76,6 +80,7 @@ to this document.
7680 has enough interfaces to make it interesting. All the examples I
7781 present in this document are extracted from this system.
7882
83+
7984 BASIC CONCEPTS
8085 --------------
8186 Most of the concept and tricks presented here are not really
@@ -86,25 +91,28 @@ new. The main contribution is to integrate them.
8691 always present in this system and available at boot time (Pcmcia cards
8792 were not made to be soldered in the Pcmcia slot). Therefore Hotplug is
8893 the way to go.
89- 2) Built-in PCI and ISA cards are managed by the init scripts,
94+ 2) The Hotplug system can use either the original Hotplug
95+scripts or the uDev daemon with the uDev scripts.
96+ 3) Built-in PCI and ISA cards are managed by the init scripts,
9097 as they have always been. The ISA subsystem will never have Hotplug
9198 support, and hotplug is not necessary for PCI cards.
92- 3) Built-in devices that are disable most of the time should
99+ 4) Built-in devices that are disable most of the time should
93100 be enabled manually by the user. Therefore both Hotplug and the init
94101 scripts should ignore those devices by default.
95- 4) (1), (2) and (3) must be compatible on the same system and
102+ 5) (1), (3) and (4) must be compatible on the same system and
96103 play nice with each other.
97104
98- 5) A well defined and consistent network interface name is
105+ 6) A well defined and consistent network interface name is
99106 assigned to each network hardware interface using 'ifrename'. Device A
100107 is always named 'ethA' (or whatever name you like such as
101108 'mynetworkcard').
102- 6) No interface is called 'eth0' (or 'wlan0'). Any unknown
109+ 7) No interface is called 'eth0' (or 'wlan0'). Any unknown
103110 device would be 'eth0', so known devices should be called something
104-else.
105- 7) Multiple configurations for a single interface (schemes)
111+else. There are also other issues with using 'eth0'.
112+ 8) Multiple configurations for a single interface (schemes)
106113 are managed by the ifup/ifdown subsystem.
107114
115+
108116 CONFIGURATION FROM INIT SCRIPTS
109117 -------------------------------
110118 It may seem paradoxical, but before setting up Hotplug, we
@@ -145,8 +153,9 @@ can skip directly to the next section.
145153 There are 3 alternatives to manage device drivers as
146154 modules.
147155 1) Some distributions have an explicit list of modules
148-that are loaded at boot time. If you want to use that feature you need
149-to check the documentation of your distribution.
156+that are loaded at boot time, usuall in /etc/modules. If you want to
157+use that feature you need to check the documentation of your
158+distribution.
150159 2) Some system, such as Hotplug, Discover or Kudzu,
151160 can scan the various buses of the PC and load the appropriate
152161 drivers. This is mostly configuration-free, but may not support all
@@ -188,27 +197,50 @@ obviously you don't want to touch that.
188197 have (we'll fix that in a minute). Note that for modern PCI cards this
189198 is much more straightforward than for old ISA cards.
190199
200+ When loading modules on-demand, you usually can not use the
201+name 'eth0' or other 'ethX' with a low number for your interfaces, as
202+on-demand module may fail to load them. If there is a unknown
203+interface or an interface not yet renamed on the system, it will be
204+eth0, and the system will assume the module for eth0 is already loaded
205+and will fail to load the proper module.
206+ To test on-demand loading of module, you can do :
207+--------------------------
208+> /sbin/modprobe -r eth2
209+> /sbin/modprobe eth2
210+--------------------------
211+
191212 3) Installing 'ifrename'
192213 ------------------------
193214 You will need to install ifrename on your system. 'ifrename'
194215 is part of the Wireless Tools package (version 27 and later) and is a
195216 complete rewrite of the now obsolete 'nameif'.
196- Some distributions, such as Debian Sarge, offer a separate
217+ Some distributions, such as Debian 3.1/4.0, offer a separate
197218 package for 'ifrename', and in this case you should just install this
198219 package. Other distributions may include ifrename as part of their
199220 'wireless-tools' package (this should be the case for Gentoo, Fedora
200-and Mandrake). Other distributions, such as Debian 3.0, don't include
201-ifrename at all, so you should compile yourself a recent version of
202-Wireless Tools (v27 or later) and install it.
221+and Mandrake). Other distributions, such as Debian 3.0 and Unbuntu
222+7.10, don't include ifrename at all, so you should compile yourself a
223+recent version of Wireless Tools (v29 or later) and install it.
224+ The installation of Wireless Tools is described in the INSTALL
225+file of the Wireless Tools package. If you plan to only use ifrename,
226+a good option is to compile a static version of Wireless Tools and
227+only copy the resulting ifrename executable.
203228
204229 In any case, you should verify that 'ifrename' is properly
205230 installed and check the path needed to call it :
206231 --------------------------
207232 > which ifrename
208233 /sbin/ifrename
234+> whereis ifrename
235+ifrename: /sbin/ifrename /usr/man/man8/ifrename.8 /usr/share/man/man8/ifrename.8.gz
209236 --------------------------
210- Most distributions will install 'ifrename' in '/sbin', while if
211-you compile your own wireless tools, it will be in '/usr/local/sbin'.
237+ Most distributions will install 'ifrename' in '/sbin', while
238+if you compile your own wireless tools, by default it will be in
239+'/usr/local/sbin' (see Makefile on how to change that).
240+ If you are upgrading ifrename from a previous version, you
241+should make sure that the new version of ifrename is either installed
242+in the same location (overwrite old version) or in a place earlier in
243+the PATH (check with whereis).
212244
213245 4) Making the boot scripts call 'ifrename'
214246 ------------------------------------------
@@ -219,9 +251,12 @@ to look into your own init files, or ask people familiar with your
219251 distribution. It will need to run just before the call to 'ifup' or
220252 'ifconfig' command.
221253
222- In Debian 3.0 and Debian Sarge, it needs to be run from
223-/etc/init.d/networking, which is not the default. The necessary patch
224-is below :
254+ In Debian 4.0 (Etch) and later, the 'ifrename' package adds it
255+own init script at the right place, called /etc/init.d/ifrename. You
256+don't have to do anything.
257+ In Debian 3.0 (Woody) and Debian 3.1 (Sarge), ifrename needs
258+to be run from /etc/init.d/networking, which is not the default. The
259+necessary patch to the init script is below :
225260
226261 ----------------------------------------------------------------
227262 --- networking-orig Wed Feb 18 13:56:23 2004
@@ -229,7 +264,7 @@ is below :
229264 @@ -120,6 +120,15 @@ case "$1" in
230265 doopt syncookies no
231266 doopt ip_forward no
232-
267+
233268 + # Optionally remap interface names based on MAC address.
234269 + # '/sbin/ifrename' is part of wireless-tools package.
235270 + # /etc/iftab is currently not created by default. Jean II
@@ -267,7 +302,7 @@ bit looking around :
267302 -----------------------------
268303 # modprobe pcnet32
269304 # ifconfig eth0
270-eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:10:83:34:BA:E5
305+eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:10:83:34:BA:E5
271306 [...]
272307 -----------------------------
273308
@@ -292,6 +327,10 @@ you have to manage large number of computers (like a rack of servers
292327 or clusters), then you may want to look at other selectors offered by
293328 'ifrename'.
294329
330+ In this example, we used the MAC address of the card. Using
331+the MAC address is not always an option, there is a section at the end
332+of this document dedicated to those cases.
333+
295334 To test that ifrename works, do the following :
296335 o Load all your drivers, see section (2)
297336 o Check /proc/net/dev to see which interface exist
@@ -328,14 +367,264 @@ iface eth2 inet static
328367 This was the last part. Now, at your next boot, all your
329368 interfaces should be assigned the proper name and the proper
330369 configuration.
370+ If this is not the case, there is a troubleshooting section at
371+the end of this document.
331372
332-CONFIGURATION VIA HOTPLUG
333--------------------------
373+
374+CONFIGURATION VIA UDEV
375+----------------------
334376 Dealing with removable interfaces is similar to dealing with
335-built-in interfaces, the main difference is that we will use the
336-Hotplug scripts instead of the init scripts. Another difference is
337-that it will likely require more work on your part because most
338-distributions are not fully ready for it.
377+built-in interfaces, the main difference is that we will use Hotplug
378+event with the uDev system instead of the init scripts. This requires
379+a fairly recent distributions, older distributions don't have uDev or
380+uDev system not capable enough.
381+ Note that you can also use removable interfaces with the
382+original Hotplug scripts. This is detailed in the next section. The
383+installation of uDev changes a lot of things on a system, so may not
384+be for everybody, however recent version of Gnome and KDE seem to
385+require it.
386+
387+ 1) Applicability
388+ ----------------
389+ The Hotplug configuration method is the best choice for any
390+removable network interface, such as :
391+ o Pcmcia (16 bits) network cards
392+ o CardBus (32 bits) network cards
393+ o USB network dongles
394+ o Hot-PCI network cards
395+ It may also be used to manage other types of network
396+interfaces, although it may not be the best choice for them.
397+
398+ 2) How Hotplug works with the uDev scripts
399+ ------------------------------------------
400+ When using uDev, the concept is similar to the original
401+Hotplug scripts, however the implementation is slightly less
402+transparent. Also, the name of the rules and the location of scripts
403+vary from distribution from distribution.
404+
405+ When something interesting happens, the Linux kernel generates
406+an Hotplug event. The uDev deamon (udevd) receive the event, does some
407+processing on its own, use the rules in /etc/udev/rules.d/, and
408+finally run the proper script in /lib/udev/.
409+ There are 3 types of Hotplug events we care about :
410+ o PCI event : a CardBus device is added or removed
411+from the system. The hotplug rule loads the driver, in my case
412+/etc/udev/rules.d/z55_hotplug.rules.
413+ o USB event : a USB device is added or removed from
414+the system. The hotplug rule loads the driver, in my case
415+/etc/udev/rules.d/z55_hotplug.rules.
416+ o Network event : a network interface is added or
417+removed from the system. The script /lib/udev/net.agent is run.
418+
419+ If we insert a CardBus network card in the system, the
420+following happens :
421+ 1) Kernel detects new CardBus device
422+ 2) Kernel generates PCI Hotplug event
423+ 3) udevd receive the event, runs the Hotplug rule.
424+ 4) The Hotplug rule find the proper driver module and loads it.
425+ 5) Driver module initialises, creates new network device
426+ 6) Kernel detects new network device
427+ 7) Kernel generates Network Hotplug event
428+ 8) /lib/udev/net.agent runs, configures network device
429+ The sequence of events is similar for USB devices and for removals.
430+
431+ 3) Installing uDev for Debian Lenny
432+ -----------------------------------
433+ Thanks to the great work of many people, Debian Lenny has all
434+the necessary packages and complete udev support, and will work mostly
435+'out of the box'.
436+ You will need to install the following packages :
437+ o udev
438+ o ifrename
439+
440+ The configuration of Hotplug and uDev is simple. You only have
441+to modify the file /etc/network/interfaces to enable your interfaces
442+to be managed with Hotplug and uDev.
443+ By default, ifup ignore all hotplug network events, as it
444+assume network interfaces are configured using the static init
445+scripts. To enable ifup to configure specific network interfaces on
446+hotplug events, you need to list those interface in a "allow-hotplug"
447+statement.
448+ For example, your /etc/network/interfaces would include :
449+--------- /etc/network/interfaces -----------
450+# Enable Hotplug support (Etch and later)
451+#
452+allow-hotplug prism0 acx0
453+---------------------------------------------
454+
455+ 4) Installing uDev for Debian Etch (4.0)
456+ ----------------------------------------
457+ The uDev system provided with Debian Etch (4.0) is fully
458+functional, except for one missing feature. This version of uDev can
459+not integrate with ifrename. The version of ifrename provided also
460+lacks uDev support.
461+ If you want to use uDev with Debian Etch (4.0), there are two
462+possibilities. The first solution is use the uDev system to rename
463+interfaces, loosing some of the power of ifrename. The second solution
464+is to upgrade both udevd and ifrename.
465+
466+ This is the procedure I personally use to upgrade udevd on
467+Debian Etch (4.0) :
468+ o Get the canonical version of udev 107 from :
469+ http://www.kernel.org/pub/linux/utils/kernel/hotplug/udev.html
470+ o Compile it with "make".
471+ o Do not "make install" !
472+ o Run "strip udevd"
473+ o Save a copy of the original udevd "cp /sbin/udevd /sbin/udevd.orig"
474+ o Copy the new udevd with "cp udevd /sbin/udevd".
475+ Note that udevd is an essential component of the OS. This
476+procedure should be safe, but I do not guarantee it will always be
477+safe.
478+
479+ Upgrading ifrename is simple, this is like installing ifrename
480+and is described above in this document.
481+
482+ Once those two packages are upgraded, you can go follow the
483+procedure going back to step (3).
484+
485+ 5) Installing uDev for Debian Sarge (3.1)
486+ -----------------------------------------
487+ The uDev system provided with Debian Sarge (3.1) is a very old
488+version of uDev that is not integrated with the Hotplug scripts. In
489+other words, if you install uDev with Sarge, you will still need to
490+use the original Hotplug scripts and configure your system with them.
491+
492+ 6) Installing uDev on other distributions
493+ --------------------------------------------
494+ The canonical version of hotplug is available at :
495+ http://www.kernel.org/pub/linux/utils/kernel/hotplug/udev.html
496+ The mailing list for udev is the Hotplug mailins list :
497+ http://linux-hotplug.sourceforge.net/
498+ http://marc.theaimsgroup.com/?l=linux-hotplug-devel&r=1&w=2
499+
500+ Most distributions have highly customized uDev packages and
501+most likely the canonical version won't completely work on your
502+system. The udevd deamon is has usually little changes, however the
503+rules and scripts are very different.
504+ To be able to use uDev with ifrename, you will need uDev
505+version 107 and later, which has support for calling ifrename. You
506+will also need ifrename version 29.pre17 or later (I recommend version
507+29). Most modern distributions should already have those versions.
508+ If this is the case, you only need to install the uDev and
509+ifrename package. If there is no ifrename package, it's easy to
510+compile it from source and install it.
511+
512+ 7) Making uDev call ifrename
513+ ----------------------------
514+ We need to make sure that 'ifrename' is run by the uDev
515+subsystem at the right time. Because of the complex way uDev works,
516+the smooth integration can only be done one way. Other methods may
517+leave the uDev system in a confused state, which may be a problem when
518+the card/interface is removed.
519+
520+ Most often, the only thing to do it to copy the file
521+'19-udev-ifrename.rules' from the Wireless Tools package to the
522+directory "/etc/udev/rules.d/". It should work on most system.
523+
524+ What follow is a detailed explanation of what this additional
525+rules does.
526+ uDev needs to call ifrename as an IMPORT rule, and with the
527+right parameter. As I said, this requires uDev version 107 and later
528+and ifrename version 29.pre17 or later.
529+ The ifrename rule need to be called *before* the 'persistent'
530+rules. I also like the ifrename rule to happen after local rules. The
531+uDev rules are processed in alphabetical orders, which is why the
532+rules filename start usually with numbers. However, those name vary
533+betwen distributions. Make sure the ifrename rule has a proper
534+filename for your distribution.
535+
536+ The rules we add looks like this :
537+------ /etc/udev/rules.d/19-udev-ifrename.rules ------
538+# Main ifrename rule.
539+# If interface is found in /etc/iftab, subsequent rename rules are bypassed.
540+# If interface is not found in /etc/iftab, subsequent rename rules applies.
541+SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -u -i %k", NAME:="%k"
542+------------------------------------------------------
543+
544+ Lastly, make sure the rule has the right path for ifrename :
545+--------------------------
546+> which ifrename
547+/sbin/ifrename
548+--------------------------
549+
550+ 8) Loading driver modules
551+ -------------------------
552+ Wow ! The most difficult part is done.
553+ In theory, you don't need to do any specific configuration for
554+the driver modules to be loaded. The uDev system should load the right
555+driver module for you.
556+ Also, you don't need to define aliases in /etc/modprobe.d/* or
557+in /etc/modprobe.conf, it's useless and may be counterproductive.
558+
559+ If you use a driver compiled statically in the kernel, you
560+also have nothing to do.
561+
562+ 9) Renaming interfaces
563+ -----------------------
564+ We still use ifrename to assign names to interfaces. The
565+configuration of 'ifrename' is the same. To keep the possibility of
566+having multiple wireless cards (one in each CardBus slot), we use
567+wildcards in both the MAC address and the name :
568+
569+--------- /etc/iftab -----------------------
570+# SMC 2835W wireless CardBus card
571+prism* mac 00:30:B4:*
572+---------------------------------------------
573+
574+ If you insert two cards, they would be named prism0 and
575+prism1. If you want to control which card get each name, you should
576+not use wildcards and set a specific line for each card :
577+
578+--------- /etc/iftab -----------------------
579+# SMC 2835W wireless CardBus card
580+prism0 mac 00:30:B4:64:27:8B
581+prism1 mac 00:30:B4:64:27:8D
582+---------------------------------------------
583+
584+ 10) Configuring interfaces
585+ --------------------------
586+ At this point, configuration of uDev network interfaces is done
587+just like their built-in counterparts. This part is still distribution
588+specific, and still already documented in the file DISTRIBUTIONS.txt.
589+
590+ In Debian, you would need to modify the file
591+/etc/network/interfaces like this :
592+
593+--------- /etc/network/interfaces -----------
594+# Enable Hotplug support (Etch and later)
595+#
596+allow-hotplug prism0
597+
598+# SMC 2835W wireless CardBus card
599+iface prism0 inet static
600+ address 10.0.1.2
601+ netmask 255.255.255.0
602+ broadcast 10.0.1.255
603+ wireless-essid THE_ESSID
604+ wireless-mode ad-hoc
605+ wireless-channel 5
606+---------------------------------------------
607+
608+ Note that you can also use graphical tools such as
609+NetworkManager to configure interfaces at this point.
610+
611+ Now, just cross your fingers and plug the card in the slot...
612+ If it does not work, there is a troubleshooting section at the
613+end of this document.
614+
615+
616+CONFIGURATION VIA THE ORIGINAL HOTPLUG SCRIPTS
617+----------------------------------------------
618+ The previous section was dealing with removable interfaces
619+with Hotplug events and the uDev system. In various cases, or for old
620+distributions, it's preferable to use the original Hotplug
621+scripts. The original Hotplug scripts are much less invasive on the
622+system than uDev.
623+ Using the original Hotplug scripts is similar to using uDev or
624+dealing with built-in interfaces, the main difference is that the
625+script used are different. Another difference is that it will likely
626+require more work on your part because most distributions do not have
627+all part properly integrated.
339628
340629 1) Applicability
341630 ----------------
@@ -348,11 +637,14 @@ removable network interface, such as :
348637 It may also be used to manage other types of network
349638 interfaces, although it may not be the best choice for them.
350639
351- 2) How Hotplug works
352- --------------------
353- Conceptually, Hotplug is very simple. When something
354-interesting happens, the Linux kernel generates an Hotplug event. This
355-runs the proper script from the /etc/hotplug directory.
640+ 2) How the original Hotplug scripts works
641+ -----------------------------------------
642+ Conceptually, Hotplug is very simple, and the Hotplug scripts
643+are quite easy to follow.
644+
645+ When something interesting happens, the Linux kernel generates
646+an Hotplug event. This runs the main Hotplug script, which in turn
647+runs the appropriate script from the /etc/hotplug directory.
356648 There are 3 types of Hotplug events we care about :
357649 o PCI event : a CardBus device is added or removed
358650 from the system. The script /etc/hotplug/pci.agent is run.
@@ -371,11 +663,13 @@ following happens :
371663 6) Kernel detects new network device
372664 7) Kernel generates Network Hotplug event
373665 8) /etc/hotplug/net.agent runs, configures network device
374- The sequence of events is similar for removals and USB devices.
666+ The sequence of events is similar for USB devices and for removals.
375667
376668 3) Make sure ifup does not deadlock
377669 -----------------------------------
378670 <Most people should ignore this part>
671+ <This applies only to Debian 3.0 and earlier>
672+
379673 The first problem is that we need to make sure the command
380674 'ifup' does not deadlock by calling itself re-entrantly. If the system
381675 has built-in interfaces, the 'ifup' may reenter itself at boot time
@@ -391,19 +685,46 @@ via Hotplug :
391685 Note that you can produce the same reentrancy if you call ifup
392686 manually on an interface which module is not yet loaded.
393687
394- The default version of 'ifup' for Debian 3.0 and Debian Sarge
688+ The default version of 'ifup' for Debian 3.0 and Debian 3.1
395689 is not reentrant and can therefore deadlock if not used properly. The
396690 patch to make 'ifup' properly reentrant is available here :
397691 http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=231197
398- Contemporary versions of Debian (Sarge and later) have a
692+ Contemporary versions of Debian (3.1 and later) have a
399693 net.agent script that contains workarounds to prevents deadlock
400694 situations, so for normal use the default 'ifup' should work fine.
695+ Modern version of Debian (4.0 and later) have a version of
696+'ifup' that is reentrant and that won't deadlock.
401697
402698 Other distributions have very different ifup programs and I
403699 have not tried those (tell me about it !).
404700
405- 4) Installing Hotplug for Debian Sarge (testing/unstable)
406- ---------------------------------------------------------
701+ 4) Installing uDev for Debian Etch (4.0) or Lenny
702+ -------------------------------------------------
703+ Thanks to the great work of many people, Debian Etch and Lenny
704+has all the necessary packages and hotplug support, and will work
705+mostly 'out of the box'.
706+ You will need to install the following packages :
707+ o hotplug
708+ o ifrename
709+
710+ The configuration of network Hotplug has been much simplified
711+compared to Debian Sarge (3.0). You only have
712+to modify the file /etc/network/interfaces to enable your interfaces
713+to be managed with Hotplug and uDev.
714+ By default, ifup ignore all hotplug network events, as it
715+assume network interfaces are configured using the static init
716+scripts. To enable ifup to configure specific network interfaces on
717+hotplug events, you need to list those interface in a "allow-hotplug"
718+statement.
719+ For example, your /etc/network/interfaces would include :
720+--------- /etc/network/interfaces -----------
721+# Enable Hotplug support (Etch and later)
722+#
723+allow-hotplug prism0 acx0
724+---------------------------------------------
725+
726+ 5) Installing Hotplug for Debian Sarge (3.1)
727+ --------------------------------------------
407728 Thanks to the great work of many people, Debian Sarge has all
408729 the necessary packages and hotplug support, and will work mostly 'out
409730 of the box'.
@@ -454,7 +775,7 @@ mapping hotplug
454775 map ethA
455776 ---------------------------------------------
456777
457- 5) Installing Hotplug for Debian 3.0
778+ 6) Installing Hotplug for Debian 3.0
458779 ------------------------------------
459780 Debian 3.0 doesn't come by default with hotplug, but the
460781 hotplug package is available as regular Debian package (on the CD or
@@ -469,21 +790,21 @@ the file /etc/hotplug/net.agent.
469790 +++ net.agent Fri Feb 20 18:22:50 2004
470791 @@ -26,7 +26,7 @@ if [ "$INTERFACE" = "" ]; then
471792 fi
472-
793+
473794 case $ACTION in
474795 -register)
475796 +add|register)
476-
797+
477798 case $INTERFACE in
478799 # interfaces that are registered after being "up" (?)
479800 @@ -52,7 +52,7 @@ register)
480801 mesg $1 $ACTION event not handled
481802 ;;
482-
803+
483804 -unregister)
484805 +remove|unregister)
485- # Assume that we want to run ifdown no matter what,
486- # because it is not going to remove the data from the
806+ # Assume that we want to run ifdown no matter what,
807+ # because it is not going to remove the data from the
487808 # ifstate database otherwise.
488809 -------------------------------------------------
489810
@@ -491,7 +812,7 @@ the file /etc/hotplug/net.agent.
491812 hotplug is much more basic, and doesn't have any scanning at boot time
492813 and doesn't need to be enabled in /etc/network/interfaces.
493814
494- 6) Installing hotplug on other distributions
815+ 7) Installing hotplug on other distributions
495816 --------------------------------------------
496817 The canonical version of hotplug is available at :
497818 http://linux-hotplug.sourceforge.net/
@@ -501,11 +822,15 @@ chances are that the canonical version won't completely work on your
501822 system. All these various changing versions make it difficult for me
502823 to tell what exactly needs to be changed in the hotplug scripts to
503824 make them work. However, most should work out of the box.
825+ Remember also that in most cases, you can not have the
826+original Hotplug scripts and uDev together. If uDev is already
827+installed on your system, downgrading to the original Hotplug scripts
828+may be tricky.
504829
505830 My guess is that in a few releases, all these problems will
506831 sort themselves out. Just be patient.
507832
508- 7) Dealing with 'init' hotplug
833+ 8) Dealing with 'init' hotplug
509834 ------------------------------
510835 In addition to the standard kernel Hotplug events, modern
511836 versions of the Hotplug scripts add init scripts that scan the system
@@ -543,7 +868,7 @@ will not be loaded.
543868 appropriate .rc script in /etc/hotplug, or just deleting/renaming
544869 those files.
545870
546- 8) Making hotplug scripts call ifrename
871+ 9) Making hotplug scripts call ifrename
547872 ---------------------------------------
548873 The last hotplug step is to make sure that 'ifrename' is run
549874 by the hotplug subsystem at the right time. As before, we want to run
@@ -567,7 +892,7 @@ of hotplug scripts, you will need to add this support yourself.
567892 @@ -40,6 +40,21 @@ add|register)
568893 # we can't do much here without distro-specific knowledge
569894 # such as whether/how to invoke DHCP, set up bridging, etc.
570-
895+
571896 + # Run ifrename as needed - Jean II
572897 + # Remap interface names based on MAC address. This works around
573898 + # the dreaded configuration problem "all my cards are 'eth0'"...
@@ -633,14 +958,19 @@ prism1 mac 00:30:B4:64:27:8D
633958
634959 11) Configuring interfaces
635960 -------------------------
636- At this point, configuration of Hotplug interfaces is done
637-just like their built-in counterparts. This part is still distribution
638-specific, and still already documented in the file DISTRIBUTIONS.txt.
961+ At this point, configuration of Hotplug network interfaces is
962+done just like their built-in counterparts. This part is still
963+distribution specific, and still already documented in the file
964+DISTRIBUTIONS.txt.
639965
640966 In Debian, you would need to modify the file
641967 /etc/network/interfaces like this :
642968
643969 --------- /etc/network/interfaces -----------
970+# Enable Hotplug support (Etch and later)
971+#
972+allow-hotplug prism0 acx0
973+
644974 # Enable Hotplug support (Sarge and later)
645975 mapping hotplug
646976 script grep
@@ -661,6 +991,7 @@ using waproamd to set these parameters.
661991
662992 Now, just cross your fingers and plug the card in the slot...
663993
994+
664995 PCMCIA INTERFACES (16 bits)
665996 ---------------------------
666997 The Pcmcia subsystem has quite some legacy, and can use
@@ -708,6 +1039,7 @@ Pcmcia cards with ifrename. You would need to modify
7081039 was done for /etc/hotplug/net.agent. But, as in the long term Pcmcia
7091040 will migrate to Hotplug, I would not bother...
7101041
1042+
7111043 MANUAL LOADING, DOCKING STATIONS
7121044 --------------------------------
7131045 Manual loading is used for built-in network interfaces that
@@ -767,7 +1099,7 @@ interfaces don't use wildcards. The '-p' option make sure ifrename
7671099 probes the module prior to using it.
7681100 Using "modprobe -r" make sure that if the driver is composed
7691101 of multiple module all the modules are unloaded.
770-
1102+
7711103 To enable the interface, just use :
7721104 -----------------------------------
7731105 ifup eth4
@@ -892,6 +1224,7 @@ iface prism0-other inet static
8921224 wireless-key "s:secure"
8931225 ------------------------------------------------------
8941226
1227+
8951228 FIRMWARE LOADING
8961229 ----------------
8971230 A lot of modern wireless card don't have built in firmware and
@@ -917,7 +1250,8 @@ sysfs /sys sysfs defaults 0 0
9171250 --------------------------------------------------
9181251
9191252 Then, you add the firmware file in the directory where it's
920-expected, which is /usr/lib/hotplug/firmware/ in most cases.
1253+expected, which is /lib/firmware/ in most cases, and
1254+/usr/lib/hotplug/firmware/ on older systems.
9211255
9221256 Most distributions nowadays have a version of the Hotplug
9231257 scripts that knows how to deal with firmware. If it is not the case,
@@ -951,8 +1285,9 @@ you make sure that the network init scripts run 'ifrename
9511285 -p'. 'ifrename' will trigger the module to load, and all the Hotplug
9521286 events will be generated properly to configure the interface.
9531287
954-DEVICES WITH MULTIPLE NAMES
955----------------------------
1288+
1289+DEVICES WITH MULTIPLE NAMES/INTERFACES
1290+--------------------------------------
9561291 Some wireless drivers offer multiple network interfaces for
9571292 the same device. A classical example is the Aironet driver that
9581293 creates a 'ethX' and 'wifiY' for each card.
@@ -974,7 +1309,7 @@ airo* mac 00:07:0E:* arp 1
9741309 would do :
9751310 --------- /etc/iftab -----------------------
9761311 # Cisco Aironet 350 wireless Pcmcia card
977-wifi* mac 00:07:0E:*
1312+wifi* mac 00:07:0E:* arp 801
9781313 airo* mac 00:07:0E:* arp 1
9791314 ---------------------------------------------
9801315
@@ -983,6 +1318,7 @@ selectors, but it is architectured such as adding selectors is relatively
9831318 trivial. If you find a case that 'ifrename' can't handle, you should
9841319 just extend it.
9851320
1321+
9861322 DEVICES WITHOUT MAC ADDRESSES
9871323 -----------------------------
9881324 Most Ethernet and Wireless devices have a fixed and unique MAC
@@ -1011,30 +1347,77 @@ usb-p firmware "Prolific PL-2301/PL-2302"
10111347 usb-4 bus-info usb-00:02.0-1.4
10121348 ---------------------------------------------
10131349
1350+
10141351 TROUBLESHOOTING
10151352 ---------------
10161353 If your interface doesn't show up as expected with ifconfig,
10171354 you will need to find out why. First, you need to be familiar with the
10181355 sequence of actions in the system and find which one did not happen.
10191356
1357+ 1) Interfaces on the system
1358+ ---------------------------
1359+ You first need to check which network interfaces are currently
1360+available on your system and configuration was assigned to it. This is
1361+mostly done using 'ifconfig'.
1362+ To list only the configured network interfaces :
1363+--------------------------
1364+> /sbin/ifconfig
1365+--------------------------
1366+ The list all network interfaces :
1367+--------------------------
1368+> /sbin/ifconfig -a
1369+--------------------------
1370+ You can also use 'iwconfig' to check the wireless configuration.
1371+
1372+ 2) Modules
1373+ ----------
10201374 You need to check that the driver module(s) was loaded using
10211375 'lsmod'.
10221376
1377+ If this device is configure via init scripts, you should test
1378+if the on-demand loading of module (module probing works). This is
1379+done with :
1380+--------------------------
1381+> /sbin/modprobe -r eth2
1382+> /sbin/modprobe eth2
1383+--------------------------
1384+
1385+ If your module does not load, first you should check that the
1386+hardware is present. This depend on the bus used, for PCI bus you will
1387+use 'lspci' and for USB bus you will use 'lsusb'.
1388+ The second step is to check if the driver for your hardware is
1389+available on the system.
1390+
1391+ 3) Ifrename
1392+ -----------
10231393 You need to check if the interface was properly renamed with
10241394 'ifrename'. You can use 'ifrename -D -V' to debug your /etc/iftab.
10251395 Get the list of interfaces on your system with 'ifconfig -a'
10261396 or 'cat /proc/net/dev', and check if an interface is using the name
10271397 you assigned or 'eth0'. Check any suspicious interfaces with 'ifconfig
1028-eth0', and check its MAC address. Note that some rare drivers don't
1029-have a proper MAC address before brought up, which fools ifrename.
1398+eth0', and check its MAC address.
10301399 Verify that no line in /etc/iftab matches the all-zero MAC
10311400 address. The all-zero MAC address matches the loopback interface 'lo'
10321401 and various pseudo network devices, renaming the loopback interface is
10331402 highly discouraged.
1403+ Finally, run ifrename in debug mode :
1404+--------------------------
1405+> /sbin/ifrename -D -V
1406+--------------------------
10341407
1035- You need to check which configuration was given to the
1036-interface using 'ifconfig' and 'iwconfig'.
1408+ The only case where running ifrename in debug mode would
1409+differ from when it is run normally are drivers that don't have valid
1410+descriptor value until after ifrename is run. There are a few drivers,
1411+such as prism54, which don't have a proper MAC address before brought
1412+up. This obviously fools ifrename.
1413+ A way to debug that is to change the way ifrename is called to
1414+save the debug output. For example, you could call ifrename that way :
1415+------- /etc/hotplug/net.agent ------------------
1416+ NEWNAME=`/sbin/ifrename -i $INTERFACE -V 2>> /var/log/ifrename`
1417+-------------------------------------------------
10371418
1419+ 4) Original Hotplug scripts
1420+ ---------------------------
10381421 The Hotplug subsystem has also good debugging facilities.
10391422 To enable Hotplug debugging, just make sure the variable DEBUG
10401423 is defined in /sbin/hotplug :
@@ -1044,10 +1427,10 @@ is defined in /sbin/hotplug :
10441427 @@ -22,7 +22,7 @@
10451428 cd /etc/hotplug
10461429 . hotplug.functions
1047-
1430+
10481431 -# DEBUG=yes export DEBUG
10491432 +DEBUG=yes export DEBUG
1050-
1433+
10511434 if [ "$DEBUG" != "" ]; then
10521435 mesg "arguments ($*) env (`env`)"
10531436 ------------------------------------------------------
@@ -1056,6 +1439,49 @@ is defined in /sbin/hotplug :
10561439 happen as expected (pci, firmware, net...), and verify the log
10571440 messages from 'net.agent'.
10581441
1442+ 5) UDev
1443+ -------
1444+ There are two main facilities to debug uDev, the 'udevtest'
1445+program and udev daemon debugging.
1446+
1447+ The uDev package comes with 'udevtest', a program that
1448+simulate a hotplug event, however this has many limitations and is not
1449+exactly like the real thing.
1450+ The file 19-udev-ifrename.rules has a special rule to work
1451+with udevtest. This rule runs ifrename in dry-run mode. This rule is
1452+disabled by default, and if you intend to use udevtest you should
1453+enable this rule :
1454+--------- 19-udev-ifrename.rules ---------------------
1455+# Enable this rule to test with udevtest.
1456+ENV{UDEV_LOG}=="6", SUBSYSTEM=="net", ACTION=="add", IMPORT="/sbin/ifrename -D -V -u -i %k", NAME:="%k"
1457+------------------------------------------------------
1458+ Then, to test on a specific interface, you would run it like this :
1459+----------------------
1460+> udevtest /sys/class/net/eth5
1461+[...]
1462+run_program: '/usr/sbin/ifrename' (stderr) 'Dry-run : Would rename eth0 to eth5.'
1463+[...]
1464+udev_rules_get_name: rule applied, 'eth0' becomes 'eth5'
1465+----------------------
1466+ The advantage of this procedure is that it's very simple to
1467+try and all the output is on the console.
1468+
1469+ The enable udevd debugging, you need to change the default log
1470+level to "debug" in the file /etc/udev/udev.conf :
1471+--------- /etc/udev/udev.conf ------------------------
1472+udev_log="debug"
1473+------------------------------------------------------
1474+ You will also need to reboot for this change to be
1475+effective. The alternative is to use 'udevcontrol'.
1476+ Make sure the special udevtest rule for ifrename described
1477+above is *NOT* enabled, i.e. it should be commented out or
1478+eliminated.
1479+ The debug message may be spread in various log files depending
1480+on the distribution. On Debian, I would find them with 'tail -f
1481+/var/log/debug'.
1482+
1483+
1484+
10591485
10601486 Have fun...
10611487
--- a/wireless_tools/Makefile
+++ b/wireless_tools/Makefile
@@ -17,7 +17,9 @@ RANLIB = ranlib
1717 ## Uncomment this to build tools using static version of the library.
1818 ## Mostly useful for embedded platforms without ldd, or to create
1919 ## a local version (non-root).
20-# BUILD_STATIC = y
20+## Standard distros should comment that option to save space and to
21+## build libiw.so used by third parties...
22+BUILD_STATIC = y
2123
2224 ## Uncomment this to build without using libm (less efficient).
2325 ## This is mostly useful for embedded platforms without maths.
@@ -71,10 +73,10 @@ endif
7173 DYNAMIC_LINK= libiw.so
7274
7375 # Install directories
74-INSTALL_DIR= $(PREFIX)/sbin/
75-INSTALL_LIB= $(PREFIX)/lib/
76-INSTALL_INC= $(PREFIX)/include/
77-INSTALL_MAN= $(PREFIX)/man/
76+INSTALL_DIR= $(PREFIX)/sbin
77+INSTALL_LIB= $(PREFIX)/lib
78+INSTALL_INC= $(PREFIX)/include
79+INSTALL_MAN= $(PREFIX)/man
7880
7981 # Various commands
8082 RM = rm -f
@@ -183,12 +185,14 @@ install-hdr:: wireless.h
183185
184186 # How could you live without those manapages ?
185187 install-man::
186- install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/man8/
187- install -m 644 $(MANPAGES8) $(INSTALL_MAN)/man8/
188- install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/man7/
189- install -m 644 $(MANPAGES7) $(INSTALL_MAN)/man7/
190- install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/man5/
191- install -m 644 $(MANPAGES5) $(INSTALL_MAN)/man5/
188+ for lang in . cs fr.*; do \
189+ install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/$$lang/man8/; \
190+ install -m 644 $$lang/$(MANPAGES8) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man8/; \
191+ install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/$$lang/man7/; \
192+ install -m 644 $$lang/$(MANPAGES7) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man7/; \
193+ install -m 755 -d $(INSTALL_MAN)/$$lang/man5/; \
194+ install -m 644 $$lang/$(MANPAGES5) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man5/; \
195+ done
192196
193197 install-iwmulticall:: iwmulticall
194198 install -m 755 -d $(INSTALL_DIR)
@@ -215,14 +219,16 @@ uninstall::
215219 $(RM) $(INSTALL_LIB)/$(DYNAMIC_LINK)
216220 $(RM) $(INSTALL_INC)/iwlib.h
217221 $(RM) $(INSTALL_INC)/wireless.h
218- for f in $(MANPAGES8); do \
219- $(RM) $(INSTALL_MAN)/man8/$$f; \
220- done
221- for f in $(MANPAGES7); do \
222- $(RM) $(INSTALL_MAN)/man7/$$f; \
223- done
224- for f in $(MANPAGES5); do \
225- $(RM) $(INSTALL_MAN)/man5/$$f; \
222+ for lang in . cs fr.*; do \
223+ for f in $(MANPAGES8); do \
224+ $(RM) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man8/$$f; \
225+ done; \
226+ for f in $(MANPAGES7); do \
227+ $(RM) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man7/$$f; \
228+ done; \
229+ for f in $(MANPAGES5); do \
230+ $(RM) $(INSTALL_MAN)/$$lang/man5/$$f; \
231+ done; \
226232 done
227233
228234 # Include dependancies
--- a/wireless_tools/README
+++ b/wireless_tools/README
@@ -35,11 +35,11 @@ Extensions). Please read it carefully before asking questions.
3535 Extensions integration in the most common Linux distributions. I need
3636 your help to complete this file.
3737
38-HOTPLUG.txt
39------------
38+HOTPLUG-UDEV.txt
39+----------------
4040 This file documents how to manage and configure removable
41-wireless cards using Hotplug. This is more advanced than the simple
42-procedures of DISTRIBUTION.txt. This is currently mostly Debian
41+wireless cards using Hotplug or uDev. This is more advanced than the
42+simple procedures of DISTRIBUTION.txt. This is currently mostly Debian
4343 specific, but I hope you will contribute for other distributions.
4444
4545 PCMCIA.txt
@@ -64,7 +64,7 @@ command "man" will find them, such as /usr/local/man/man8, or can be
6464 read locally with the command :
6565 nroff -man xxx.8 | less
6666
67-localised man pages (fr/*)
67+localised man pages (fr.ISO8859-1/* ; fr.UTF-8/* ; cs/*)
6868 -------------------
6969 Localised man pages are not made by me, therefore the only
7070 localisations available are those sent to me by courageous volonteers,
@@ -146,6 +146,12 @@ alone works, but it should point you in the proper direction.
146146 ----------------------
147147 udev rules to integrate properly ifrename (udev >= 107).
148148
149+iw26x_restore_full_essid.diff :
150+-----------------------------
151+ Current Linux kernel have a few bugs managing ESSID. These
152+patches fix it. The first patch (iw261_...) is for kernel 2.6.19 to
153+2.6.21, the second patch (iw262_...) is for kernel 2.6.22 and later.
154+
149155 Other tools :
150156 -----------
151157 My web page lists many other tools using Wireless
--- a/wireless_tools/README.fr
+++ b/wireless_tools/README.fr
@@ -65,7 +65,7 @@ localement avec la commande :
6565 nroff -man xxx.8 | less
6666 (NDT : ou plus simplement avec « man ./xxx.8 »)
6767
68-pages man localisées (fr/*)
68+pages man localisées (fr.ISO8859-1/* ; fr.UTF-8/* ; cs/*)
6969 --------------------
7070 Les pages de man localisées ne sont pas écrites par moi (NDT\ : ainsi
7171 que ce document), par conséquent les seules disponibles sont celles qui me sont
--- a/wireless_tools/cs/iwconfig.8
+++ b/wireless_tools/cs/iwconfig.8
@@ -257,7 +257,7 @@ Pro nastaven
257257 (tím se nezmìní aktuální klíè). Je také mo¾né zadat klíè
258258 jako øetìzec ASCII znakù pomocí pøedpony
259259 .I s:
260-. Passphrase není v souèasnosti podporovaná.
260+Passphrase není v souèasnosti podporovaná.
261261 .br
262262 Pro urèení, který klíè má být aktivní, se vlo¾í
263263 .I [index]
@@ -281,7 +281,7 @@ pokud je k dispozici.
281281 Pokud je tøeba nastavit více klíèù, nebo nastavit klíè a urèit aktivní klíè,
282282 je nutné pou¾ít více pøepínaèù
283283 .B key
284-. Parametry mohou být v jakémkoliv poøadí, poslední má pøednost.
284+Parametry mohou být v jakémkoliv poøadí, poslední má pøednost.
285285 .br
286286 .B Pøíklady:
287287 .br
@@ -310,7 +310,7 @@ Pro nastaven
310310 .IR "timeout `hodnota'" .
311311 Je také mo¾né pøidat modifikátory
312312 .IR min " a " max
313-. Hodnoty znamenají poèet sekund, pro urèení v milisekundách
313+Hodnoty znamenají poèet sekund, pro urèení v milisekundách
314314 nebo mikrosekundách se pou¾ije pøípona m nebo u. Nìkdy jsou
315315 tyto hodnoty bez jednotek (poèet období mezi beacons a podobnì).
316316 .br
@@ -375,7 +375,7 @@ nebo mikrosekund
375375 .br
376376 je také mo¾né pøidat modifikátory
377377 .IR min " a " max
378-. Pokud karta podporuje automatický re¾im, urèují tyto modifikátory rozmezí pro limit nebo lifetime.
378+Pokud karta podporuje automatický re¾im, urèují tyto modifikátory rozmezí pro limit nebo lifetime.
379379 Nìkteré karty definují rùzné hodnoty v závislosti na velikosti
380380 paketù, napø. v 802.11 urèuje
381381 .I min limit
--- a/wireless_tools/fr/ifrename.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/ifrename.8
@@ -1,10 +1,14 @@
1-.\" Jean II - HPL - 2004
1+.\" Jean II - HPL - 2004-2007
22 .\" ifrename.8
33 .\"
44 .\" Traduction 2004/08/25 Maxime CHARPENNE (voir
55 .\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
66 .\" 1ère traduction : version 27-pre25
7-.TH IFRENAME 8 "01 mars 2004" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
7+.\" mise à jour 2007/08 : version 29-pre21
8+.\" mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
9+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
10+.\"
11+.TH IFRENAME 8 "26 février 2007" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
812 .\"
913 .\" NAME part
1014 .\"
@@ -15,9 +19,9 @@ statiques
1519 .\" SYNOPSIS part
1620 .\"
1721 .SH SYNOPSIS
18-.B "ifrename [-c configfile] [-p] [-d]"
22+.B "ifrename [-c fichierconfig] [-p] [-d] [-u] [-v] [-V] [-D] [-C]"
1923 .br
20-.B "ifrename [-c configfile] [-i interface] [-n newname]"
24+.B "ifrename [-c fichierconfig] [-i interface] [-n nouveaunom]"
2125 .\"
2226 .\" DESCRIPTION part
2327 .\"
@@ -30,14 +34,15 @@ Par d
3034 est assigné le premier nom disponible
3135 .RI ( eth0 ", " eth1 "...)."
3236 L'ordre dans lequel les interfaces réseau sont créées peut varier. Pour les
33-interfaces fixes («\ built-in interfaces\ »), l'énumération du noyau au
34-démarrage peut varier. Pour les interfaces débranchables, l'utilisateur peut les
37+interfaces internes («\ built-in interfaces\ »), l'énumération du noyau au
38+démarrage peut varier. Pour les interfaces amovibles, l'utilisateur peut les
3539 brancher dans n'importe quel ordre.
3640 .PP
3741 .B Ifrename
3842 permet à l'utilisateur de décider quel nom une interface réseau aura.
39-.B Ifrename
40-peut utiliser différents sélecteurs
43+.B Ifrename
44+peut utiliser différents
45+.I sélecteurs
4146 .RI "(«\ " selectors "\ »)"
4247 pour spécifier comment les noms d'interface correspondent aux interfaces réseau
4348 du système, le plus commun des sélecteurs étant
@@ -48,7 +53,7 @@ de l'interface.
4853 doit être lancé avant que les interfaces ne soient démarrées, raison pour
4954 laquelle il est surtout utile dans divers scripts (init, hotplug), mais il est
5055 rarement utilisé directement par l'utilisateur. Par défaut,
51-.B ifrename
56+.B ifrename
5257 renomme toutes les interfaces système présentes en utilisant les correspondances
5358 définies dans
5459 .IR /etc/iftab .
@@ -57,7 +62,7 @@ d
5762 .\"
5863 .SH PARAMÈTRES
5964 .TP
60-.BI "-c " configfile
65+.BI "-c " fichierconfig
6166 Fixe le fichier de configuration à utiliser (par défaut
6267 .IR /etc/iftab ).
6368 Le fichier de configuration définit la correspondance entre les sélecteurs et
@@ -65,13 +70,14 @@ les noms d'interface, et il est d
6570 .IR iftab (5).
6671 .br
6772 Si
68-.I configfile
73+.I fichierconfig
6974 est «\ -\ », la configuration est lue depuis stdin.
7075 .TP
7176 .B -p
72-Sonde (charge) les modules noyau avant de renommer les interfaces. Par
73-défaut,
74-.B ifrename
77+Sonde (charge) les modules noyau avant de renommer les interfaces (NDT\ :
78+.RI "«\ " p "robe\ »"
79+en anglais). Par défaut,
80+.B ifrename
7581 vérifie seulement les interfaces déjà chargées, et ne charge pas
7682 automatiquement les modules noyau requis. Cette option autorise une intégration
7783 en douceur dans les systèmes qui ne chargent pas les modules avant d'appeler
@@ -88,26 +94,43 @@ sont charg
8894 .TP
8995 .BI "-i " interface
9096 Renomme seulement
91-.RI "l'" interface
97+.RI "l'" interface
9298 spécifiée, par opposition à toutes les interfaces présentes sur le système. Le
9399 nouveau nom de l'interface est affiché.
94100 .TP
95-.BI "-n " newname
101+.BI "-n " nouveaunom
96102 Si utilisé avec
97103 .IR -i ,
98104 spécifie le nouveau nom de l'interface. La liste des correspondances depuis le
99-fichier de configuration est ignorée. Le nouveau nom peut être un joker
100-(«\ wildcard\ ») qui contient une seule '*'.
105+fichier de configuration est ignorée, l'interface spécifié avec
106+.I -i
107+est directement renommée en
108+.IR nouveaunom .
109+Le nouveau nom peut être un joker («\ wildcard\ ») qui contient une seule '*'.
110+.br
111+Si utilisé sans
112+.IR -i ,
113+renomme les interfaces en utilisant seulement les correspondances qui les
114+renommeraient en
115+.IR nouveaunom .
116+Le nouveau nom ne peut pas être un joker. Cette utilisation de ifrename est
117+déconseillée car inefficace
118+.RI ( -n " sans " -i ).
119+Toutes les interfaces du système ont besoin d'être traitée à chaque invocation,
120+donc dans la plupart des cas il n'est pas plus rapide de simplement laisser
121+ifrename les renommer toutes (sans les deux
122+.IR -n " et " -i ).
101123 .TP
102124 .B -t
103-Active l'absorption («\ takover\ ») de nom. Cela permet d'échanger un nom
104-d'interface entre deux interfaces ou plus.
125+Active le support de l'absorption («\ takover\ ») de nom. Cela permet
126+d'échanger un nom d'interface entre deux interfaces ou plus.
105127 .br
106128 L'absorption permet à une interface de «\ voler\ » le nom d'une autre
107129 interface. Cela fonctionne seulement avec le noyau 2.6.X et si l'autre
108130 interface est désactivée. En conséquence, ce n'est pas compatible avec Hotplug.
109131 L'autre interface se voit assigner un nom aléatoire, mais peut être renommée
110-plus tard avec 'ifrename'.
132+plus tard avec
133+.BR ifrename .
111134 .br
112135 Le nombre d'absorptions est limité pour éviter les boucles circulaires, et donc
113136 certaines situations d'échanges de noms complexes ne seront pas complètement
@@ -116,6 +139,54 @@ trait
116139 Dans tous les cas, l'échange de noms et l'utilisation de cette caractéristique
117140 sont découragés, et vous êtes invités à choisir des noms uniques et sans
118141 ambiguïté pour vos interfaces...
142+.TP
143+.B -u
144+Active le mode de sortie
145+.IR udev .
146+Cela permet une intégration propre de
147+.B ifrename
148+dans le framework
149+.IR udev ,
150+.BR udevd (8)
151+utilisera
152+.B ifrename
153+pour assigner les noms d'interfaces présents dans
154+.IR /etc/iftab .
155+Dans ce mode, la sortie de ifrename peut être analysée («\ parsed\ »)
156+directement par
157+.BR udevd (8)
158+en tant qu'une action IMPORT. Cela nécessite la version 107 ou plus de
159+.IR udev .
160+.TP
161+.B -D
162+Mode «\ dry-run\ ». Ifrename ne changera aucune interface et affichera seulement
163+les nouveaux noms d'interface, si applicable, et sortira.
164+.br
165+Dans le mode «\ dry-run\ », le nom joker d'interface est résolu. Le nouveau nom
166+d'interface est affiché, même s'il est identique à l'ancien.
167+.br
168+Faire aussi attention que certains sélecteurs peuvent seulement être lus par
169+root, (par exemple ceux basés sur
170+.BR ethtool ),
171+et ifrename échouera en silence s'il est lancé par un utilisateur normal. En
172+d'autres termes, le mode «\ dry-run\ » lancé par un utilisateur standard ne
173+donnera pas forcément le résultat attendu.
174+.TP
175+.B -V
176+Mode verbeux. Ifrename affichera les résultats de l'analyse de son fichier de
177+configuration et de l'interrogation des séleceurs d'interfaces. Combiné avec
178+l'option
179+.RI "«\ " dry-run "\ »,"
180+c'est une bonne manière de déboguer des configurations
181+complexes ou des problèmes triviaux.
182+.TP
183+.B -C
184+Compte les interfaces qui correspondent. Affiche le nombre d'interfaces
185+qui correspondent et le retourne comme code retour de ifrename.
186+.br
187+Le nombre d'interfaces qui correspondent est le nombre d'interfaces du système
188+pour lesquelles un lien a été trouvé dans le fichier de config (qui est
189+différent du numéro de l'interface renommée).
119190 .\"
120191 .\" AUTHOR part
121192 .\"
@@ -125,7 +196,7 @@ Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
125196 .\" TRADUCTION part
126197 .\"
127198 .SH TRADUCTION
128-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
199+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
129200 .\"
130201 .\" AVERTISSEMENT part
131202 .\"
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iftab.5
@@ -0,0 +1,334 @@
1+.\" Jean II - HPL - 2004-2007
2+.\" iftab.5
3+.\"
4+.\" Traduction 2004/08/25 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 27-pre25
7+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
8+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
9+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
10+.\"
11+.TH IFTAB 5 "26 février 2007" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
12+.\"
13+.\" NAME part
14+.\"
15+.SH NOM
16+iftab \- informations statiques sur les interfaces réseau
17+.\"
18+.\" DESCRIPTION part
19+.\"
20+.SH DESCRIPTION
21+Le fichier
22+.B /etc/iftab
23+contient de l'information descriptive à propos des diverses interfaces réseau.
24+.B iftab
25+n'est utilisé que par le programme
26+.IR ifrename (8)
27+pour assigner un nom d'interface réseau cohérent à chaque interface réseau.
28+.PP
29+.B /etc/iftab
30+définit un ensemble de
31+.IR correspondances " («\ " mappings "\ »)."
32+Chaque correspondance contient un nom d'interface et un ensemble de sélecteurs
33+(«\ selectors\ »). Les sélecteurs permettent à
34+.B ifrename
35+d'identifier chaque interface réseau du système. Si une interface réseau
36+correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
37+.B ifrename
38+essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
39+correspondance.
40+.\"
41+.\" MAPPINGS part
42+.\"
43+.SH CORRESPONDANCES («\ MAPPINGS\ »)
44+Chaque correspondance est décrite sur une ligne distincte, elle commence avec
45+.IR "interface name" " (nom d'interface),"
46+et contient un ensemble de
47+.RI "descripteurs («\ " descriptors "\ »),"
48+séparés par des espaces ou des tabulations.
49+.PP
50+La relation entre les descripteurs d'une correspondance est un
51+.IR "et logique" .
52+Une correspondance s'applique à une interface réseau seulement si tous les
53+descripteurs s'appliquent. Si une interface réseau ne supporte pas un
54+descripteur particulier, elle ne s'appliquera à aucune correspondance qui
55+utilise ce descripteur.
56+.PP
57+Si vous voulez utiliser des descripteurs alternatifs pour un nom d'interface
58+(ou logique), spécifiez deux correspondances différentes avec le même nom
59+d'interface (une par ligne).
60+.B Ifrename
61+utilise toujours la première correspondance en commençant par la
62+.I fin
63+de
64+.BR iftab ,
65+donc les correspondances les plus restrictives devraient être définies en
66+dernier.
67+.\"
68+.\" INTERFACE NAME part
69+.\"
70+.SH NOM D'INTERFACE
71+La première partie de chaque correspondance est un nom d'interface. Si une
72+interface réseau correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
73+.B ifrename
74+essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
75+correspondance.
76+.PP
77+Le nom de l'interface d'une correspondance est soit un nom d'interface complet
78+(comme
79+.IR eth2 " ou " wlan1 )
80+soit un motif de nom d'interface contenant un seul caractère joker (comme
81+.IR eth* " ou " wlan* ).
82+Dans le cas d'un caractère joker («\ wildcard\ »), le noyau remplace le
83+caractère '*' par le plus petit entier disponible faisant un nom d'interface
84+unique. Le caractère joker est supporté seulement pour les noyaux 2.6.1 et
85+2.4.30 et plus.
86+.PP
87+Il est déconseillé d'essayer de faire correspondre des interfaces à des noms
88+d'interface par défaut tels que
89+.IR eth0 ", " wlan0 " or " ppp0 .
90+Le noyau les utilise comme nom par défaut pour toute nouvelle interface,
91+il est donc très probable qu'une interface portant ce nom existe déjà et
92+empêche ifrename de les utiliser. Même si vous utilisez ces noms, l'interface
93+peut déjà être active dans certains cas. Ne pas utiliser ces noms permettra de
94+détecter sur le champ les interfaces non configurées ou les nouvelles
95+interfaces.
96+.br
97+Les bons noms sont uniques et significatifs, comme
98+.IR mondsl " or " hubprive ,
99+ou utilisez de plus grand nombre entier, comme
100+.IR eth5 " or " wlan5 .
101+Le second type est habituellement plus facile à intégrer dans divers
102+utilitaires réseau.
103+.\"
104+.\" DESCRIPTORS part
105+.\"
106+.SH DESCRIPTEURS («\ DESCRIPTORS\ »)
107+Chaque descripteur est composé d'un nom de descripteur et d'une valeur de
108+descripteur. Les descripteurs spécifie un attribut statique d'une interface
109+réseau, le but étant d'identifier de manière unique chaque matériel.
110+.PP
111+La plupart des utilisateurs n'utiliseront que le sélecteur
112+.BR mac ,
113+malgré ses problèmes potentiels, d'autres sélecteurs conviennent à des
114+paramétrages plus spécialisés. La plupart des sélecteurs acceptent '*' dans la
115+valeur du sélecteur pour correspondance joker, et la plupart des sélecteurs
116+sont indifférents à la casse des caractères.
117+.TP
118+.BI mac " adresse mac"
119+Correspond à l'Adresse MAC de l'interface avec l'adresse MAC spécifiée.
120+L'adresse MAC de l'interface peut être montrée en utilisant
121+.IR ifconfig (8)
122+ou
123+.IR ip (8).
124+.br
125+C'est le plus commun des sélecteurs, vu que chaque interface possède une
126+adresse MAC unique, ce qui permet de les identifier sans ambigüité.
127+Malgré tout, certaines interfaces n'ont pas d'adresse MAC valide tant qu'elles
128+ne sont pas activées\ ; dans certains cas, utiliser ce sélecteur est pertinent
129+ou impossible.
130+.TP
131+.BI arp " type arp"
132+Fait correspondre le Type ARP («\ ARP Type\ ») (aussi appelé «\ Link Type\ »)
133+de l'interface avec le type ARP spécifié par un nombre. Le Type ARP de
134+l'interface peut être montré en utilisant
135+.IR ifconfig (8)
136+ou
137+.IR ip (8),
138+le type
139+.B link/ether
140+correspond à
141+.B 1
142+et le type
143+.B link/ieee802.11
144+correspond à
145+.BR 801 .
146+.br
147+Ce sélecteur est utile quand un pilote crée plusieurs interfaces réseau pour
148+une seule carte réseau.
149+.TP
150+.BI driver " nom de pilote"
151+Fait correspondre le Nom de Pilote («\ Driver Name\ ») de l'interface avec le
152+nom de pilote spécifié. Le Nom de Pilote de l'interface peut être montré en
153+utilisant
154+.IR "ethtool -i" (8).
155+.TP
156+.BI businfo " information de bus"
157+Fait correspondre l'Information de Bus («\ Bus Information\ ») de l'interface
158+avec l'information de bus spécifiée. L'Information de Bus de l'interface peut
159+être montrée en utilisant
160+.IR "ethtool -i" (8).
161+.TP
162+.BI firmware " version firmware "
163+Fait correspondre la Version Firmware («\ Firmware Revision\ ») de l'interface
164+avec l'information de la version firmware. La Version Firmware de l'interface
165+peut être montrée en utilisant
166+.IR "ethtool -i" (8).
167+.TP
168+.BI baseaddress " addresse de base"
169+Fait correspondre l'Adresse de Base («\ Base Address\ ») de l'interface avec
170+l'adresse de base spécifiée. L'Adresse de Base de l'interface peut être montrée
171+en utilisant
172+.IR ifconfig (8).
173+.br
174+Ce sélecteur n'est utile que pour les cartes ISA et EISA car la plupart des
175+cartes utilisent l'allocation dynamique pour l'Adresse de Base.
176+.TP
177+.BI irq " ligne irq"
178+Fait correspondre la Ligne IRQ (interruption) de l'interface avec la ligne IRQ
179+spécifiée. La Ligne IRQ de l'interface peut être montrée en utilisant
180+.IR ifconfig (8).
181+.br
182+Ce sélecteur n'est habituellement pas suffisant pour identifier de manière
183+unique une interface, car les Lignes IRQ peuvent être partagées.
184+.TP
185+.BI iwproto " protocole wireless"
186+Fait correspondre le Protocole Wireless de l'interface avec le protocole
187+wireless spécifié. Le Protocole Wireless de l'interface peut être montré
188+en utilisant
189+.IR iwconfig (8),
190+ou
191+.IR iwgetid (8).
192+.br
193+Ce sélecteur n'est valable que pour les interfaces wireless et n'est pas
194+suffisant pour en identifier une de manière unique.
195+.TP
196+.BI pcmciaslot " prise pcmcia "
197+Fait correspondre le numéro de Prise Pcmpcia («\ Pcmcia Socket \ ») de
198+l'interface. Le numéro de Prise Pcmpcia de l'interface peut être montré en
199+utilisant
200+.IR "cardctl ident" (8).
201+.br
202+Ce sélecteur est habituellement supporté pour les cartes 16 bits seulement,
203+pour les cartes 32 bits il est conseillé d'utiliser le sélecteur
204+.BR businfo .
205+.TP
206+.BI prevname " nom interface précédent"
207+Fait correspondre le nom de l'interface avant qu'elle soit renommée avec
208+le nom précédent spécifié.
209+.br
210+Ce sélecteur devrait être évité car le nom précédent de l'interface peut varier
211+en fonction de diverses conditions. Une mise à jour système/noyau/pilote peut
212+changer le nom original. Dès lors, ifrename ou un autre utilitaire peut la
213+renommer avant l'exécution de ce sélecteur.
214+.TP
215+.BI SYSFS{ nomfichier } " valeur"
216+Fait correspondre le contenu de l'attribut sysfs donné par nomfichier avec la
217+valeur spécifiée. Pour les liens symboliques et les répertoires parents, fait
218+correspondre le nom réel du répertoire de l'attribut sysfs donné par nomfichier
219+avec la valeur spécifiée.
220+.br
221+Une liste des attributs sysfs les plus utiles est donnée dans la section
222+suivante.
223+.\"
224+.\" SYSFS DESCRIPTORS part
225+.\"
226+.SH DESCRIPTEURS SYSFS
227+Sur la plupart des systèmes, les attributs sysfs pour une carte donnée sont
228+situés dans le répertoire nommé après cette interface dans
229+.IR /sys/class/net/ .
230+La plupart des attributs sysfs sont des fichiers, et leurs valeurs peuvent
231+être lues en utilisant
232+.IR cat "(1) ou " more (1).
233+Il est aussi possible de faire des correspondances dans les attributs des
234+sous-répertoires.
235+.PP
236+Certains attributs sysfs sont des liens symboliques qui pointent vers d'autres
237+répertoires sysfs. Si l'attribut nomfichier est un lien symbolique, l'attribut
238+sysfs sera résolu avec le nom du répertoire pointé par le lien en utilisant
239+.IR readlink (1).
240+La localisation du répertoire dans l'arborescence sysfs est importante aussi.
241+Si l'attribut nomfichier fini par
242+.IR /.. ,
243+l'attribut sysfs sera résolu avec le nom réel du répertoire parent en utilisant
244+.IR pwd (1).
245+.PP
246+Le système de fichier sysfs est supporté seulement avec les noyaux 2.6.X et a
247+besoin d'être monté (habituellement dans
248+.IR /sys ).
249+Les sélecteurs sysfs ne sont pas aussi efficaces que les autres sélecteurs, et
250+ne devraient donc pas être employés pour le maximum de performance.
251+.PP
252+Ci-après les attributs sysfs communs et leurs descripteurs ifrename équivalents.
253+.TP
254+.BI SYSFS{address} " valeur"
255+Comme le descripteur
256+.BR mac .
257+.TP
258+.BI SYSFS{type} " valeur"
259+Comme le descripteur
260+.BR arp .
261+.TP
262+.BI SYSFS{device} " valeur"
263+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
264+.BR businfo .
265+.TP
266+.BI SYSFS{..} " valeur"
267+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
268+.BR businfo .
269+.TP
270+.BI SYSFS{device/driver} " valeur"
271+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
272+.BR driver .
273+.TP
274+.BI SYSFS{../driver} " valeur"
275+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
276+.BR driver .
277+.TP
278+.BI SYSFS{device/irq} " valeur"
279+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
280+.BR irq .
281+.TP
282+.BI SYSFS{../irq} " valeur"
283+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
284+.BR irq .
285+.\"
286+.\" EXAMPLES part
287+.\"
288+.SH EXEMPLES
289+# Ceci est un commentaire
290+.br
291+eth2 mac 08:00:09:DE:82:0E
292+.br
293+eth3 driver wavelan interrupt 15 baseaddress 0x390
294+.br
295+eth4 driver pcnet32 businfo 0000:02:05.0
296+.br
297+air* mac 00:07:0E:* arp 1
298+.br
299+myvpn SYSFS{address} 00:10:83:* SYSFS{type} 1
300+.br
301+bcm* SYSFS{device} 0000:03:00.0 SYSFS{device/driver} bcm43xx
302+.br
303+bcm* SYSFS{..} 0000:03:00.0 SYSFS{../driver} bcm43xx
304+.\"
305+.\" AUTHOR part
306+.\"
307+.SH AUTEUR
308+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
309+.\"
310+.\" TRADUCTION part
311+.\"
312+.SH TRADUCTION
313+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
314+.\"
315+.\" AVERTISSEMENT part
316+.\"
317+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
318+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
319+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
320+avec le programme.
321+.\"
322+.\" FILES part
323+.\"
324+.SH FICHIERS
325+.I /etc/iftab
326+.\"
327+.\" SEE ALSO part
328+.\"
329+.SH VOIR AUSSI
330+.BR ifrename (8),
331+.BR ifconfig (8),
332+.BR ip (8),
333+.BR ethtool (8),
334+.BR iwconfig (8).
--- a/wireless_tools/fr/iwconfig.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwconfig.8
@@ -7,8 +7,11 @@
77 .\" Mise à jour 2004/01/28 : version 27-pre9 (beta)
88 .\" Mise à jour 2004/02/26 : version 27-pre11 (alpha)
99 .\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/07 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
1013 .\"
11-.TH IWCONFIG 8 "22 juin 2004" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
14+.TH IWCONFIG 8 "30 mars 2006" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
1215 .\"
1316 .\" NAME part
1417 .\"
@@ -20,15 +23,15 @@ iwconfig \- configure une interface r
2023 .SH SYNOPSIS
2124 .BI "iwconfig [" interface ]
2225 .br
23-.BI "iwconfig " interface " [essid " X "] [nwid " N "] [freq " F "] [channel " C ]
26+.BI "iwconfig " interface " [essid " X "] [nwid " N "] [mode " M "] [freq " F "]
2427 .br
25-.BI " [sens " S "] [mode " M "] [ap " A "] [nick " NN ]
28+.BI " [channel " C "] [sens " S "] [ap " A "] [nick " NN ]
2629 .br
2730 .BI " [rate " R "] [rts " RT "] [frag " FT "] [txpower " T ]
2831 .br
2932 .BI " [enc " E "] [key " K "] [power " P "] [retry " R ]
3033 .br
31-.BI " [commit]
34+.BI " [modu " M "] [commit]
3235 .br
3336 .BI "iwconfig --help"
3437 .br
@@ -40,7 +43,7 @@ iwconfig \- configure une interface r
4043 .B Iwconfig
4144 est similaire à
4245 .IR ifconfig (8),
43-mais est dédié aux interfaces wireless. Il est utilisé pour manier les
46+mais est dédié aux interfaces wireless. Il est utilisé pour positionner les
4447 paramètres des interfaces réseaux qui sont spécifiques aux opérations wireless
4548 (par exemple\ : la fréquence).
4649 .B Iwconfig
@@ -58,31 +61,39 @@ chaque mat
5861 .SH PARAMÈTRES
5962 .TP
6063 .B essid
61-Positionne le ESSID ( ou Network Name - pour certains produits, il peut aussi
64+Positionne le ESSID (ou Network Name - pour certains produits, il peut aussi
6265 être désigné comme Domain ID). L'ESSID est utilisé pour identifier les cellules
6366 qui font partie du même réseau virtuel.
6467 .br
65-Par opposition à l'adresse de l'AP ou au NWID qui définissent une seule cellule,
66-l'ESSID définit un groupe de cellules connectées via des répéteurs ou via
67-l'infrastructure, où l'utilisateur peut «\ roamer\ » ou errer de manière
68-transprente (c.-à-d. changer de cellule sans perdre sa connexion).
68+Par opposition à l'adresse de l'AP (Point d'Accès) ou au NWID qui définissent
69+une seule cellule, l'ESSID définit un groupe de cellules connectées via des
70+répéteurs ou via l'infrastructure, où l'utilisateur peut errer («\ roamer\ »)
71+de manière transprente (c.-à-d. changer de noeud sans perdre sa connexion).
6972 .br
70-Avec certaines cartes, vous pouvez désactiver le contrôle du ESSID (ESSID
71-promiscuous) avec
73+Avec certaines cartes, vous pouvez désactiver le contrôle du ESSID («\ ESSID
74+promiscuous\ ») avec
7275 .IR off " ou " any " (et " on
7376 pour le réactiver).
7477 .br
78+Si le ESSID du réseau est un des mots-clefs spéciaux
79+.RI ( off ", " on " ou " any ),
80+vous devrez utiliser
81+.I --
82+pour l'échapper.
83+.br
7584 .B Exemples :
7685 .br
7786 .I " iwconfig eth0 essid any"
7887 .br
7988 .I " iwconfig eth0 essid ""Mon Reseau""
89+.br
90+.I " iwconfig eth0 essid -- ""ANY""
8091 .TP
81-.BR nwid / domain
82-Positionne le Network ID (pour certains produits, il peut aussi être appelé
83-Domain ID). Comme tous les réseaux sans fil adjacents partagent le même médium,
84-ce paramètre est utilisé pour les différencier (créer des réseaux logiques
85-colocalisés) et pour identifier des noeuds appartenant à la même cellule.
92+.BR nwid
93+Positionne le Network ID. Comme tous les réseaux sans fil adjacents partagent
94+le même médium, ce paramètre est utilisé pour les différencier (créer des
95+réseaux logiques colocalisés) et pour identifier des noeuds appartenant à la
96+même cellule.
8697 .br
8798 Ce paramètre est seulement utilisé par les matériels antérieurs à 802.11, la
8899 norme 802.11 se servant du ESSID et de l'adresse de l'AP pour cette fonction.
@@ -98,44 +109,15 @@ pour le r
98109 .br
99110 .I " iwconfig eth0 nwid off"
100111 .TP
101-.BR freq / channel
102-Positionne la fréquence d'exploitation ou canal du périphérique. Une valeur
103-inférieure à 1\ 000 indique un numéro de canal, une valeur supérieure à 1\ 000
104-est une fréquence en Hz. Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur
105-(par exemple, «\ 2.46G\ » pour la fréquence 2,46\ GHz), ou ajouter suffisamment
106-de «\ 0\ ».
107-.br
108-Les canaux sont habituellement numérotés à partir de 1, et vous pouvez utiliser
109-.IR iwlist (8)
110-pour obtenir le nombre total de canaux, lister les fréquences disponibles, et
111-afficher le fréquence courante comme un canal.
112-Suivants les réglementations, certaines fréquences/canaux peuvent ne pas
113-être disponibles.
114-.br
115-.B Exemples :
116-.br
117-.I " iwconfig eth0 freq 2422000000"
118-.br
119-.I " iwconfig eth0 freq 2.422G"
120-.br
121-.I " iwconfig eth0 channel 3"
122-.TP
123-.B sens
124-Positionne le seuil de sensibilité. C'est le niveau de signal le plus bas pour
125-lequel le matériel essaye de réceptionner un paquet, les signaux plus bas sont
126-ignorés. Ceci est utilisé pour éviter de recevoir le bruit de fond, donc vous
127-devriez le positionner en fonction du niveau de bruit moyen. Les valeurs
128-positives sont supposées être les valeurs brutes utilisées par le matériel ou
129-un pourcentage, les valeurs négatives sont supposées être des dBm.
130-.br
131-Avec certains matériels, ce paramètre contrôle aussi le seuil de report
132-(defer threshold) (signal le plus faible pour lequel le matériel considère le
133-canal occupé) et le seuil de cession (handover threshold) (niveau de signal pour
134-lequel le matériel commence à chercher un nouveau Point d'Accès).
112+.BR nick [name]
113+Positionne le surnom (nickname), ou nom de station. Quelques produits
114+802.11 le définissent, mais il n'est pas utilisé dans la mesure où les
115+protocoles les plus usités (MAC, IP, TCP) ne s'en servent pas en l'état.
116+Seuls quelques outils de diagnostic peuvent l'utiliser.
135117 .br
136118 .B Exemple :
137119 .br
138-.I " iwconfig eth0 sens -80"
120+.I " iwconfig eth0 nickname ""My Linux Node""
139121 .TP
140122 .B mode
141123 Positionne le mode de fonctionnement du matériel, qui dépend de la topologie du
@@ -148,7 +130,7 @@ roaming ou errance),
148130 .I Master
149131 (le noeud est le maître qui synchronise ou agit comme un Point d'Accès),
150132 .I Repeater
151-(le noeud transmet les paquets entre les autres n½uds wireless),
133+(le noeud transmet les paquets entre les autres noeuds wireless),
152134 .I Secondary
153135 (le noeud agit comme un maître/répéteur supplémentaire),
154136 .I Monitor
@@ -161,9 +143,50 @@ roaming ou errance),
161143 .br
162144 .I " iwconfig eth0 mode Ad-Hoc"
163145 .TP
146+.BR freq / channel
147+Positionne la fréquence d'exploitation ou canal du périphérique. Une valeur
148+inférieure à 1\ 000 indique un numéro de canal, une valeur supérieure à 1\ 000
149+est une fréquence en Hz. Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur
150+(par exemple, «\ 2.46G\ » pour la fréquence 2,46\ GHz), ou ajouter suffisamment
151+de '0'.
152+.br
153+Les canaux sont habituellement numérotés à partir de 1, et vous pouvez utiliser
154+.IR iwlist (8)
155+pour obtenir le nombre total de canaux, lister les fréquences disponibles, et
156+afficher la fréquence courante comme un canal. Suivants les réglementations,
157+certaines fréquences/canaux peuvent ne pas être disponibles.
158+.br
159+La plupart du temps lorsque le mode Managed est utilisé, le Point d'Accès
160+impose le canal et le pilote refusera le paramètre de la fréquence. Dans le
161+mode Ad-Hoc, le paramètre fréquence doit seulement être utilisé à la
162+création de la cellule initiale, et doit être ignoré quand on rejoint une
163+cellule existante.
164+.br
165+Vous pouvez aussi utiliser
166+.I off
167+ou
168+.I auto
169+pour laisser la carte choisir le meilleur canal (lorsque c'est supporté).
170+.br
171+.B Exemples :
172+.br
173+.I " iwconfig eth0 freq 2422000000"
174+.br
175+.I " iwconfig eth0 freq 2.422G"
176+.br
177+.I " iwconfig eth0 channel 3"
178+.br
179+.I " iwconfig eth0 channel auto"
180+.TP
164181 .B ap
165182 Force la carte à s'enregistrer auprès du Point d'Accès donné par l'adresse,
166-si c'est possible. Quand la qualité de la connexion devient trop mauvaise,
183+si c'est possible. Cette adresse est l'identité de la cellule du Point
184+d'Accès, celle indiqué par un scanning wireless, qui peut être différente de
185+son adresse MAC. Si le lien wireless est point-à-point, mettre l'adresse de
186+l'autre côté du lien. Si le lien est ad-hoc, mettre l'identité de la cellule
187+du réseau ad-hoc.
188+.br
189+Quand la qualité de la connexion devient trop mauvaise,
167190 le pilote peut revenir en mode automatique (la carte sélectionne le meilleur
168191 Point d'Accès à portée).
169192 .br
@@ -174,7 +197,7 @@ ou vous pouvez utiliser
174197 .I any
175198 ou
176199 .I auto
177-pour forcer la carte à se ré associer avec le meilleur Point d'Accès courant.
200+pour forcer la carte à se ré-associer avec le meilleur Point d'Accès courant.
178201 .br
179202 .B Exemple :
180203 .br
@@ -184,30 +207,19 @@ pour forcer la carte
184207 .br
185208 .I " iwconfig eth0 ap off"
186209 .TP
187-.BR nick [name]
188-Positionne le surnom (nickname), ou nom de station. Quelques produits
189-802.11 le définissent, mais il n'est pas utilisé dans la mesure où les
190-protocoles les plus usités (MAC, IP, TCP) ne s'en servent pas en l'état.
191-Seuls quelques outils de diagnostic peuvent l'utiliser.
192-.br
193-.B Exemple :
194-.br
195-.I " iwconfig eth0 nickname ""My Linux Node""
196-.TP
197210 .BR rate / bit [rate]
198211 Pour les cartes supportant plusieurs débits, positionne le débit en b/s. Le
199212 débit est la vitesse à laquelle les bits sont transmis sur le médium, la
200-vitesse du lien pour l'utilisateur est inférieure à cause du partage du médium
201-et des diverses entêtes.
213+vitesse du lien pour l'utilisateur est inférieure à cause du partage du
214+médium et des diverses entêtes.
202215 .br
203-Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur (multiplicateur décimal\ :
204-10^3, 10^6 et 10^9\ b/s), ou ajouter suffisamment de «\ 0\ ». Les valeurs
205-en-dessous de 1000 sont spécifiques à la carte, habituellement un index de la
206-liste des débit supportés. Utilisez
216+Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur (multiplicateur
217+décimal\ : 10^3, 10^6 et 10^9\ b/s), ou ajouter suffisamment de '0'. Les
218+valeurs en-dessous de 1\ 000 sont spécifiques à la carte, habituellement un
219+index de la liste des débit supportés. Utilisez
207220 .I auto
208-pour sélectionner le mode débit automatique (repli à un débit moindre pour
209-les canaux bruités), ce qui est le mode par défaut pour la plupart des cartes,
210-et
221+pour sélectionner le mode débit automatique (repli à un débit moindre pour les
222+canaux bruités), ce qui est le mode par défaut pour la plupart des cartes, et
211223 .I fixed
212224 pour revenir à des paramètres fixes. Si vous spécifiez une valeur de débit
213225 et ajoutez
@@ -222,14 +234,110 @@ le driver utilisera tous les d
222234 .br
223235 .I " iwconfig eth0 rate 5.5M auto"
224236 .TP
237+.BR txpower
238+Pour les cartes supportant plusieurs puissances de transmission, règle la
239+puissance de transmission en dBm. Si
240+.I W
241+est la puissance en Watt, la puissance en dBm est
242+.IR "P\ =\ 30\ +\ 10.log(W)" .
243+Si la valeur est post-fixée par
244+.IR mW ,
245+elle sera automatiquement convertie en dBm.
246+.br
247+De plus,
248+.IR on " et " off
249+active et désactive la radio, et
250+.IR auto " et " fixed
251+active et désactive le contrôle de puissance (si ces fonctions sont
252+disponibles).
253+.br
254+.B Exemples :
255+.br
256+.I " iwconfig eth0 txpower 15"
257+.br
258+.I " iwconfig eth0 txpower 30mW"
259+.br
260+.I " iwconfig eth0 txpower auto"
261+.br
262+.I " iwconfig eth0 txpower off"
263+.TP
264+.B sens
265+Positionne le seuil de sensibilité. Cela définie comment la carte est sensible
266+aux mauvaises conditions de fonctionnement (signal faible, interférence). Les
267+valeurs positives sont considérées comme des valeurs brutes et utilisées telles
268+quelles par le matériel ou un pourcentage, les valeurs négatives sont
269+interprétées en dBm. En fonction de la conception du matétiel, ce paramètre
270+peut contrôler diverses fonctions.
271+.br
272+Sur les cartes modernes, ce paramètre contrôle habituellement le seuil du
273+handover/roaming (seuil de cession), signal le plus bas pour lequel le matériel
274+reste associé au Point d'Accès courant. Lorsque le signal passe en-dessous de
275+ce seuil, la carte commence à chercher un nouveau/meilleur Point d'Accès.
276+Certaines cartes peuvent utiliser le nombre de beacons manquées pour déclencher
277+cela. En cas de forte densité de Points d'Accès, un seuil plus haut assure
278+d'être toujours associé au meilleur AP, et à l'inverse pour les faibles
279+densités d'APs, un seuil plus bas réduit les pertes d'associations.
280+.br
281+Sur les cartes plus anciennes, ce paramètre contrôle habituellement le seuil de
282+report (defer treshold), signal le plus faible pour lequel le matériel considère
283+le canal occupé. Les niveaux de signal au-dessus de ce seuil font que le
284+matériel inhibe sa propre transmission, tandis que les signaux plus faibles que
285+ce seuil sont ignorés et le matériel est libre de transmettre. Cela est souvent
286+fortement lié au seuil de réception, le plus bas niveau de signal pour lequel
287+le matériel essaye de recevoir un paquet. Des paramètres apropriées pour ces
288+seuils évitent à la carte de perdre du temps sur le bruit de fond lors des
289+réceptions de transmissions faibles. Les conceptions modernes semblent contrôler
290+ces seuils automatiquement.
291+.br
292+.br
293+.B Exemple :
294+.br
295+.I " iwconfig eth0 sens -80"
296+.br
297+.I " iwconfig eth0 sens 2"
298+.TP
299+.BR retry
300+La plupart des cartes supportent les retransmissions MAC (contrôle d'accès
301+au médium), et certaines permettent le paramétrage du mécanisme des tentatives
302+(en cas d'échec).
303+.br
304+Pour fixer le nombre maximum d'essais, entrez
305+.IR "limit `valeur'" .
306+C'est une valeur absolue (sans unité), et c'est le cas par défaut (si rien n'est
307+spécifié).
308+Pour fixer le temps maximum autorisé au mécanisme MAC pour ses tentatives,
309+entrez
310+.IR "lifetime `valeur'" .
311+Par défaut, cette valeur est en secondes, ajouter le suffixe m ou u pour
312+spécifier les valeurs en millisecondes ou microsecondes.
313+.br
314+Vous pouvez aussi ajouter les modificateurs
315+.IR short ", " long ", " min " et " max "."
316+Si la carte supporte le mode automatique, ils définissent les limites
317+inférieure et supérieure (NDT\ : de l'intervalle temporel dans lequel le
318+mécanisme MAC est autorisé à réitérer ses tentatives). D'autres cartes
319+définissent des valeurs différentes en fonction de la taille des paquets, par
320+exemple la norme 802.11 définit une
321+.I min limit
322+qui est la limite inférieure d'essai (paquets non RTS/CTS).
323+.br
324+.B Exemples :
325+.br
326+.I " iwconfig eth0 retry 16"
327+.br
328+.I " iwconfig eth0 retry lifetime 300m"
329+.br
330+.I " iwconfig eth0 retry short 12"
331+.br
332+.I " iwconfig eth0 retry min limit 8"
333+.TP
225334 .BR rts [_threshold]
226335 RTS/CTS ajoute une «\ poignée de main\ » avant chaque transmission de paquet
227336 pour être sûr que le canal est libre. Cela ajoute des entêtes (NDT\ : données de
228-gestion), mais augmente les performances en cas de n½uds cachés ou
229-d'un grand nombre de noeuds actifs. Ce paramètre fixe la taille du plus petit
230-paquet pour lequel le noeud envoie un RTS\ ; une valeur égale à la taille
231-maximale des paquets inhibe ce mécanisme. Vous pouvez aussi positionner
232-ce paramètre sur
337+gestion), mais augmente les performances en cas de noeuds cachés ou d'un grand
338+nombre de noeuds actifs. Ce paramètre fixe la taille du plus petit paquet pour
339+lequel le noeud envoie un RTS\ ; une valeur égale à la taille maximale des
340+paquets inhibe ce mécanisme. Vous pouvez aussi positionner ce paramètre sur
233341 .IR auto ", " fixed " ou " off .
234342 .br
235343 .B Exemples :
@@ -239,13 +347,19 @@ ce param
239347 .I " iwconfig eth0 rts off"
240348 .TP
241349 .BR frag [mentation_threshold]
242-La fragmentation permet de découper un paquet IP en une série de plus petits
243-fragments transmis par le médium. Dans la plupart des cas, cela ajoute des
350+La fragmentation permet de découper un paquet IP en une salve de plus petits
351+fragments transmis sur le médium. Dans la plupart des cas, cela ajoute des
244352 entêtes, mais dans un environnement très bruité, cela réduit les coûts de
245-transmission dus aux erreurs et permet aux paquets d'être acheminés malgré
246-des séries d'interférences. Ce paramètre fixe la taille de fragment maximale\ ;
247-une valeur égale à la taille maximale de paquet désactive ce procédé. Vous
248-pouvez aussi mettre ce paramètre à
353+transmission dûs aux erreurs et permet aux paquets d'être acheminés malgré
354+des salves d'interférences. Ce paramètre fixe la taille de fragment maximale
355+qui est toujours inférieure à la taille maximale des paquets.
356+.br
357+Ce paramètre peut aussi contrôler le «\ Frame Bursting\ » disponible sur
358+certaines cartes, capacité à envoyer de multiple paquets IP ensembles. Ce
359+mécanisme sera activé si la taille de fragment est plus grande que la taille
360+maximale de paquet.
361+.br
362+Vous pouvez aussi mettre ce paramètre à
249363 .IR auto ", " fixed " ou " off .
250364 .br
251365 .B Exemples :
@@ -258,7 +372,7 @@ pouvez aussi mettre ce param
258372 Utilisé pour manipuler les clefs de cryptage ou brouillage et le mode de
259373 sécurité.
260374 .br
261-Pour mettre la clef courante de cryptage, il suffit d'entrer la clef
375+Pour configurer la clef courante de cryptage, il suffit d'entrer la clef
262376 en hexadécimal telle que
263377 .IR XXXX-XXXX-XXXX-XXXX " ou " XXXXXXXX .
264378 Pour entrer une autre clef que la clef courante, ajoutez (au début ou à la
@@ -290,7 +404,7 @@ n'accepte que des sessions crypt
290404 si disponible.
291405 .br
292406 Si vous avez besoin de mettre plusieurs clefs, ou de mettre une clef et de
293-changer la clef active, vous avez besoin d'utiliser des instructions à clefs
407+changer la clef active, vous avez besoin d'utiliser des instructions de clef
294408 .RB ( "key" )
295409 multiples. Les arguments peuvent être mis dans n'importe quel ordre, le
296410 dernier sera prioritaire.
@@ -317,15 +431,18 @@ dernier sera prioritaire.
317431 Utilisé pour manipuler les paramètres et le mode du procédé de gestion
318432 d'énergie.
319433 .br
320-Pour fixer la période entre les éveils, entrez la
434+Pour fixer la période entre les éveils, entrez
321435 .IR "period `valeur'" .
322436 Pour fixer la temporisation avant le retour en veille, entrez la
323437 .IR "timeout `valeur'" .
438+Pour paramétrer le niveau générique de sauvegarde d'énergie, entrez
439+.IR "saving `valeur'" .
324440 Vous pouvez aussi ajouter les modificateurs
325441 .IR min " et " max ".
326442 Par défaut, ces valeurs sont exprimées en secondes, ajoutez le suffixe m ou u
327443 pour spécifier les valeurs en millisecondes ou microsecondes. Parfois, ces
328-valeurs sont sans unité (nombre de périodes de beacon, dwell ou similaire).
444+valeurs sont sans unité (nombre de périodes de beacon, dwell, pourcentage ou
445+similaire).
329446 .br
330447 .IR off " et " on
331448 désactive et réactive la gestion d'énergie. Enfin, vous pouvez mettre la
@@ -346,75 +463,43 @@ broadcast) et
346463 .br
347464 .I " iwconfig eth0 power timeout 300u all"
348465 .br
466+.I " iwconfig eth0 power saving 3"
467+.br
349468 .I " iwconfig eth0 power off"
350469 .br
351470 .I " iwconfig eth0 power min period 2 power max period 4"
352471 .TP
353-.BR txpower
354-Pour les cartes supportant plusieurs puissances de transmission, règle la
355-puissance de transmission en dBm. Si
356-.I W
357-est la puissance en Watt, la puissance en dBm est
358-.IR "P\ =\ 30\ +\ 10.log(W)" .
359-Si la valeur est post fixée par
360-.IR mW ,
361-elle sera automatiquement convertie en dBm.
362-.br
363-De plus,
364-.IR on " et " off
365-active et désactive la radio, et
366-.IR auto " et " fixed
367-active et désactive le contrôle de puissance (si ces fonctions sont
368-disponibles).
472+.BR modu [lation]
473+Force la carte à utiliser un jeu spécifique de modulations. Les cartes modernes
474+supportent diverses modulations, certaines étant standards telles 802.11b ou
475+802.11g, d'autres étant propriétaires. Cette commande force la carte à utiliser
476+seulement le jeu spécifique de modulations listé par la ligne de commande. Ceci
477+peut être utilisé pour résoudre des problèmes d'interopérabilité.
478+.br
479+La liste des modulations disponibles dépend du couple carte/pilote et peut être
480+affichée en utilisant
481+.IR "iwlist modulation" .
482+Notez que certains couples carte/pilote peuvent ne pas être capables de
483+sélectionner chaque modulation listée indépandement, certaines intervenant comme
484+un groupe. Vous pouvez aussi mettre ce paramètre à
485+.IR auto
486+pour laisser le couple carte/pilote faire de son mieux.
369487 .br
370488 .B Exemples :
371489 .br
372-.I " iwconfig eth0 txpower 15"
373-.br
374-.I " iwconfig eth0 txpower 30mW"
490+.I " iwconfig eth0 modu 11g"
375491 .br
376-.I " iwconfig eth0 txpower auto"
492+.I " iwconfig eth0 modu CCK OFDMa"
377493 .br
378-.I " iwconfig eth0 txpower off"
379-.TP
380-.BR retry
381-La plupart des cartes supportent les retransmissions MAC (contrôle d'accès
382-au médium), et certaines permettent le paramétrage du mécanisme des tentatives
383-(en cas d'échec).
384-.br
385-Pour fixer le nombre maximum d'essais, entrez
386-.IR "limit `valeur'" .
387-C'est une valeur absolue (sans unité).
388-Pour fixer le temps maximum autorisé au mécanisme MAC pour ses tentatives,
389-entrez
390-.IR "lifetime `valeur'" .
391-Par défaut, cette valeur est en secondes, ajouter le suffixe m ou u pour
392-spécifier les valeurs en millisecondes ou microsecondes.
393-.br
394-Vous pouvez aussi ajouter les modificateurs
395-.IR min " et " max ".
396-Si la carte supporte le mode automatique, ils définissent les limites du
397-lifetime, ou les limites inférieure et supérieure (NDT\ : de l'intervalle
398-temporel dans lequel le mécanisme MAC est autorisé à réitérer ses tentatives).
399-D'autres cartes définissent des valeurs différentes en fonction de la taille
400-des paquets, par exemple la norme 802.11 définit une
401-.I min limit
402-qui est la limite inférieure d'essai (paquets non RTS/CTS).
403-.br
404-.B Exemples :
405-.br
406-.I " iwconfig eth0 retry 16"
407-.br
408-.I " iwconfig eth0 retry lifetime 300m"
409-.br
410-.I " iwconfig eth0 retry min limit 8"
494+.I " iwconfig eth0 modu auto"
411495 .TP
412496 .BR commit
413497 Certaines cartes peuvent ne pas appliquer immédiatement les changements
414498 effectués par les Wireless Extensions (elles peuvent attendre pour prendre en
415499 compte les changements ou les appliquer seulement quand la carte est montée via
416-ifconfig). Cette commande (si disponible) force la carte à appliquer les
417-changements en suspens.
500+.IR ifconfig ).
501+Cette commande (si disponible) force la carte à appliquer les changements en
502+suspens.
418503 .br
419504 Cela n'est normalement pas nécessaire, car la carte appliquera éventuellement
420505 les changements, mais peut être utile pour débuggage.
@@ -424,7 +509,7 @@ les changements, mais peut
424509 .SH AFFICHAGE
425510 Pour chaque matériel qui supporte les extensions wireless,
426511 .I iwconfig
427-affiche le nom du
512+affichera le nom du
428513 .B protocole MAC
429514 utilisé (nom du matériel pour les protocoles propriétaires),
430515 .RB l' ESSID
@@ -474,7 +559,7 @@ Le param
474559 .B Access Point
475560 sera montré comme une cellule
476561 .RB ( Cell )
477-en mode ad hoc (pour des raisons évidentes), mais il fonctionne néanmoins
562+en mode ad-hoc (pour des raisons évidentes), mais il fonctionne néanmoins
478563 de la même manière.
479564 .PP
480565 Si
@@ -488,18 +573,18 @@ documentation du pilote pour une interpr
488573 .B Link quality
489574 Qualité globale du lien. Peut être basé sur le niveau de contention ou des
490575 interférences, le taux d'erreur de trame ou de bit, la qualité du signal reçu,
491-des synchronisations temporelles, ou autre métrique matérielle. C'est une valeur
492-agrégat, et dépend totalement du pilote et du matériel.
576+certaines synchronisations temporelles, ou d'autre métrique matérielle. C'est
577+une valeur agrégat, et dépend totalement du pilote et du matériel.
493578 .TP
494579 .B Signal level
495-Force du signal reçu (RSSI - force du signal reçu). Cela peut être des unités
580+Force du signal reçu (RSSI - force du signal reçu). Ce peut être des unités
496581 arbitraires ou des dBm,
497582 .I iwconfig
498-utilise des méta-informations du pilote pour interpréter les valeurs
583+utilise les méta-informations du pilote pour interpréter les valeurs
499584 brutes données par
500585 .I /proc/net/wireless
501-et affiche l'unité ou la valeur maximale correspondante (utilise l'arithmétique
502-8 bits). En mode
586+et affiche l'unité ou la valeur maximale correspondante (en utilisant
587+l'arithmétique 8 bits). En mode
503588 .I Ad-Hoc
504589 cela peut être indéfini et vous devriez utiliser
505590 .IR iwspy .
@@ -525,7 +610,7 @@ un).
525610 .TP
526611 .B Tx excessive retries
527612 Nombre de paquets que la carte n'a pas réussi à envoyer. La plupart des
528-protocoles MAC réessaient un certain nombre de fois avant d'abandonner.
613+protocoles MAC réessayent un certain nombre de fois avant d'abandonner.
529614 .TP
530615 .B invalid misc
531616 Autres paquets perdus en relation avec les opérations spécifiques au sans fil.
@@ -544,7 +629,7 @@ Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
544629 .\" TRADUCTION part
545630 .\"
546631 .SH TRADUCTION
547-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
632+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
548633 .\"
549634 .\" AVERTISSEMENT part
550635 .\"
--- a/wireless_tools/fr/iwevent.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwevent.8
@@ -7,6 +7,9 @@
77 .\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
88 .\" Mise à jour 2004/02/26 : version 27-pre11 (alpha)
99 .\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/08 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
1013 .\"
1114 .TH IWEVENT 8 "23 juin 2004" "net-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
1215 .\"
@@ -26,7 +29,7 @@ pilotes et les changements de param
2629 .\"
2730 .SH DESCRIPTION
2831 .B iwevent
29-affiche les «\ Wireless Events\ » (événements du système Wireless) reçu par le
32+affiche les «\ Wireless Events\ » (événements du système Wireless) reçus par le
3033 socket RTNetlink. Chaque ligne affiche le Wireless Event spécifique qui décrit
3134 ce qui s'est passé sur l'interface sans fil spécifiée.
3235 .br
@@ -58,14 +61,14 @@ suivants\ :
5861 .br
5962 Tous ces événements seront générer sur toutes les interfaces sans fil par le
6063 sous-système «\ wireless\ » du noyau (mais seulement si le pilote a été converti
61-àl'API du nouveau pilote).
64+à l'API du nouveau pilote).
6265 .PP
6366 La deuxième classe d'événements concerne ceux générés par le matériel, lorsque
6467 quelque chose arrive ou qu'une tâche s'est terminée. Ces événements incluent\ :
6568 .TP
6669 .B New Access Point/Cell address
67-L'interface a joint un nouveau point d'accès ou cellule ad hoc, ou perdu son
68-association avec. Il s'agit de la même adresse MAC affiché par
70+L'interface a joint un nouveau Point d'Accès ou Cellule Ad-Hoc, ou a perdu son
71+association avec un de ces derniers. Il s'agit de la même adresse affichée par
6972 .BR iwconfig .
7073 .TP
7174 .B Scan request completed
@@ -85,12 +88,12 @@ r
8588 .TP
8689 .B Registered node
8790 L'interface a réussi à enregistrer un nouveau client/paire sans fil. Sera
88-généré la plupart du temps quand l'interface agit comme un point d'accès (mode
89-master).
91+généré la plupart du temps quand l'interface agit comme un Point d'Accès (mode
92+Master).
9093 .TP
9194 .B Expired node
9295 L'enregistrement d'un client/paire sur cette interface a expiré. Sera généré la
93-plupart du temps quand l'interface agit comme un point d'accès (mode master).
96+plupart du temps quand l'interface agit comme un Point d'Accès (mode Master).
9497 .TP
9598 .B Spy threshold crossed
9699 La force du signal pour une des adresses de la «\ spy list\ » (NDT\ : voir
@@ -98,7 +101,7 @@ iwspy(8)) est pass
98101 haut.
99102 .PP
100103 La plupart des pilotes wireless génèrent seulement un sous-ensemble de ces
101-événements, pas tous, la liste exacte dépendant de la combinaison spécifique
104+événements, pas tous. La liste exacte dépend de la combinaison spécifique
102105 matériel/pilote. Veuillez consulter la documentation du pilote pour les détails
103106 de ce qui les génèrent, et utilisez
104107 .IR iwlist (8)
@@ -112,7 +115,7 @@ Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
112115 .\" TRADUCTION part
113116 .\"
114117 .SH TRADUCTION
115-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
118+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
116119 .\"
117120 \" AVERTISSEMENT part
118121 .\"
--- a/wireless_tools/fr/iwgetid.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwgetid.8
@@ -8,6 +8,9 @@
88 .\" Mise à jour 2004/01/29 : version 27-pre9 (beta)
99 .\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
1010 .\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
11+.\" Manuel identique pour la version 29-pre21
12+.\" Manuel identique pour la version 30-pre1
13+.\" Manuel identique pour la version 30-pre3
1114 .\"
1215 .TH IWGETID 8 "02 décembre 2003" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
1316 .\"
@@ -84,7 +87,7 @@ Affiche l'adresse MAC du
8487 .I Point d'Access
8588 ou de la
8689 .I Cellule
87-sans fil.
90+Wireless.
8891 .TP
8992 .B --freq
9093 Affiche la
@@ -94,10 +97,10 @@ ou le
9497 courant utilisé par l'interface.
9598 .TP
9699 .B --channel
97-Affiche le canal
98-.RI ( channel )
100+Affiche le
101+.IR canal " (" channel )
99102 courant utilisé par l'interface. Le canal est déterminé en utilisant la
100-fréquence courante et la liste de fréquence fournie par l'interface.
103+fréquence courante et la liste de fréquences fournie par l'interface.
101104 .TP
102105 .B --mode
103106 Affiche le
@@ -118,7 +121,7 @@ Wireless Extension doivent avoir.
118121 .\" TRADUCTION part
119122 .\"
120123 .SH TRADUCTION
121-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
124+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
122125 .\"
123126 \" AVERTISSEMENT part
124127 .\"
--- a/wireless_tools/fr/iwlist.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwlist.8
@@ -7,8 +7,11 @@
77 .\" Mise à jour 2004/01/29 : version 27-pre9 (beta)
88 .\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
99 .\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
1013 .\"
11-.TH IWLIST 8 "23 juin 2004" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
14+.TH IWLIST 8 "13 avril 2006" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
1215 .\"
1316 .\" NAME part
1417 .\"
@@ -18,21 +21,29 @@ iwlist \- Obtient plus d'informations wireless d
1821 .\" SYNOPSIS part
1922 .\"
2023 .SH SYNOPSIS
21-.BI "iwlist " interface " scanning"
24+.BI "iwlist [" interface "] scanning"
2225 .br
23-.BI "iwlist " interface " frequency"
26+.BI "iwlist [" interface "] frequency"
2427 .br
25-.BI "iwlist " interface " rate"
28+.BI "iwlist [" interface "] rate"
2629 .br
27-.BI "iwlist " interface " key"
30+.BI "iwlist [" interface "] keys"
2831 .br
29-.BI "iwlist " interface " power"
32+.BI "iwlist [" interface "] power"
3033 .br
31-.BI "iwlist " interface " txpower"
34+.BI "iwlist [" interface "] txpower"
3235 .br
33-.BI "iwlist " interface " retry"
36+.BI "iwlist [" interface "] retry"
3437 .br
35-.BI "iwlist " interface " event"
38+.BI "iwlist [" interface "] event"
39+.br
40+.BI "iwlist [" interface "] auth"
41+.br
42+.BI "iwlist [" interface "] wpakeys"
43+.br
44+.BI "iwlist [" interface "] genie"
45+.br
46+.BI "iwlist [" interface "] modulation"
3647 .br
3748 .BI "iwlist --help"
3849 .br
@@ -44,7 +55,7 @@ iwlist \- Obtient plus d'informations wireless d
4455 .B Iwlist
4556 est utilisé pour afficher de l'information additionnelle d'une interface réseau
4657 wireless qui n'est pas affichée par
47-.IR iwconfig (8)
58+.IR iwconfig (8).
4859 L'argument principal est utilisé pour sélectionner une catégorie d'information,
4960 .B iwlist
5061 affiche dans une forme détaillée toute information relative à cette catégorie,
@@ -63,29 +74,35 @@ supporte.
6374 .br
6475 Le «\ Triggering scanning\ » est une opération nécessitant les privilèges
6576 de
66-.I root
67-et les utilisateurs normaux peuvent juste lire les résultats («\ letf-over scan
68-results\ »). Par défaut, les paramètres courants du pilote auront une grande
69-incidence sur la manière dont le scan est réalisé (la boucle du scan). Aussi,
70-cette commande est supposée prendre des arguments supplémentaires pour contrôler
71-le comportement du scan, mais cela n'est actuellement pas implémenté.
77+.IR root
78+uniquement et les utilisateurs normaux peuvent juste lire les résultats
79+(«\ letf-over scan results\ »). Par défaut, la manière dont le scan est
80+réalisé (la boucle du scan) dépend de la carte et de ses paramètres.
81+.br
82+Cette commande prend des arguments optionnels bien que la plupart des pilotes
83+les ignoreront. L'option
84+.B essid
85+est utilisée pour appliquer le scan sur un ESSID donné. L'option
86+.B last
87+ne déclenche pas de scan et lit les résultats du scan («\ letf-over scan
88+results\ »).
7289 .TP
7390 .BR freq [uency]/ channel
7491 Donne la liste des fréquences disponibles du périphérique et le nombre de canaux
7592 définis. Veuillez noter que, habituellement, le pilote retourne le nombre total
7693 de canaux et seulement les fréquences disponibles dans la région considérée,
77-donc il n'y a pas correspondance entre le nombre de fréquences affichées et le
78-nombre de canaux.
94+donc il n'y a pas correspondance directe entre le nombre de fréquences
95+affichées et le nombre de canaux.
7996 .TP
8097 .BR rate / bit [rate]
8198 Liste les débits supportés par le périphérique (en b/s).
8299 .TP
83-.BR key / enc [ryption]
84-Liste les tailles des clefs de cryptage supportées et affiche toutes
85-les clefs de cryptage disponibles dans le périphérique.
100+.BR keys / enc [ryption]
101+Liste les tailles des clefs de cryptage supportées et liste toutes
102+les clefs de cryptage paramétrées dans le périphérique.
86103 .TP
87104 .B power
88-Liste les divers attributs et modes d'économie d'énergie («\ Power
105+Liste les différents attributs et modes d'économie d'énergie («\ Power
89106 Management\ ») du périphérique.
90107 .TP
91108 .B txpower
@@ -114,14 +131,31 @@ pilote pour plus de d
114131 .B event
115132 Liste les événements wireless supportés par le périphérique.
116133 .TP
134+.B auth
135+Liste les paramètres courants de l'authentification WPA.
136+.TP
137+.BR wpa [keys]
138+Liste toutes les clefs de cryptage WPA paramétrées dans le matériel.
139+.TP
140+.B genie
141+Liste les éléments génériques d'information («\ Generic Information Elements\ »)
142+paramétrés dans le matériel (utilisés pour le support WPA).
143+.TP
144+.BR modu [lation]
145+Liste les modulations supportées par le matériel et les modulations actuellement
146+activées.
147+.TP
117148 .B --version
118-Affiche la version des outils, ainsi que la version courante et recommandée des
119-Wireless Extensions pour l'outil et les diverses interfaces sans fil.
149+Affiche la version des outils, ainsi que les versions courante et recommandée
150+des Wireless Extensions pour l'outil et les diverses interfaces sans fil.
151+.TP
152+.B --help
153+Affiche un court message d'aide.
120154 .\"
121155 .\" TRADUCTION part
122156 .\"
123157 .SH TRADUCTION
124-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
158+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
125159 .\"
126160 \" AVERTISSEMENT part
127161 .\"
--- a/wireless_tools/fr/iwpriv.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwpriv.8
@@ -3,9 +3,12 @@
33 .\"
44 .\" Traduction 2003/08/17 Maxime CHARPENNE (voir
55 .\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6-.\" 1ère traduction : version 26
7-.\" Manuel identique pour version 27-pre9 (beta)
8-.\" Manuel identique pour version 27-pre11 (alpha)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
8+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
10+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
11+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
912 .\"
1013 .TH IWPRIV 8 "31 octobre 1996" "net-tools" "Manuel du programmeur Linux"
1114 .\"
@@ -20,15 +23,11 @@ sans fil
2023 .SH SYNOPSIS
2124 .BI "iwpriv [" interface ]
2225 .br
23-.BI "iwpriv " "interface private-command " "[" private-parameters ]
26+.BI "iwpriv " "interface commande-privée " "[" paramètres-privés ]
2427 .br
25-.BI "iwpriv " "interface private-command [I] " "[" private-parameters ]
28+.BI "iwpriv " "interface commande-privée " [ I "] [" paramètres-privés ]
2629 .br
2730 .BI "iwpriv " interface " --all"
28-.br
29-.BI "iwpriv " interface " roam " {on,off}
30-.br
31-.BI "iwpriv " interface " port " {ad-hoc,managed,N}
3231 .\"
3332 .\" DESCRIPTION part
3433 .\"
@@ -55,10 +54,10 @@ ces commandes sp
5554 .\"
5655 .SH PARAMÈTRES
5756 .TP
58-.IR private-command " [" private-parameters ]
57+.IR commande-privée " [" paramètres-privés ]
5958 Exécute la
60-.I private-command
61-(commande privée) spécifiée sur l'interface.
59+.I commande-privée
60+spécifiée sur l'interface.
6261 .br
6362 La commande peut éventuellement prendre ou nécessiter des arguments, et peut
6463 afficher de l'information. En conséquent, les paramètres de la ligne de
@@ -68,11 +67,10 @@ aux besoins de la commande. La liste des commandes que
6867 affiche (quand il est appelé sans paramètre) doit vous donner des indications
6968 sur ces paramètres.
7069 .br
71-Cependant, vous devriez vous reporter à la documentation du pilote du
72-périphérique pour utiliser les commandes correctement, ainsi que connaître
73-leurs effets.
70+Cependant, vous devriez vous reporter à la documentation du pilote du matériel
71+pour utiliser les commandes correctement et connaître leurs effets.
7472 .TP
75-.I "private-command [I]" "[" private-parameters ]
73+.IR "commande-privée " [ I "] [" paramètres-privés ]
7674 Idem, sauf que
7775 .I I
7876 (un entier) est passé à la commande en tant que
@@ -84,19 +82,6 @@ pr
8482 .BR -a / --all
8583 Exécute et affiche toutes les commandes privées qui ne prennent aucun argument
8684 (c.-à-d. en lecture seule).
87-.TP
88-.B roam
89-Active ou désactive le «\ roaming\ », s'il est supporté. Appelle la commande
90-privée
91-.IR setroam .
92-Trouvé dans le pilote
93-.I wavelan_cs
94-.TP
95-.B port
96-Lit ou configure le type de port. Appelle les commandes privées
97-.IR gport_type ", " sport_type ", " get_port " ou " set_port
98-trouvées dans les pilotes
99-.IR wavelan2_cs " et " wvlan_cs .
10085 .\"
10186 .\" DISPLAY part
10287 .\"
@@ -132,7 +117,7 @@ Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
132117 .\" TRADUCTION part
133118 .\"
134119 .SH TRADUCTION
135-Maxime CHARPENNE, août 2003.
120+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
136121 .\"
137122 \" AVERTISSEMENT part
138123 .\"
--- a/wireless_tools/fr/iwspy.8
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/iwspy.8
@@ -6,18 +6,22 @@
66 .\" 1ère traduction : version 26
77 .\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
88 .\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
10+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
913 .\"
1014 .TH IWSPY 8 "31 octobre 1996" "net-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
1115 .\"
1216 .\" NAME part
1317 .\"
1418 .SH NOM
15-iwspy \- Obtenir des statistiques wireless depuis des n½uds donnés
19+iwspy \- Obtenir des statistiques wireless depuis des noeuds donnés
1620 .\"
1721 .\" SYNOPSIS part
1822 .\"
1923 .SH SYNOPSIS
20-.BI "iwspy " interface
24+.BI "iwspy [" interface ]
2125 .br
2226 .BI "iwspy " interface " [+] " DNSNAME " | " IPADDR " | " HWADDR " [...]"
2327 .br
@@ -31,17 +35,22 @@ iwspy \- Obtenir des statistiques wireless depuis des n
3135 .\"
3236 .SH DESCRIPTION
3337 .B Iwspy
34-est utilisé pour fixer une liste d'adresses sur une interface réseau sans fil,
35-et obtenir des informations sur la qualité du lien pour chacune d'elles. Ces
36-informations sont les mêmes que celles disponibles dans
38+est utilisé pour fixer une liste d'adresses à surveiller sur une interface
39+réseau sans fil, et obtenir des informations sur la qualité du lien pour
40+chacune d'elles. Ces informations sont les mêmes que celles disponibles dans
3741 .IR /proc/net/wireless "\ :"
3842 qualité du lien, force du signal et niveau du bruit.
3943 .PP
4044 Ces informations sont mises à jour à chaque fois qu'un nouveau paquet est reçu,
4145 donc chaque adresse de la liste ajoute quelques précisions en plus.
4246 .PP
43-Remarquez que cette fonctionnalité ne marche que pour les n½uds faisant partie
44-des cellules sans fil courantes.
47+Remarquez que cette fonctionnalité ne marche que pour les noeuds faisant partie
48+de la cellule sans fil courante, vous ne pouvez pas surveiller un Point d'Accès
49+avec lequel vous n'êtes pas associé (utiliser Scanning pour ça), ni les noeuds
50+dans d'autres cellules. En mode Managed, les paquets sont souvent relayés par
51+le Point d'Accès et, dans ce cas, vous obtiendrez la force du signal du Point
52+d'Accès. Pour ces raisons cette fonctionnalité est surtout utile pour les
53+modes Ad-Hoc et Master.
4554 .\"
4655 .\" PARAMETER part
4756 .\"
@@ -50,7 +59,7 @@ Vous pouvez fixer jusqu'
5059 .TP
5160 .BR DNSNAME " | " IPADDR
5261 Paramètre une adresse IP, ou dans certains cas un nom DNS (en utilisant le
53-«\ resolver\ » de nom). Comme le matériel fonctionne avec des adresses
62+«\ resolver\ » de nom). Comme le matériel fonctionne avec des adresses
5463 matérielles,
5564 .B iwspy
5665 traduira les adresses IP grâce à
@@ -62,8 +71,8 @@ Dans certains cas, cette adresse peut ne pas
6271 vers ces noms/adresses et réessayer.
6372 .TP
6473 .B HWADDR
65-Paramètre une adresse matérielle (MAC) (cette adresse n'est pas traduite et
66-vérifer comme le sont les adresses IP). L'adresse doit contenir deux-points
74+Paramètre une adresse matérielle (MAC) (cette adresse n'est pas traduite ni
75+vérifée comme le sont les adresses IP). L'adresse doit contenir deux-points
6776 .RB ( : )
6877 pour être reconnue comme une adresse matérielle.
6978 .TP
@@ -74,7 +83,7 @@ utilisateur devrait utiliser cette option pour
7483 .TP
7584 .B off
7685 Enlève la liste d'adresses courante et désactive la fonctionnalité de
77-scrutation.
86+surveillance.
7887 .TP
7988 .B setthr
8089 Fixe les seuils de force de signal
@@ -113,4 +122,3 @@ avec le programme.
113122 .BR iwevent (8),
114123 .BR iwpriv (8),
115124 .BR wireless (7).
116-
--- a/wireless_tools/fr/wireless.7
+++ b/wireless_tools/fr.ISO8859-1/wireless.7
@@ -5,7 +5,11 @@
55 .\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
66 .\" 1ère traduction : version 27-pre11 (alpha)
77 .\" Mise à jour 2004/08/24 : version 27-pre25
8-.TH WIRELESS 7 "04 mars 2004" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
8+.\" Manuel identique pour la version 29-pre21
9+.\" Manuel identique pour la version 30-pre1
10+.\" Manuel identique pour la version 30-pre3
11+.\"
12+.TH WIRELESS 7 "4 mars 2004" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
913 .\"
1014 .\" NAME part
1115 .\"
@@ -29,19 +33,17 @@ sont une API vous permettant de manipuler les interfaces r
2933 Ils sont composés d'une gamme d'outils et de fichiers de configuration. Ils sont
3034 plus amplement détaillés dans le Linux Wireless LAN Howto.
3135 .br
32-Les
33-.B Wireless Tools
36+.RB Les " Wireless Tools"
3437 sont utilisés pour changer la configuration des interfaces réseau LAN wireless
3538 à la volée, pour obtenir leur configuration courante, pour avoir des
3639 statistiques et pour les diagnostiquer. Ils sont décrits dans leur propre page
3740 man, voir ci-dessous pour les références.
3841 .br
39-La
40-.B configuration Wireless
42+.RB La " configuration Wireless"
4143 est propre à chaque distribution Linux. Cette page man contiendra à l'avenir
4244 la procédure de configuration pour quelques distributions les plus communes.
43-(quand j'en ai les informations nécessaires). Pour le moment, consultez le
44-fichier DISTRIBUTIONS.txt inclus avec le paquetage Wireless Tools.
45+Pour le moment, consultez le fichier DISTRIBUTIONS.txt inclus avec le paquetage
46+Wireless Tools.
4547 .\"
4648 .\" DEBIAN 3.0 part
4749 .\"
@@ -126,7 +128,7 @@ Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
126128 .\" TRADUCTION part
127129 .\"
128130 .SH TRADUCTION
129-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless-tools.27-pre25).
131+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless-tools.30-pre3).
130132 .\"
131133 .\" AVERTISSEMENT part
132134 .\"
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/ifrename.8
@@ -0,0 +1,218 @@
1+.\" Jean II - HPL - 2004-2007
2+.\" ifrename.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2004/08/25 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 27-pre25
7+.\" mise à jour 2007/08 : version 29-pre21
8+.\" mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
9+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
10+.\"
11+.TH IFRENAME 8 "26 février 2007" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
12+.\"
13+.\" NAME part
14+.\"
15+.SH NOM
16+ifrename \- renomme les interfaces réseau basées sur différents critères
17+statiques
18+.\"
19+.\" SYNOPSIS part
20+.\"
21+.SH SYNOPSIS
22+.B "ifrename [-c fichierconfig] [-p] [-d] [-u] [-v] [-V] [-D] [-C]"
23+.br
24+.B "ifrename [-c fichierconfig] [-i interface] [-n nouveaunom]"
25+.\"
26+.\" DESCRIPTION part
27+.\"
28+.SH DESCRIPTION
29+.B Ifrename
30+est un outil vous permettant d'assigner un nom cohérent à chacune de vos
31+interfaces réseau.
32+.PP
33+Par défaut, les noms d'interface sont dynamiques, et à chaque interface réseau
34+est assigné le premier nom disponible
35+.RI ( eth0 ", " eth1 "...)."
36+L'ordre dans lequel les interfaces réseau sont créées peut varier. Pour les
37+interfaces internes («\ built-in interfaces\ »), l'énumération du noyau au
38+démarrage peut varier. Pour les interfaces amovibles, l'utilisateur peut les
39+brancher dans n'importe quel ordre.
40+.PP
41+.B Ifrename
42+permet à l'utilisateur de décider quel nom une interface réseau aura.
43+.B Ifrename
44+peut utiliser différents
45+.I sélecteurs
46+.RI "(«\ " selectors "\ »)"
47+pour spécifier comment les noms d'interface correspondent aux interfaces réseau
48+du système, le plus commun des sélecteurs étant
49+.RI "l'" "adresse MAC"
50+de l'interface.
51+.PP
52+.B Ifrename
53+doit être lancé avant que les interfaces ne soient démarrées, raison pour
54+laquelle il est surtout utile dans divers scripts (init, hotplug), mais il est
55+rarement utilisé directement par l'utilisateur. Par défaut,
56+.B ifrename
57+renomme toutes les interfaces système présentes en utilisant les correspondances
58+définies dans
59+.IR /etc/iftab .
60+.\"
61+.\" PARAMETER part
62+.\"
63+.SH PARAMÈTRES
64+.TP
65+.BI "-c " fichierconfig
66+Fixe le fichier de configuration à utiliser (par défaut
67+.IR /etc/iftab ).
68+Le fichier de configuration définit la correspondance entre les sélecteurs et
69+les noms d'interface, et il est décrit dans
70+.IR iftab (5).
71+.br
72+Si
73+.I fichierconfig
74+est «\ -\ », la configuration est lue depuis stdin.
75+.TP
76+.B -p
77+Sonde (charge) les modules noyau avant de renommer les interfaces (NDT\ :
78+.RI "«\ " p "robe\ »"
79+en anglais). Par défaut,
80+.B ifrename
81+vérifie seulement les interfaces déjà chargées, et ne charge pas
82+automatiquement les modules noyau requis. Cette option autorise une intégration
83+en douceur dans les systèmes qui ne chargent pas les modules avant d'appeler
84+.BR ifrename .
85+.TP
86+.B -d
87+Active divers bidouillages spécifiques à la
88+.BR Debian .
89+Combiné avec
90+.BR -p ,
91+seuls les modules pour les interfaces spécifiées dans
92+.I /etc/network/interface
93+sont chargés.
94+.TP
95+.BI "-i " interface
96+Renomme seulement
97+.RI "l'" interface
98+spécifiée, par opposition à toutes les interfaces présentes sur le système. Le
99+nouveau nom de l'interface est affiché.
100+.TP
101+.BI "-n " nouveaunom
102+Si utilisé avec
103+.IR -i ,
104+spécifie le nouveau nom de l'interface. La liste des correspondances depuis le
105+fichier de configuration est ignorée, l'interface spécifié avec
106+.I -i
107+est directement renommée en
108+.IR nouveaunom .
109+Le nouveau nom peut être un joker («\ wildcard\ ») qui contient une seule '*'.
110+.br
111+Si utilisé sans
112+.IR -i ,
113+renomme les interfaces en utilisant seulement les correspondances qui les
114+renommeraient en
115+.IR nouveaunom .
116+Le nouveau nom ne peut pas être un joker. Cette utilisation de ifrename est
117+déconseillée car inefficace
118+.RI ( -n " sans " -i ).
119+Toutes les interfaces du système ont besoin d'être traitée à chaque invocation,
120+donc dans la plupart des cas il n'est pas plus rapide de simplement laisser
121+ifrename les renommer toutes (sans les deux
122+.IR -n " et " -i ).
123+.TP
124+.B -t
125+Active le support de l'absorption («\ takover\ ») de nom. Cela permet
126+d'échanger un nom d'interface entre deux interfaces ou plus.
127+.br
128+L'absorption permet à une interface de «\ voler\ » le nom d'une autre
129+interface. Cela fonctionne seulement avec le noyau 2.6.X et si l'autre
130+interface est désactivée. En conséquence, ce n'est pas compatible avec Hotplug.
131+L'autre interface se voit assigner un nom aléatoire, mais peut être renommée
132+plus tard avec
133+.BR ifrename .
134+.br
135+Le nombre d'absorptions est limité pour éviter les boucles circulaires, et donc
136+certaines situations d'échanges de noms complexes ne seront pas complètement
137+traitées.
138+.br
139+Dans tous les cas, l'échange de noms et l'utilisation de cette caractéristique
140+sont découragés, et vous êtes invités à choisir des noms uniques et sans
141+ambiguïté pour vos interfaces...
142+.TP
143+.B -u
144+Active le mode de sortie
145+.IR udev .
146+Cela permet une intégration propre de
147+.B ifrename
148+dans le framework
149+.IR udev ,
150+.BR udevd (8)
151+utilisera
152+.B ifrename
153+pour assigner les noms d'interfaces présents dans
154+.IR /etc/iftab .
155+Dans ce mode, la sortie de ifrename peut être analysée («\ parsed\ »)
156+directement par
157+.BR udevd (8)
158+en tant qu'une action IMPORT. Cela nécessite la version 107 ou plus de
159+.IR udev .
160+.TP
161+.B -D
162+Mode «\ dry-run\ ». Ifrename ne changera aucune interface et affichera seulement
163+les nouveaux noms d'interface, si applicable, et sortira.
164+.br
165+Dans le mode «\ dry-run\ », le nom joker d'interface est résolu. Le nouveau nom
166+d'interface est affiché, même s'il est identique à l'ancien.
167+.br
168+Faire aussi attention que certains sélecteurs peuvent seulement être lus par
169+root, (par exemple ceux basés sur
170+.BR ethtool ),
171+et ifrename échouera en silence s'il est lancé par un utilisateur normal. En
172+d'autres termes, le mode «\ dry-run\ » lancé par un utilisateur standard ne
173+donnera pas forcément le résultat attendu.
174+.TP
175+.B -V
176+Mode verbeux. Ifrename affichera les résultats de l'analyse de son fichier de
177+configuration et de l'interrogation des séleceurs d'interfaces. Combiné avec
178+l'option
179+.RI "«\ " dry-run "\ »,"
180+c'est une bonne manière de déboguer des configurations
181+complexes ou des problèmes triviaux.
182+.TP
183+.B -C
184+Compte les interfaces qui correspondent. Affiche le nombre d'interfaces
185+qui correspondent et le retourne comme code retour de ifrename.
186+.br
187+Le nombre d'interfaces qui correspondent est le nombre d'interfaces du système
188+pour lesquelles un lien a été trouvé dans le fichier de config (qui est
189+différent du numéro de l'interface renommée).
190+.\"
191+.\" AUTHOR part
192+.\"
193+.SH AUTEUR
194+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
195+.\"
196+.\" TRADUCTION part
197+.\"
198+.SH TRADUCTION
199+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
200+.\"
201+.\" AVERTISSEMENT part
202+.\"
203+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
204+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
205+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
206+avec le programme.
207+.\"
208+.\" FILES part
209+.\"
210+.SH FICHIERS
211+.I /etc/iftab
212+.\"
213+.\" SEE ALSO part
214+.\"
215+.SH VOIR AUSSI
216+.BR ifconfig (8),
217+.BR ip (8),
218+.BR iftab (5).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iftab.5
@@ -0,0 +1,334 @@
1+.\" Jean II - HPL - 2004-2007
2+.\" iftab.5
3+.\"
4+.\" Traduction 2004/08/25 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 27-pre25
7+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
8+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
9+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
10+.\"
11+.TH IFTAB 5 "26 février 2007" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
12+.\"
13+.\" NAME part
14+.\"
15+.SH NOM
16+iftab \- informations statiques sur les interfaces réseau
17+.\"
18+.\" DESCRIPTION part
19+.\"
20+.SH DESCRIPTION
21+Le fichier
22+.B /etc/iftab
23+contient de l'information descriptive à propos des diverses interfaces réseau.
24+.B iftab
25+n'est utilisé que par le programme
26+.IR ifrename (8)
27+pour assigner un nom d'interface réseau cohérent à chaque interface réseau.
28+.PP
29+.B /etc/iftab
30+définit un ensemble de
31+.IR correspondances " («\ " mappings "\ »)."
32+Chaque correspondance contient un nom d'interface et un ensemble de sélecteurs
33+(«\ selectors\ »). Les sélecteurs permettent à
34+.B ifrename
35+d'identifier chaque interface réseau du système. Si une interface réseau
36+correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
37+.B ifrename
38+essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
39+correspondance.
40+.\"
41+.\" MAPPINGS part
42+.\"
43+.SH CORRESPONDANCES («\ MAPPINGS\ »)
44+Chaque correspondance est décrite sur une ligne distincte, elle commence avec
45+.IR "interface name" " (nom d'interface),"
46+et contient un ensemble de
47+.RI "descripteurs («\ " descriptors "\ »),"
48+séparés par des espaces ou des tabulations.
49+.PP
50+La relation entre les descripteurs d'une correspondance est un
51+.IR "et logique" .
52+Une correspondance s'applique à une interface réseau seulement si tous les
53+descripteurs s'appliquent. Si une interface réseau ne supporte pas un
54+descripteur particulier, elle ne s'appliquera à aucune correspondance qui
55+utilise ce descripteur.
56+.PP
57+Si vous voulez utiliser des descripteurs alternatifs pour un nom d'interface
58+(ou logique), spécifiez deux correspondances différentes avec le même nom
59+d'interface (une par ligne).
60+.B Ifrename
61+utilise toujours la première correspondance en commençant par la
62+.I fin
63+de
64+.BR iftab ,
65+donc les correspondances les plus restrictives devraient être définies en
66+dernier.
67+.\"
68+.\" INTERFACE NAME part
69+.\"
70+.SH NOM D'INTERFACE
71+La première partie de chaque correspondance est un nom d'interface. Si une
72+interface réseau correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
73+.B ifrename
74+essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
75+correspondance.
76+.PP
77+Le nom de l'interface d'une correspondance est soit un nom d'interface complet
78+(comme
79+.IR eth2 " ou " wlan1 )
80+soit un motif de nom d'interface contenant un seul caractère joker (comme
81+.IR eth* " ou " wlan* ).
82+Dans le cas d'un caractère joker («\ wildcard\ »), le noyau remplace le
83+caractère '*' par le plus petit entier disponible faisant un nom d'interface
84+unique. Le caractère joker est supporté seulement pour les noyaux 2.6.1 et
85+2.4.30 et plus.
86+.PP
87+Il est déconseillé d'essayer de faire correspondre des interfaces à des noms
88+d'interface par défaut tels que
89+.IR eth0 ", " wlan0 " or " ppp0 .
90+Le noyau les utilise comme nom par défaut pour toute nouvelle interface,
91+il est donc très probable qu'une interface portant ce nom existe déjà et
92+empêche ifrename de les utiliser. Même si vous utilisez ces noms, l'interface
93+peut déjà être active dans certains cas. Ne pas utiliser ces noms permettra de
94+détecter sur le champ les interfaces non configurées ou les nouvelles
95+interfaces.
96+.br
97+Les bons noms sont uniques et significatifs, comme
98+.IR mondsl " or " hubprive ,
99+ou utilisez de plus grand nombre entier, comme
100+.IR eth5 " or " wlan5 .
101+Le second type est habituellement plus facile à intégrer dans divers
102+utilitaires réseau.
103+.\"
104+.\" DESCRIPTORS part
105+.\"
106+.SH DESCRIPTEURS («\ DESCRIPTORS\ »)
107+Chaque descripteur est composé d'un nom de descripteur et d'une valeur de
108+descripteur. Les descripteurs spécifie un attribut statique d'une interface
109+réseau, le but étant d'identifier de manière unique chaque matériel.
110+.PP
111+La plupart des utilisateurs n'utiliseront que le sélecteur
112+.BR mac ,
113+malgré ses problèmes potentiels, d'autres sélecteurs conviennent à des
114+paramétrages plus spécialisés. La plupart des sélecteurs acceptent '*' dans la
115+valeur du sélecteur pour correspondance joker, et la plupart des sélecteurs
116+sont indifférents à la casse des caractères.
117+.TP
118+.BI mac " adresse mac"
119+Correspond à l'Adresse MAC de l'interface avec l'adresse MAC spécifiée.
120+L'adresse MAC de l'interface peut être montrée en utilisant
121+.IR ifconfig (8)
122+ou
123+.IR ip (8).
124+.br
125+C'est le plus commun des sélecteurs, vu que chaque interface possède une
126+adresse MAC unique, ce qui permet de les identifier sans ambigüité.
127+Malgré tout, certaines interfaces n'ont pas d'adresse MAC valide tant qu'elles
128+ne sont pas activées\ ; dans certains cas, utiliser ce sélecteur est pertinent
129+ou impossible.
130+.TP
131+.BI arp " type arp"
132+Fait correspondre le Type ARP («\ ARP Type\ ») (aussi appelé «\ Link Type\ »)
133+de l'interface avec le type ARP spécifié par un nombre. Le Type ARP de
134+l'interface peut être montré en utilisant
135+.IR ifconfig (8)
136+ou
137+.IR ip (8),
138+le type
139+.B link/ether
140+correspond à
141+.B 1
142+et le type
143+.B link/ieee802.11
144+correspond à
145+.BR 801 .
146+.br
147+Ce sélecteur est utile quand un pilote crée plusieurs interfaces réseau pour
148+une seule carte réseau.
149+.TP
150+.BI driver " nom de pilote"
151+Fait correspondre le Nom de Pilote («\ Driver Name\ ») de l'interface avec le
152+nom de pilote spécifié. Le Nom de Pilote de l'interface peut être montré en
153+utilisant
154+.IR "ethtool -i" (8).
155+.TP
156+.BI businfo " information de bus"
157+Fait correspondre l'Information de Bus («\ Bus Information\ ») de l'interface
158+avec l'information de bus spécifiée. L'Information de Bus de l'interface peut
159+être montrée en utilisant
160+.IR "ethtool -i" (8).
161+.TP
162+.BI firmware " version firmware "
163+Fait correspondre la Version Firmware («\ Firmware Revision\ ») de l'interface
164+avec l'information de la version firmware. La Version Firmware de l'interface
165+peut être montrée en utilisant
166+.IR "ethtool -i" (8).
167+.TP
168+.BI baseaddress " addresse de base"
169+Fait correspondre l'Adresse de Base («\ Base Address\ ») de l'interface avec
170+l'adresse de base spécifiée. L'Adresse de Base de l'interface peut être montrée
171+en utilisant
172+.IR ifconfig (8).
173+.br
174+Ce sélecteur n'est utile que pour les cartes ISA et EISA car la plupart des
175+cartes utilisent l'allocation dynamique pour l'Adresse de Base.
176+.TP
177+.BI irq " ligne irq"
178+Fait correspondre la Ligne IRQ (interruption) de l'interface avec la ligne IRQ
179+spécifiée. La Ligne IRQ de l'interface peut être montrée en utilisant
180+.IR ifconfig (8).
181+.br
182+Ce sélecteur n'est habituellement pas suffisant pour identifier de manière
183+unique une interface, car les Lignes IRQ peuvent être partagées.
184+.TP
185+.BI iwproto " protocole wireless"
186+Fait correspondre le Protocole Wireless de l'interface avec le protocole
187+wireless spécifié. Le Protocole Wireless de l'interface peut être montré
188+en utilisant
189+.IR iwconfig (8),
190+ou
191+.IR iwgetid (8).
192+.br
193+Ce sélecteur n'est valable que pour les interfaces wireless et n'est pas
194+suffisant pour en identifier une de manière unique.
195+.TP
196+.BI pcmciaslot " prise pcmcia "
197+Fait correspondre le numéro de Prise Pcmpcia («\ Pcmcia Socket \ ») de
198+l'interface. Le numéro de Prise Pcmpcia de l'interface peut être montré en
199+utilisant
200+.IR "cardctl ident" (8).
201+.br
202+Ce sélecteur est habituellement supporté pour les cartes 16 bits seulement,
203+pour les cartes 32 bits il est conseillé d'utiliser le sélecteur
204+.BR businfo .
205+.TP
206+.BI prevname " nom interface précédent"
207+Fait correspondre le nom de l'interface avant qu'elle soit renommée avec
208+le nom précédent spécifié.
209+.br
210+Ce sélecteur devrait être évité car le nom précédent de l'interface peut varier
211+en fonction de diverses conditions. Une mise à jour système/noyau/pilote peut
212+changer le nom original. Dès lors, ifrename ou un autre utilitaire peut la
213+renommer avant l'exécution de ce sélecteur.
214+.TP
215+.BI SYSFS{ nomfichier } " valeur"
216+Fait correspondre le contenu de l'attribut sysfs donné par nomfichier avec la
217+valeur spécifiée. Pour les liens symboliques et les répertoires parents, fait
218+correspondre le nom réel du répertoire de l'attribut sysfs donné par nomfichier
219+avec la valeur spécifiée.
220+.br
221+Une liste des attributs sysfs les plus utiles est donnée dans la section
222+suivante.
223+.\"
224+.\" SYSFS DESCRIPTORS part
225+.\"
226+.SH DESCRIPTEURS SYSFS
227+Sur la plupart des systèmes, les attributs sysfs pour une carte donnée sont
228+situés dans le répertoire nommé après cette interface dans
229+.IR /sys/class/net/ .
230+La plupart des attributs sysfs sont des fichiers, et leurs valeurs peuvent
231+être lues en utilisant
232+.IR cat "(1) ou " more (1).
233+Il est aussi possible de faire des correspondances dans les attributs des
234+sous-répertoires.
235+.PP
236+Certains attributs sysfs sont des liens symboliques qui pointent vers d'autres
237+répertoires sysfs. Si l'attribut nomfichier est un lien symbolique, l'attribut
238+sysfs sera résolu avec le nom du répertoire pointé par le lien en utilisant
239+.IR readlink (1).
240+La localisation du répertoire dans l'arborescence sysfs est importante aussi.
241+Si l'attribut nomfichier fini par
242+.IR /.. ,
243+l'attribut sysfs sera résolu avec le nom réel du répertoire parent en utilisant
244+.IR pwd (1).
245+.PP
246+Le système de fichier sysfs est supporté seulement avec les noyaux 2.6.X et a
247+besoin d'être monté (habituellement dans
248+.IR /sys ).
249+Les sélecteurs sysfs ne sont pas aussi efficaces que les autres sélecteurs, et
250+ne devraient donc pas être employés pour le maximum de performance.
251+.PP
252+Ci-après les attributs sysfs communs et leurs descripteurs ifrename équivalents.
253+.TP
254+.BI SYSFS{address} " valeur"
255+Comme le descripteur
256+.BR mac .
257+.TP
258+.BI SYSFS{type} " valeur"
259+Comme le descripteur
260+.BR arp .
261+.TP
262+.BI SYSFS{device} " valeur"
263+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
264+.BR businfo .
265+.TP
266+.BI SYSFS{..} " valeur"
267+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
268+.BR businfo .
269+.TP
270+.BI SYSFS{device/driver} " valeur"
271+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
272+.BR driver .
273+.TP
274+.BI SYSFS{../driver} " valeur"
275+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
276+.BR driver .
277+.TP
278+.BI SYSFS{device/irq} " valeur"
279+Valable seulement jusqu'au noyau 2.6.20. Comme le sélecteur
280+.BR irq .
281+.TP
282+.BI SYSFS{../irq} " valeur"
283+Valable seulement depuis le noyau 2.6.21. Comme le sélecteur
284+.BR irq .
285+.\"
286+.\" EXAMPLES part
287+.\"
288+.SH EXEMPLES
289+# Ceci est un commentaire
290+.br
291+eth2 mac 08:00:09:DE:82:0E
292+.br
293+eth3 driver wavelan interrupt 15 baseaddress 0x390
294+.br
295+eth4 driver pcnet32 businfo 0000:02:05.0
296+.br
297+air* mac 00:07:0E:* arp 1
298+.br
299+myvpn SYSFS{address} 00:10:83:* SYSFS{type} 1
300+.br
301+bcm* SYSFS{device} 0000:03:00.0 SYSFS{device/driver} bcm43xx
302+.br
303+bcm* SYSFS{..} 0000:03:00.0 SYSFS{../driver} bcm43xx
304+.\"
305+.\" AUTHOR part
306+.\"
307+.SH AUTEUR
308+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
309+.\"
310+.\" TRADUCTION part
311+.\"
312+.SH TRADUCTION
313+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
314+.\"
315+.\" AVERTISSEMENT part
316+.\"
317+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
318+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
319+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
320+avec le programme.
321+.\"
322+.\" FILES part
323+.\"
324+.SH FICHIERS
325+.I /etc/iftab
326+.\"
327+.\" SEE ALSO part
328+.\"
329+.SH VOIR AUSSI
330+.BR ifrename (8),
331+.BR ifconfig (8),
332+.BR ip (8),
333+.BR ethtool (8),
334+.BR iwconfig (8).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwconfig.8
@@ -0,0 +1,654 @@
1+.\" Jean II - HPLB - 1996 => HPL - 2004
2+.\" iwconfig.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2003/07/15 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Mise à jour 2004/01/28 : version 27-pre9 (beta)
8+.\" Mise à jour 2004/02/26 : version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/07 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
13+.\"
14+.TH IWCONFIG 8 "30 mars 2006" "wireless-tools" "Manuel du programmeur Linux"
15+.\"
16+.\" NAME part
17+.\"
18+.SH NOM
19+iwconfig \- configure une interface réseau sans-fil (wireless)
20+.\"
21+.\" SYNOPSIS part
22+.\"
23+.SH SYNOPSIS
24+.BI "iwconfig [" interface ]
25+.br
26+.BI "iwconfig " interface " [essid " X "] [nwid " N "] [mode " M "] [freq " F "]
27+.br
28+.BI " [channel " C "] [sens " S "] [ap " A "] [nick " NN ]
29+.br
30+.BI " [rate " R "] [rts " RT "] [frag " FT "] [txpower " T ]
31+.br
32+.BI " [enc " E "] [key " K "] [power " P "] [retry " R ]
33+.br
34+.BI " [modu " M "] [commit]
35+.br
36+.BI "iwconfig --help"
37+.br
38+.BI "iwconfig --version"
39+.\"
40+.\" DESCRIPTION part
41+.\"
42+.SH DESCRIPTION
43+.B Iwconfig
44+est similaire à
45+.IR ifconfig (8),
46+mais est dédié aux interfaces wireless. Il est utilisé pour positionner les
47+paramètres des interfaces réseaux qui sont spécifiques aux opérations wireless
48+(par exemple\ : la fréquence).
49+.B Iwconfig
50+peut aussi être utilisé pour afficher ces paramètres, et les statistiques
51+concernant le sans fil (extraites de
52+.IR /proc/net/wireless ).
53+.PP
54+Tous ces paramètres et statistiques dépendent du matériel. Chaque pilote ne
55+fournira que quelques uns d'entre eux en fonction du support matériel, et
56+l'étendue des valeurs peut changer. Veuillez vous référer aux pages man de
57+chaque matériel pour plus de détails.
58+.\"
59+.\" PARAMETER part
60+.\"
61+.SH PARAMÈTRES
62+.TP
63+.B essid
64+Positionne le ESSID (ou Network Name - pour certains produits, il peut aussi
65+être désigné comme Domain ID). L'ESSID est utilisé pour identifier les cellules
66+qui font partie du même réseau virtuel.
67+.br
68+Par opposition à l'adresse de l'AP (Point d'Accès) ou au NWID qui définissent
69+une seule cellule, l'ESSID définit un groupe de cellules connectées via des
70+répéteurs ou via l'infrastructure, où l'utilisateur peut errer («\ roamer\ »)
71+de manière transprente (c.-à-d. changer de noeud sans perdre sa connexion).
72+.br
73+Avec certaines cartes, vous pouvez désactiver le contrôle du ESSID («\ ESSID
74+promiscuous\ ») avec
75+.IR off " ou " any " (et " on
76+pour le réactiver).
77+.br
78+Si le ESSID du réseau est un des mots-clefs spéciaux
79+.RI ( off ", " on " ou " any ),
80+vous devrez utiliser
81+.I --
82+pour l'échapper.
83+.br
84+.B Exemples :
85+.br
86+.I " iwconfig eth0 essid any"
87+.br
88+.I " iwconfig eth0 essid ""Mon Reseau""
89+.br
90+.I " iwconfig eth0 essid -- ""ANY""
91+.TP
92+.BR nwid
93+Positionne le Network ID. Comme tous les réseaux sans fil adjacents partagent
94+le même médium, ce paramètre est utilisé pour les différencier (créer des
95+réseaux logiques colocalisés) et pour identifier des nœuds appartenant à la
96+même cellule.
97+.br
98+Ce paramètre est seulement utilisé par les matériels antérieurs à 802.11, la
99+norme 802.11 se servant du ESSID et de l'adresse de l'AP pour cette fonction.
100+.br
101+Avec certaines cartes, vous pouvez désactiver le contrôle du Network ID (NWID
102+promiscuous) avec
103+.IR off " (et " on
104+pour le réactiver).
105+.br
106+.B Exemples :
107+.br
108+.I " iwconfig eth0 nwid AB34
109+.br
110+.I " iwconfig eth0 nwid off"
111+.TP
112+.BR nick [name]
113+Positionne le surnom (nickname), ou nom de station. Quelques produits
114+802.11 le définissent, mais il n'est pas utilisé dans la mesure où les
115+protocoles les plus usités (MAC, IP, TCP) ne s'en servent pas en l'état.
116+Seuls quelques outils de diagnostic peuvent l'utiliser.
117+.br
118+.B Exemple :
119+.br
120+.I " iwconfig eth0 nickname ""My Linux Node""
121+.TP
122+.B mode
123+Positionne le mode de fonctionnement du matériel, qui dépend de la topologie du
124+réseau. Le mode peut être
125+.I Ad-Hoc
126+(réseau composé d'une seule cellule et sans Point d'Accès),
127+.I Managed
128+(un nœud se connecte à un réseau composé de plusieurs Points d'Accès, avec
129+roaming ou errance),
130+.I Master
131+(le nœud est le maître qui synchronise ou agit comme un Point d'Accès),
132+.I Repeater
133+(le nœud transmet les paquets entre les autres nœuds wireless),
134+.I Secondary
135+(le nœud agit comme un maître/répéteur supplémentaire),
136+.I Monitor
137+(le nœud agit comme un moniteur passif et ne fait que recevoir des paquets) ou
138+.IR Auto .
139+.br
140+.B Exemple :
141+.br
142+.I " iwconfig eth0 mode Managed"
143+.br
144+.I " iwconfig eth0 mode Ad-Hoc"
145+.TP
146+.BR freq / channel
147+Positionne la fréquence d'exploitation ou canal du périphérique. Une valeur
148+inférieure à 1\ 000 indique un numéro de canal, une valeur supérieure à 1\ 000
149+est une fréquence en Hz. Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur
150+(par exemple, «\ 2.46G\ » pour la fréquence 2,46\ GHz), ou ajouter suffisamment
151+de '0'.
152+.br
153+Les canaux sont habituellement numérotés à partir de 1, et vous pouvez utiliser
154+.IR iwlist (8)
155+pour obtenir le nombre total de canaux, lister les fréquences disponibles, et
156+afficher la fréquence courante comme un canal. Suivants les réglementations,
157+certaines fréquences/canaux peuvent ne pas être disponibles.
158+.br
159+La plupart du temps lorsque le mode Managed est utilisé, le Point d'Accès
160+impose le canal et le pilote refusera le paramètre de la fréquence. Dans le
161+mode Ad-Hoc, le paramètre fréquence doit seulement être utilisé à la
162+création de la cellule initiale, et doit être ignoré quand on rejoint une
163+cellule existante.
164+.br
165+Vous pouvez aussi utiliser
166+.I off
167+ou
168+.I auto
169+pour laisser la carte choisir le meilleur canal (lorsque c'est supporté).
170+.br
171+.B Exemples :
172+.br
173+.I " iwconfig eth0 freq 2422000000"
174+.br
175+.I " iwconfig eth0 freq 2.422G"
176+.br
177+.I " iwconfig eth0 channel 3"
178+.br
179+.I " iwconfig eth0 channel auto"
180+.TP
181+.B ap
182+Force la carte à s'enregistrer auprès du Point d'Accès donné par l'adresse,
183+si c'est possible. Cette adresse est l'identité de la cellule du Point
184+d'Accès, celle indiqué par un scanning wireless, qui peut être différente de
185+son adresse MAC. Si le lien wireless est point-à-point, mettre l'adresse de
186+l'autre côté du lien. Si le lien est ad-hoc, mettre l'identité de la cellule
187+du réseau ad-hoc.
188+.br
189+Quand la qualité de la connexion devient trop mauvaise,
190+le pilote peut revenir en mode automatique (la carte sélectionne le meilleur
191+Point d'Accès à portée).
192+.br
193+Vous pouvez aussi utiliser
194+.I off
195+pour réactiver le mode automatique sans changer le Point d'Accès courant,
196+ou vous pouvez utiliser
197+.I any
198+ou
199+.I auto
200+pour forcer la carte à se ré-associer avec le meilleur Point d'Accès courant.
201+.br
202+.B Exemple :
203+.br
204+.I " iwconfig eth0 ap 00:60:1D:01:23:45"
205+.br
206+.I " iwconfig eth0 ap any"
207+.br
208+.I " iwconfig eth0 ap off"
209+.TP
210+.BR rate / bit [rate]
211+Pour les cartes supportant plusieurs débits, positionne le débit en b/s. Le
212+débit est la vitesse à laquelle les bits sont transmis sur le médium, la
213+vitesse du lien pour l'utilisateur est inférieure à cause du partage du
214+médium et des diverses entêtes.
215+.br
216+Vous pouvez ajouter le suffixe k, M ou G à la valeur (multiplicateur
217+décimal\ : 10^3, 10^6 et 10^9\ b/s), ou ajouter suffisamment de '0'. Les
218+valeurs en-dessous de 1\ 000 sont spécifiques à la carte, habituellement un
219+index de la liste des débit supportés. Utilisez
220+.I auto
221+pour sélectionner le mode débit automatique (repli à un débit moindre pour les
222+canaux bruités), ce qui est le mode par défaut pour la plupart des cartes, et
223+.I fixed
224+pour revenir à des paramètres fixes. Si vous spécifiez une valeur de débit
225+et ajoutez
226+.IR auto ,
227+le driver utilisera tous les débits inférieurs et égaux à cette valeur.
228+.br
229+.B Exemples :
230+.br
231+.I " iwconfig eth0 rate 11M"
232+.br
233+.I " iwconfig eth0 rate auto"
234+.br
235+.I " iwconfig eth0 rate 5.5M auto"
236+.TP
237+.BR txpower
238+Pour les cartes supportant plusieurs puissances de transmission, règle la
239+puissance de transmission en dBm. Si
240+.I W
241+est la puissance en Watt, la puissance en dBm est
242+.IR "P\ =\ 30\ +\ 10.log(W)" .
243+Si la valeur est post-fixée par
244+.IR mW ,
245+elle sera automatiquement convertie en dBm.
246+.br
247+De plus,
248+.IR on " et " off
249+active et désactive la radio, et
250+.IR auto " et " fixed
251+active et désactive le contrôle de puissance (si ces fonctions sont
252+disponibles).
253+.br
254+.B Exemples :
255+.br
256+.I " iwconfig eth0 txpower 15"
257+.br
258+.I " iwconfig eth0 txpower 30mW"
259+.br
260+.I " iwconfig eth0 txpower auto"
261+.br
262+.I " iwconfig eth0 txpower off"
263+.TP
264+.B sens
265+Positionne le seuil de sensibilité. Cela définie comment la carte est sensible
266+aux mauvaises conditions de fonctionnement (signal faible, interférence). Les
267+valeurs positives sont considérées comme des valeurs brutes et utilisées telles
268+quelles par le matériel ou un pourcentage, les valeurs négatives sont
269+interprétées en dBm. En fonction de la conception du matétiel, ce paramètre
270+peut contrôler diverses fonctions.
271+.br
272+Sur les cartes modernes, ce paramètre contrôle habituellement le seuil du
273+handover/roaming (seuil de cession), signal le plus bas pour lequel le matériel
274+reste associé au Point d'Accès courant. Lorsque le signal passe en-dessous de
275+ce seuil, la carte commence à chercher un nouveau/meilleur Point d'Accès.
276+Certaines cartes peuvent utiliser le nombre de beacons manquées pour déclencher
277+cela. En cas de forte densité de Points d'Accès, un seuil plus haut assure
278+d'être toujours associé au meilleur AP, et à l'inverse pour les faibles
279+densités d'APs, un seuil plus bas réduit les pertes d'associations.
280+.br
281+Sur les cartes plus anciennes, ce paramètre contrôle habituellement le seuil de
282+report (defer treshold), signal le plus faible pour lequel le matériel considère
283+le canal occupé. Les niveaux de signal au-dessus de ce seuil font que le
284+matériel inhibe sa propre transmission, tandis que les signaux plus faibles que
285+ce seuil sont ignorés et le matériel est libre de transmettre. Cela est souvent
286+fortement lié au seuil de réception, le plus bas niveau de signal pour lequel
287+le matériel essaye de recevoir un paquet. Des paramètres apropriées pour ces
288+seuils évitent à la carte de perdre du temps sur le bruit de fond lors des
289+réceptions de transmissions faibles. Les conceptions modernes semblent contrôler
290+ces seuils automatiquement.
291+.br
292+.br
293+.B Exemple :
294+.br
295+.I " iwconfig eth0 sens -80"
296+.br
297+.I " iwconfig eth0 sens 2"
298+.TP
299+.BR retry
300+La plupart des cartes supportent les retransmissions MAC (contrôle d'accès
301+au médium), et certaines permettent le paramétrage du mécanisme des tentatives
302+(en cas d'échec).
303+.br
304+Pour fixer le nombre maximum d'essais, entrez
305+.IR "limit `valeur'" .
306+C'est une valeur absolue (sans unité), et c'est le cas par défaut (si rien n'est
307+spécifié).
308+Pour fixer le temps maximum autorisé au mécanisme MAC pour ses tentatives,
309+entrez
310+.IR "lifetime `valeur'" .
311+Par défaut, cette valeur est en secondes, ajouter le suffixe m ou u pour
312+spécifier les valeurs en millisecondes ou microsecondes.
313+.br
314+Vous pouvez aussi ajouter les modificateurs
315+.IR short ", " long ", " min " et " max "."
316+Si la carte supporte le mode automatique, ils définissent les limites
317+inférieure et supérieure (NDT\ : de l'intervalle temporel dans lequel le
318+mécanisme MAC est autorisé à réitérer ses tentatives). D'autres cartes
319+définissent des valeurs différentes en fonction de la taille des paquets, par
320+exemple la norme 802.11 définit une
321+.I min limit
322+qui est la limite inférieure d'essai (paquets non RTS/CTS).
323+.br
324+.B Exemples :
325+.br
326+.I " iwconfig eth0 retry 16"
327+.br
328+.I " iwconfig eth0 retry lifetime 300m"
329+.br
330+.I " iwconfig eth0 retry short 12"
331+.br
332+.I " iwconfig eth0 retry min limit 8"
333+.TP
334+.BR rts [_threshold]
335+RTS/CTS ajoute une «\ poignée de main\ » avant chaque transmission de paquet
336+pour être sûr que le canal est libre. Cela ajoute des entêtes (NDT\ : données de
337+gestion), mais augmente les performances en cas de nœuds cachés ou d'un grand
338+nombre de nœuds actifs. Ce paramètre fixe la taille du plus petit paquet pour
339+lequel le nœud envoie un RTS\ ; une valeur égale à la taille maximale des
340+paquets inhibe ce mécanisme. Vous pouvez aussi positionner ce paramètre sur
341+.IR auto ", " fixed " ou " off .
342+.br
343+.B Exemples :
344+.br
345+.I " iwconfig eth0 rts 250"
346+.br
347+.I " iwconfig eth0 rts off"
348+.TP
349+.BR frag [mentation_threshold]
350+La fragmentation permet de découper un paquet IP en une salve de plus petits
351+fragments transmis sur le médium. Dans la plupart des cas, cela ajoute des
352+entêtes, mais dans un environnement très bruité, cela réduit les coûts de
353+transmission dûs aux erreurs et permet aux paquets d'être acheminés malgré
354+des salves d'interférences. Ce paramètre fixe la taille de fragment maximale
355+qui est toujours inférieure à la taille maximale des paquets.
356+.br
357+Ce paramètre peut aussi contrôler le «\ Frame Bursting\ » disponible sur
358+certaines cartes, capacité à envoyer de multiple paquets IP ensembles. Ce
359+mécanisme sera activé si la taille de fragment est plus grande que la taille
360+maximale de paquet.
361+.br
362+Vous pouvez aussi mettre ce paramètre à
363+.IR auto ", " fixed " ou " off .
364+.br
365+.B Exemples :
366+.br
367+.I " iwconfig eth0 frag 512"
368+.br
369+.I " iwconfig eth0 frag off"
370+.TP
371+.BR key / enc [ryption]
372+Utilisé pour manipuler les clefs de cryptage ou brouillage et le mode de
373+sécurité.
374+.br
375+Pour configurer la clef courante de cryptage, il suffit d'entrer la clef
376+en hexadécimal telle que
377+.IR XXXX-XXXX-XXXX-XXXX " ou " XXXXXXXX .
378+Pour entrer une autre clef que la clef courante, ajoutez (au début ou à la
379+fin)
380+.I [index]
381+à la clef elle-même (cela ne changera pas la clef active). Vous pouvez aussi
382+entrer la clef comme une chaîne ASCII en utilisant le préfixe
383+.IR s: .
384+Les phrases en tant que mot de passe ne sont actuellement pas supportées.
385+.br
386+Pour changer la clef active parmi les clefs déjà entrées, il suffit d'entrer
387+.RI l' "[index]"
388+(sans entrer de valeur de clef).
389+.br
390+.IR off " et " on
391+désactive et réactive le cryptage.
392+.br
393+Le mode de sécurité peut être
394+.I open
395+ou
396+.IR restricted ,
397+et sa signification dépend de la carte utilisée. Avec la plupart des cartes,
398+le mode
399+.I open
400+n'utilise pas d'authentification et la carte accepte des sessions non cryptées,
401+alors que le mode
402+.I restricted
403+n'accepte que des sessions cryptées et la carte utilisera l'authentification
404+si disponible.
405+.br
406+Si vous avez besoin de mettre plusieurs clefs, ou de mettre une clef et de
407+changer la clef active, vous avez besoin d'utiliser des instructions de clef
408+.RB ( "key" )
409+multiples. Les arguments peuvent être mis dans n'importe quel ordre, le
410+dernier sera prioritaire.
411+.br
412+.B Exemples :
413+.br
414+.I " iwconfig eth0 key 0123-4567-89"
415+.br
416+.I " iwconfig eth0 key [3] 0123-4567-89"
417+.br
418+.I " iwconfig eth0 key s:password [2]"
419+.br
420+.I " iwconfig eth0 key [2]"
421+.br
422+.I " iwconfig eth0 key open"
423+.br
424+.I " iwconfig eth0 key off"
425+.br
426+.I " iwconfig eth0 key restricted [3] 0123456789"
427+.br
428+.I " iwconfig eth0 key 01-23 key 45-67 [4] key [4]"
429+.TP
430+.BR power
431+Utilisé pour manipuler les paramètres et le mode du procédé de gestion
432+d'énergie.
433+.br
434+Pour fixer la période entre les éveils, entrez
435+.IR "period `valeur'" .
436+Pour fixer la temporisation avant le retour en veille, entrez la
437+.IR "timeout `valeur'" .
438+Pour paramétrer le niveau générique de sauvegarde d'énergie, entrez
439+.IR "saving `valeur'" .
440+Vous pouvez aussi ajouter les modificateurs
441+.IR min " et " max ".
442+Par défaut, ces valeurs sont exprimées en secondes, ajoutez le suffixe m ou u
443+pour spécifier les valeurs en millisecondes ou microsecondes. Parfois, ces
444+valeurs sont sans unité (nombre de périodes de beacon, dwell, pourcentage ou
445+similaire).
446+.br
447+.IR off " et " on
448+désactive et réactive la gestion d'énergie. Enfin, vous pouvez mettre la
449+gestion d'énergie en mode
450+.I all
451+(reçoit tous les paquets),
452+.I unicast
453+(reçoit seulement les paquets unicast, ignore les paquets multicast et de
454+broadcast) et
455+.I multicast
456+(reçoit seulement les paquets multicast et de broadcast, ignore l'unicast).
457+.br
458+.B Exemples :
459+.br
460+.I " iwconfig eth0 power period 2"
461+.br
462+.I " iwconfig eth0 power 500m unicast"
463+.br
464+.I " iwconfig eth0 power timeout 300u all"
465+.br
466+.I " iwconfig eth0 power saving 3"
467+.br
468+.I " iwconfig eth0 power off"
469+.br
470+.I " iwconfig eth0 power min period 2 power max period 4"
471+.TP
472+.BR modu [lation]
473+Force la carte à utiliser un jeu spécifique de modulations. Les cartes modernes
474+supportent diverses modulations, certaines étant standards telles 802.11b ou
475+802.11g, d'autres étant propriétaires. Cette commande force la carte à utiliser
476+seulement le jeu spécifique de modulations listé par la ligne de commande. Ceci
477+peut être utilisé pour résoudre des problèmes d'interopérabilité.
478+.br
479+La liste des modulations disponibles dépend du couple carte/pilote et peut être
480+affichée en utilisant
481+.IR "iwlist modulation" .
482+Notez que certains couples carte/pilote peuvent ne pas être capables de
483+sélectionner chaque modulation listée indépandement, certaines intervenant comme
484+un groupe. Vous pouvez aussi mettre ce paramètre à
485+.IR auto
486+pour laisser le couple carte/pilote faire de son mieux.
487+.br
488+.B Exemples :
489+.br
490+.I " iwconfig eth0 modu 11g"
491+.br
492+.I " iwconfig eth0 modu CCK OFDMa"
493+.br
494+.I " iwconfig eth0 modu auto"
495+.TP
496+.BR commit
497+Certaines cartes peuvent ne pas appliquer immédiatement les changements
498+effectués par les Wireless Extensions (elles peuvent attendre pour prendre en
499+compte les changements ou les appliquer seulement quand la carte est montée via
500+.IR ifconfig ).
501+Cette commande (si disponible) force la carte à appliquer les changements en
502+suspens.
503+.br
504+Cela n'est normalement pas nécessaire, car la carte appliquera éventuellement
505+les changements, mais peut être utile pour débuggage.
506+.\"
507+.\" DISPLAY part
508+.\"
509+.SH AFFICHAGE
510+Pour chaque matériel qui supporte les extensions wireless,
511+.I iwconfig
512+affichera le nom du
513+.B protocole MAC
514+utilisé (nom du matériel pour les protocoles propriétaires),
515+.RB l' ESSID
516+(Network Name), le
517+.BR NWID ,
518+la
519+.B fréquence
520+(ou canal), la
521+.BR sensibilité ,
522+le
523+.B mode
524+d'exploitation, l'adresse du
525+.BR "Point d'Accès",
526+le
527+.BR débit ,
528+le
529+.BR "seuil RTS" " (" "RTS threshold" "), le "
530+.BR "seuil de fragmentation" " (" "fragmentation threshold" "), la
531+.B clef de cryptage
532+et les paramètres de
533+.BR "gestion de l'énergie" " (" "power management" ")"
534+(en fonction de la disponibilité).
535+.PP
536+Les paramètres affichés ont la même signification et la même valeur que ceux
537+que vous pouvez régler, veuillez vous reporter à la précédente partie pour
538+leur explication détaillée.
539+.br
540+Quelques paramètres sont affichés seulement dans une forme abrégée (comme le
541+cryptage). Vous devez utiliser
542+.IR iwlist (8)
543+pour avoir tous les détails.
544+.br
545+Certains paramètres ont deux modes (comme le débit). Si la valeur est préfixée
546+par
547+.RB «\ =\ »,
548+cela veut dire que le paramètre est fixé et forcé à cette valeur, s'il est
549+préfixé par
550+.RB «\ :\ »,
551+le paramètre est en mode automatique et la valeur courante est montrée (et peut
552+changer).
553+.TP
554+.BR "Access Point" / Cell
555+Une adresse égale à 00:00:00:00:00:00 signifie que la carte n'a pas réussi à
556+s'associer avec un Point d'Accès (le plus souvent une question de
557+configuration).
558+Le paramètre
559+.B Access Point
560+sera montré comme une cellule
561+.RB ( Cell )
562+en mode ad-hoc (pour des raisons évidentes), mais il fonctionne néanmoins
563+de la même manière.
564+.PP
565+Si
566+.I /proc/net/wireless
567+existe,
568+.I iwconfig
569+affichera aussi son contenu. Il faut noter que ces valeurs dépendent des
570+spécifications du pilote et de la carte, vous devrez donc vous référez à la
571+documentation du pilote pour une interprétation correcte de ces valeurs.
572+.TP
573+.B Link quality
574+Qualité globale du lien. Peut être basé sur le niveau de contention ou des
575+interférences, le taux d'erreur de trame ou de bit, la qualité du signal reçu,
576+certaines synchronisations temporelles, ou d'autre métrique matérielle. C'est
577+une valeur agrégat, et dépend totalement du pilote et du matériel.
578+.TP
579+.B Signal level
580+Force du signal reçu (RSSI - force du signal reçu). Ce peut être des unités
581+arbitraires ou des dBm,
582+.I iwconfig
583+utilise les méta-informations du pilote pour interpréter les valeurs
584+brutes données par
585+.I /proc/net/wireless
586+et affiche l'unité ou la valeur maximale correspondante (en utilisant
587+l'arithmétique 8 bits). En mode
588+.I Ad-Hoc
589+cela peut être indéfini et vous devriez utiliser
590+.IR iwspy .
591+.TP
592+.B Noise level
593+Niveau du bruit de fond (quand aucun paquet n'est transmis). Commentaires
594+similaires à ceux de
595+.BR "Signal level" .
596+.TP
597+.B Rx invalid nwid
598+Nombre de paquets reçus avec un NWID ou ESSID différent. Utilisé pour détecter
599+des problèmes de configuration ou l'existence de réseau adjacent (sur la même
600+fréquence).
601+.TP
602+.B Rx invalid crypt
603+Nombre de paquets que le matériel a été incapable de décrypter. Cela peut être
604+utilisé pour détecter des mauvais paramètres de cryptage.
605+.TP
606+.B Rx invalid frag
607+Nombre de paquets pour lesquels le matériel a été incapable de ré-assembler
608+correctement les fragments de la couche liaison (le plus souvent, il en manque
609+un).
610+.TP
611+.B Tx excessive retries
612+Nombre de paquets que la carte n'a pas réussi à envoyer. La plupart des
613+protocoles MAC réessayent un certain nombre de fois avant d'abandonner.
614+.TP
615+.B invalid misc
616+Autres paquets perdus en relation avec les opérations spécifiques au sans fil.
617+.TP
618+.B Missed beacon
619+Nombre de beacons périodiques émis par la Cellule ou le Point d'Accès que nous
620+avons manqué. Les beacons sont envoyés à intervalles réguliers pour maintenir la
621+coordination de la cellule, l'impossibilité de les recevoir indiquant souvent
622+que la carte est hors de portée.
623+.\"
624+.\" AUTHOR part
625+.\"
626+.SH AUTEUR
627+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
628+.\"
629+.\" TRADUCTION part
630+.\"
631+.SH TRADUCTION
632+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
633+.\"
634+.\" AVERTISSEMENT part
635+.\"
636+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
637+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
638+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
639+avec le programme.
640+.\"
641+.\" FILES part
642+.\"
643+.SH FICHIERS
644+.I /proc/net/wireless
645+.\"
646+.\" SEE ALSO part
647+.\"
648+.SH VOIR AUSSI
649+.BR ifconfig (8),
650+.BR iwspy (8),
651+.BR iwlist (8),
652+.BR iwevent (8),
653+.BR iwpriv (8),
654+.BR wireless (7).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwevent.8
@@ -0,0 +1,134 @@
1+.\" Jean Tourrilhes - HPL - 2002 - 2004
2+.\" iwevent.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2003/08/17 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
8+.\" Mise à jour 2004/02/26 : version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/08 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
13+.\"
14+.TH IWEVENT 8 "23 juin 2004" "net-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
15+.\"
16+.\" NAME part
17+.\"
18+.SH NOM
19+iwevent \- Affiche les Événements Wireless (Wireless Events) générés par les
20+pilotes et les changements de paramètres.
21+.\"
22+.\" SYNOPSIS part
23+.\"
24+.SH SYNOPSIS
25+.BI "iwevent "
26+.br
27+.\"
28+.\" DESCRIPTION part
29+.\"
30+.SH DESCRIPTION
31+.B iwevent
32+affiche les «\ Wireless Events\ » (événements du système Wireless) reçus par le
33+socket RTNetlink. Chaque ligne affiche le Wireless Event spécifique qui décrit
34+ce qui s'est passé sur l'interface sans fil spécifiée.
35+.br
36+Cette commande ne prend aucun argument.
37+.\"
38+.\" DISPLAY part
39+.\"
40+.SH AFFICHAGE
41+Il y a deux classes de Wireless Events.
42+.PP
43+La première classe regroupe les événements relatifs à un changement des
44+paramètres du sans fil sur l'interface (typiquement fait par
45+.B iwconfig
46+ou un script appelant
47+.BR iwconfig ).
48+Seuls les paramètres qui peuvent entraîner une perturbation de la connectivité
49+sont rapportés. Les événements actuellement rapportés changent un des paramètres
50+suivants\ :
51+.br
52+.I " Network ID"
53+.br
54+.I " ESSID"
55+.br
56+.I " Frequency"
57+.br
58+.I " Mode"
59+.br
60+.I " Encryption"
61+.br
62+Tous ces événements seront générer sur toutes les interfaces sans fil par le
63+sous-système «\ wireless\ » du noyau (mais seulement si le pilote a été converti
64+à l'API du nouveau pilote).
65+.PP
66+La deuxième classe d'événements concerne ceux générés par le matériel, lorsque
67+quelque chose arrive ou qu'une tâche s'est terminée. Ces événements incluent\ :
68+.TP
69+.B New Access Point/Cell address
70+L'interface a joint un nouveau Point d'Accès ou Cellule Ad-Hoc, ou a perdu son
71+association avec un de ces derniers. Il s'agit de la même adresse affichée par
72+.BR iwconfig .
73+.TP
74+.B Scan request completed
75+Une requête de balayage (scanning) a été achevée, les résultats du «\ scan\ »
76+sont disponibles (voir
77+.BR iwlist ).
78+.TP
79+.B Tx packet dropped
80+Un paquet à destination de cette adresse a été rejeté car l'interface croit que
81+ce nœud ne répond plus (habituellement, le seuil maximum des émissions de la
82+couche MAC est atteint). C'est habituellement la première indication pouvant
83+révéler que le nœud a quitté la cellule ou est hors de portée, mais cela peut
84+être due à une atténuation ou une contention excessive.
85+.TP
86+.B Custom driver event
87+Événement spécifique au pilote. Veuillez consulter la documentation du pilote.
88+.TP
89+.B Registered node
90+L'interface a réussi à enregistrer un nouveau client/paire sans fil. Sera
91+généré la plupart du temps quand l'interface agit comme un Point d'Accès (mode
92+Master).
93+.TP
94+.B Expired node
95+L'enregistrement d'un client/paire sur cette interface a expiré. Sera généré la
96+plupart du temps quand l'interface agit comme un Point d'Accès (mode Master).
97+.TP
98+.B Spy threshold crossed
99+La force du signal pour une des adresses de la «\ spy list\ » (NDT\ : voir
100+iwspy(8)) est passé en-dessous du seuil bas, ou est passé au-dessus du seuil
101+haut.
102+.PP
103+La plupart des pilotes wireless génèrent seulement un sous-ensemble de ces
104+événements, pas tous. La liste exacte dépend de la combinaison spécifique
105+matériel/pilote. Veuillez consulter la documentation du pilote pour les détails
106+de ce qui les génèrent, et utilisez
107+.IR iwlist (8)
108+pour vérifier ce que le pilote supporte.
109+.\"
110+.\" AUTHOR part
111+.\"
112+.SH AUTEUR
113+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
114+.\"
115+.\" TRADUCTION part
116+.\"
117+.SH TRADUCTION
118+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
119+.\"
120+\" AVERTISSEMENT part
121+.\"
122+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
123+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
124+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
125+avec le programme.
126+.\"
127+.\" SEE ALSO part
128+.\"
129+.SH VOIR AUSSI
130+.BR iwconfig (8),
131+.BR iwlist (8),
132+.BR iwspy (8),
133+.BR iwpriv (8),
134+.BR wireless (7).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwgetid.8
@@ -0,0 +1,139 @@
1+.\" Guus Sliepen - 2001
2+.\" Completed and fixed up by Jean Tourrilhes - 2002-2003
3+.\" iwgetid.8
4+.\"
5+.\" Traduction 2003/08/17 Maxime CHARPENNE (voir
6+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
7+.\" 1ère traduction : version 26
8+.\" Mise à jour 2004/01/29 : version 27-pre9 (beta)
9+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
10+.\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
11+.\" Manuel identique pour la version 29-pre21
12+.\" Manuel identique pour la version 30-pre1
13+.\" Manuel identique pour la version 30-pre3
14+.\"
15+.TH IWGETID 8 "02 décembre 2003" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
16+.\"
17+.\" NAME part
18+.\"
19+.SH NOM
20+iwgetid \- Rapporte le ESSID, NWID ou l'Adresse de l'AP/Cell (Point d'Accès/\
21+Cellule) du réseau sans fil.
22+.\"
23+.\" SYNOPSIS part
24+.\"
25+.SH SYNOPSIS
26+.BI "iwgetid " [interface] " [--raw] [--scheme] [--ap] [--freq]"
27+.br
28+.BI " [--mode] [--protocol] [--channel]
29+.br
30+.\"
31+.\" DESCRIPTION part
32+.\"
33+.SH DESCRIPTION
34+.B iwgetid
35+est utilisé pour trouver le NWID, ESSID ou l'adresse de l'AP ou cellule du
36+réseau sans fil utilisé présentement. L'information rapportée est la même
37+que celle montrée par
38+.BR iwconfig ", mais " iwgetid
39+est plus facile à intégrer dans les scripts.
40+.br
41+Par défaut,
42+.B iwgetid
43+affichera
44+.RI l' ESSID
45+de la carte, et si la carte n'a pas d'ESSID, il affichera son
46+.IR NWID .
47+.br
48+Le formatage par défaut de la sortie est embelli.
49+.\"
50+.\" OPTIONS part
51+.\"
52+.SH OPTIONS
53+.TP
54+.B --raw
55+Cette option désactive l'embellissement de l'affichage de l'information. Cette
56+option est orthogonale aux autres options (sauf
57+.BR --scheme ),
58+donc, avec la combinaison appropriée des options, il est possible d'afficher
59+en brut l'ESSID, l'Adresse de l'AP ou le Mode.
60+.br
61+Ce format est idéal quand on stocke le résultat de iwgetid comme une variable
62+dans les scripts
63+.I Shell
64+ou
65+.IR Perl ,
66+ou pour passer le résultat comme argument sur la ligne de commande de
67+.BR iwconfig .
68+.TP
69+.B --scheme
70+Cette option est similaire à la précédente, elle désactive l'embellissement de
71+l'affichage des données et supprime tous les caractères non alphanumériques
72+(comme les caractères d'espacement, la ponctuation et les caractères de
73+contrôle).
74+.br
75+La sortie résultante est un identifiant Pcmcia valide («\ Pcmcia scheme
76+identifer\ ») (qui peut être utilisé comme argument de la commande
77+.BR "cardctl scheme" ).
78+Ce format est aussi idéal quand on utilise le résultat de iwgetid comme un
79+sélecteur («\ selector\ ») dans les scripts
80+.I Shell
81+ou
82+.IR Perl ,
83+ou comme un nom de fichier.
84+.TP
85+.B --ap
86+Affiche l'adresse MAC du
87+.I Point d'Access
88+ou de la
89+.I Cellule
90+Wireless.
91+.TP
92+.B --freq
93+Affiche la
94+.I fréquence
95+ou le
96+.I canal
97+courant utilisé par l'interface.
98+.TP
99+.B --channel
100+Affiche le
101+.IR canal " (" channel )
102+courant utilisé par l'interface. Le canal est déterminé en utilisant la
103+fréquence courante et la liste de fréquences fournie par l'interface.
104+.TP
105+.B --mode
106+Affiche le
107+.I mode
108+courant de l'interface.
109+.TP
110+.B --protocol
111+Affiche le
112+.I nom de protocole
113+de l'interface. Il permet d'identifer toutes les cartes qui sont compatibles
114+entre elles et qui acceptent le même type de configuration.
115+.br
116+Cela peut aussi être utilisé pour
117+.I vérifier la compatibilité de Wireless Extension
118+sur l'interface, car c'est le seul attribut que tous les pilotes supportant
119+Wireless Extension doivent avoir.
120+.\"
121+.\" TRADUCTION part
122+.\"
123+.SH TRADUCTION
124+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
125+.\"
126+\" AVERTISSEMENT part
127+.\"
128+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
129+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
130+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
131+avec le programme.
132+.\"
133+.\" SEE ALSO part
134+.\"
135+.SH VOIR AUSSI
136+.BR iwconfig (8),
137+.BR ifconfig (8),
138+.BR iwspy (8),
139+.BR iwpriv (8).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwlist.8
@@ -0,0 +1,179 @@
1+.\" Jean II - HPLB - 96
2+.\" iwlist.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2003/08/17 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Mise à jour 2004/01/29 : version 27-pre9 (beta)
8+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Mise à jour 2004/08/23 : version 27-pre25
10+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
13+.\"
14+.TH IWLIST 8 "13 avril 2006" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
15+.\"
16+.\" NAME part
17+.\"
18+.SH NOM
19+iwlist \- Obtient plus d'informations wireless détaillées depuis une interface wireless
20+.\"
21+.\" SYNOPSIS part
22+.\"
23+.SH SYNOPSIS
24+.BI "iwlist [" interface "] scanning"
25+.br
26+.BI "iwlist [" interface "] frequency"
27+.br
28+.BI "iwlist [" interface "] rate"
29+.br
30+.BI "iwlist [" interface "] keys"
31+.br
32+.BI "iwlist [" interface "] power"
33+.br
34+.BI "iwlist [" interface "] txpower"
35+.br
36+.BI "iwlist [" interface "] retry"
37+.br
38+.BI "iwlist [" interface "] event"
39+.br
40+.BI "iwlist [" interface "] auth"
41+.br
42+.BI "iwlist [" interface "] wpakeys"
43+.br
44+.BI "iwlist [" interface "] genie"
45+.br
46+.BI "iwlist [" interface "] modulation"
47+.br
48+.BI "iwlist --help"
49+.br
50+.BI "iwlist --version"
51+.\"
52+.\" DESCRIPTION part
53+.\"
54+.SH DESCRIPTION
55+.B Iwlist
56+est utilisé pour afficher de l'information additionnelle d'une interface réseau
57+wireless qui n'est pas affichée par
58+.IR iwconfig (8).
59+L'argument principal est utilisé pour sélectionner une catégorie d'information,
60+.B iwlist
61+affiche dans une forme détaillée toute information relative à cette catégorie,
62+y compris les informations déjà montrées par
63+.IR iwconfig (8).
64+.\"
65+.\" PARAMETER part
66+.\"
67+.SH PARAMÈTRES
68+.TP
69+.BR scan [ning]
70+Donne la liste des Points d'Accès et des cellules Ad-Hoc à portée, et
71+optionnellement plein d'autres informations à leur propos (ESSID, Quality,
72+Frequency, Mode...). Le type d'information retourné dépend de ce que la carte
73+supporte.
74+.br
75+Le «\ Triggering scanning\ » est une opération nécessitant les privilèges
76+de
77+.IR root
78+uniquement et les utilisateurs normaux peuvent juste lire les résultats
79+(«\ letf-over scan results\ »). Par défaut, la manière dont le scan est
80+réalisé (la boucle du scan) dépend de la carte et de ses paramètres.
81+.br
82+Cette commande prend des arguments optionnels bien que la plupart des pilotes
83+les ignoreront. L'option
84+.B essid
85+est utilisée pour appliquer le scan sur un ESSID donné. L'option
86+.B last
87+ne déclenche pas de scan et lit les résultats du scan («\ letf-over scan
88+results\ »).
89+.TP
90+.BR freq [uency]/ channel
91+Donne la liste des fréquences disponibles du périphérique et le nombre de canaux
92+définis. Veuillez noter que, habituellement, le pilote retourne le nombre total
93+de canaux et seulement les fréquences disponibles dans la région considérée,
94+donc il n'y a pas correspondance directe entre le nombre de fréquences
95+affichées et le nombre de canaux.
96+.TP
97+.BR rate / bit [rate]
98+Liste les débits supportés par le périphérique (en b/s).
99+.TP
100+.BR keys / enc [ryption]
101+Liste les tailles des clefs de cryptage supportées et liste toutes
102+les clefs de cryptage paramétrées dans le périphérique.
103+.TP
104+.B power
105+Liste les différents attributs et modes d'économie d'énergie («\ Power
106+Management\ ») du périphérique.
107+.TP
108+.B txpower
109+Liste les différentes puissances d'émission («\ Transmit Powers\ »)
110+disponibles dans le périphérique.
111+.TP
112+.B retry
113+Liste les limites des tentatives de transmissions («\ transmit retry limits\ »)
114+et la durée de vie des tentatives («\ retry lifetime\ ») du périphériques
115+(NDT\ : voir la section
116+.B retry
117+de iwconfig(8)).
118+.TP
119+.BR ap / accesspoint / peers
120+Donne la liste des Points d'Accès à portée, et optionnellement la qualié de leur
121+lien. Cette option est
122+.B obsolète
123+et est maintenant dépréciée en faveur du support scan (voir ci-dessus), et la
124+plupart des pilotes ne le supporte pas.
125+.br
126+Quelques pilotes peuvent utiliser cette commande pour retourner une
127+liste spécifique de Paires («\ Peers\ ») ou de Points d'Accès, telle que la
128+liste des Paires associés/enregistrés avec la carte. Voir la documentation du
129+pilote pour plus de détails.
130+.TP
131+.B event
132+Liste les événements wireless supportés par le périphérique.
133+.TP
134+.B auth
135+Liste les paramètres courants de l'authentification WPA.
136+.TP
137+.BR wpa [keys]
138+Liste toutes les clefs de cryptage WPA paramétrées dans le matériel.
139+.TP
140+.B genie
141+Liste les éléments génériques d'information («\ Generic Information Elements\ »)
142+paramétrés dans le matériel (utilisés pour le support WPA).
143+.TP
144+.BR modu [lation]
145+Liste les modulations supportées par le matériel et les modulations actuellement
146+activées.
147+.TP
148+.B --version
149+Affiche la version des outils, ainsi que les versions courante et recommandée
150+des Wireless Extensions pour l'outil et les diverses interfaces sans fil.
151+.TP
152+.B --help
153+Affiche un court message d'aide.
154+.\"
155+.\" TRADUCTION part
156+.\"
157+.SH TRADUCTION
158+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
159+.\"
160+\" AVERTISSEMENT part
161+.\"
162+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
163+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
164+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
165+avec le programme.
166+.\"
167+.\" FILES part
168+.\"
169+.SH FICHIERS
170+.I /proc/net/wireless
171+.\"
172+.\" SEE ALSO part
173+.\"
174+.SH VOIR AUSSI
175+.BR iwconfig (8),
176+.BR iwspy (8).
177+.BR iwevent (8),
178+.BR iwpriv (8),
179+.BR wireless (7).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwpriv.8
@@ -0,0 +1,141 @@
1+.\" Jean II - HPLB - 96
2+.\" iwpriv.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2003/08/17 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
8+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
10+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
11+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
12+.\"
13+.TH IWPRIV 8 "31 octobre 1996" "net-tools" "Manuel du programmeur Linux"
14+.\"
15+.\" NAME part
16+.\"
17+.SH NOM
18+iwpriv \- configure les paramètres optionnels (privés) d'une interface réseau
19+sans fil
20+.\"
21+.\" SYNOPSIS part
22+.\"
23+.SH SYNOPSIS
24+.BI "iwpriv [" interface ]
25+.br
26+.BI "iwpriv " "interface commande-privée " "[" paramètres-privés ]
27+.br
28+.BI "iwpriv " "interface commande-privée " [ I "] [" paramètres-privés ]
29+.br
30+.BI "iwpriv " interface " --all"
31+.\"
32+.\" DESCRIPTION part
33+.\"
34+.SH DESCRIPTION
35+.B Iwpriv
36+est l'outil à utiliser avec
37+.IR iwconfig (8).
38+.B Iwpriv
39+traite les paramètres et attributs spécifiques à chaque pilote (contrairement
40
41+.I iwconfig
42+qui ne s'occupe que des génériques).
43+.PP
44+Sans argument,
45+.B iwpriv
46+liste les commandes privées disponibles sur chaque interface, ainsi que les
47+paramètres qu'elles requièrent. En utilisant ces informations, l'utilisateur
48+peut appliquer ces commandes particulières sur les interfaces spécifiées.
49+.PP
50+En théorie, la documentation de chaque pilote devrait indiquer comment utiliser
51+ces commandes spécifiques et leurs effets.
52+.\"
53+.\" PARAMETER part
54+.\"
55+.SH PARAMÈTRES
56+.TP
57+.IR commande-privée " [" paramètres-privés ]
58+Exécute la
59+.I commande-privée
60+spécifiée sur l'interface.
61+.br
62+La commande peut éventuellement prendre ou nécessiter des arguments, et peut
63+afficher de l'information. En conséquent, les paramètres de la ligne de
64+commande peuvent ou peuvent ne pas être nécessaires et doivent correspondre
65+aux besoins de la commande. La liste des commandes que
66+.B iwpriv
67+affiche (quand il est appelé sans paramètre) doit vous donner des indications
68+sur ces paramètres.
69+.br
70+Cependant, vous devriez vous reporter à la documentation du pilote du matériel
71+pour utiliser les commandes correctement et connaître leurs effets.
72+.TP
73+.IR "commande-privée " [ I "] [" paramètres-privés ]
74+Idem, sauf que
75+.I I
76+(un entier) est passé à la commande en tant que
77+.I "Token Index"
78+(indication d'index). Seules quelques commandes utiliseront ce «\ Token
79+Index\ » (la plupart l'ignoreront), et la documentation du pilote devrait
80+préciser quand il est nécessaire.
81+.TP
82+.BR -a / --all
83+Exécute et affiche toutes les commandes privées qui ne prennent aucun argument
84+(c.-à-d. en lecture seule).
85+.\"
86+.\" DISPLAY part
87+.\"
88+.SH AFFICHAGE
89+Pour chaque matériel qui supporte les commandes privées,
90+.I iwpriv
91+affichera la liste des commandes privées disponibles.
92+.PP
93+Cela inclut le nom de la commande privée, le nombre d'arguments qui peuvent
94+être entrés et leur type, ainsi que le nombre d'arguments qui peuvent être
95+affichés et leur type.
96+.PP
97+Par exemple, vous pouvez avoir l'affichage suivant\ :
98+.br
99+.B "eth0 Available private ioctl :"
100+.br
101+.B " setqualthr (89F0) : set 1 byte & get 0"
102+.br
103+.B " gethisto (89F7) : set 0 & get 16 int"
104+.PP
105+Cela veut dire que vous pouvez fixer le seuil de qualité et afficher un
106+histogramme jusqu'à 16 valeurs avec les commandes suivantes\ :
107+.br
108+.I " iwpriv eth0 setqualthr 20"
109+.br
110+.I " iwpriv eth0 gethisto"
111+.\"
112+.\" AUTHOR part
113+.\"
114+.SH AUTHOR
115+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
116+.\"
117+.\" TRADUCTION part
118+.\"
119+.SH TRADUCTION
120+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless_tools.30-pre3).
121+.\"
122+\" AVERTISSEMENT part
123+.\"
124+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
125+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
126+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
127+avec le programme.
128+.\"
129+.\" FILES part
130+.\"
131+.SH FILES
132+.I /proc/net/wireless
133+.\"
134+.\" SEE ALSO part
135+.\"
136+.SH SEE ALSO
137+.BR iwconfig (8),
138+.BR iwlist (8),
139+.BR iwevent (8),
140+.BR iwspy (8),
141+.BR wireless (7).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/iwspy.8
@@ -0,0 +1,124 @@
1+.\" Jean II - HPLB - 96
2+.\" iwspy.8
3+.\"
4+.\" Traduction 2003/08/18 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 26
7+.\" Manuel identique pour la version 27-pre9 (beta)
8+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
9+.\" Manuel identique pour la version 27-pre11 (alpha)
10+.\" Mise à jour 2007/09 : version 29-pre21
11+.\" Mise à jour 2007/10 : version 30-pre1
12+.\" Mise à jour 2007/10/29 : version 30-pre3
13+.\"
14+.TH IWSPY 8 "31 octobre 1996" "net-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
15+.\"
16+.\" NAME part
17+.\"
18+.SH NOM
19+iwspy \- Obtenir des statistiques wireless depuis des noeuds donnés
20+.\"
21+.\" SYNOPSIS part
22+.\"
23+.SH SYNOPSIS
24+.BI "iwspy [" interface ]
25+.br
26+.BI "iwspy " interface " [+] " DNSNAME " | " IPADDR " | " HWADDR " [...]"
27+.br
28+.BI "iwspy " interface " off"
29+.br
30+.BI "iwspy " interface " setthr " "low high"
31+.br
32+.BI "iwspy " interface " getthr"
33+.\"
34+.\" DESCRIPTION part
35+.\"
36+.SH DESCRIPTION
37+.B Iwspy
38+est utilisé pour fixer une liste d'adresses à surveiller sur une interface
39+réseau sans fil, et obtenir des informations sur la qualité du lien pour
40+chacune d'elles. Ces informations sont les mêmes que celles disponibles dans
41+.IR /proc/net/wireless "\ :"
42+qualité du lien, force du signal et niveau du bruit.
43+.PP
44+Ces informations sont mises à jour à chaque fois qu'un nouveau paquet est reçu,
45+donc chaque adresse de la liste ajoute quelques précisions en plus.
46+.PP
47+Remarquez que cette fonctionnalité ne marche que pour les noeuds faisant partie
48+de la cellule sans fil courante, vous ne pouvez pas surveiller un Point d'Accès
49+avec lequel vous n'êtes pas associé (utiliser Scanning pour ça), ni les noeuds
50+dans d'autres cellules. En mode Managed, les paquets sont souvent relayés par
51+le Point d'Accès et, dans ce cas, vous obtiendrez la force du signal du Point
52+d'Accès. Pour ces raisons cette fonctionnalité est surtout utile pour les
53+modes Ad-Hoc et Master.
54+.\"
55+.\" PARAMETER part
56+.\"
57+.SH PARAMÈTRES
58+Vous pouvez fixer jusqu'à 8 adresses.
59+.TP
60+.BR DNSNAME " | " IPADDR
61+Paramètre une adresse IP, ou dans certains cas un nom DNS (en utilisant le
62+«\ resolver\ » de nom). Comme le matériel fonctionne avec des adresses
63+matérielles,
64+.B iwspy
65+traduira les adresses IP grâce à
66+.IR ARP .
67+Dans certains cas, cette adresse peut ne pas être dans le cache ARP et
68+.B iwspy
69+échouera. Dans cette situation, exécuter
70+.IR ping (8)
71+vers ces noms/adresses et réessayer.
72+.TP
73+.B HWADDR
74+Paramètre une adresse matérielle (MAC) (cette adresse n'est pas traduite ni
75+vérifée comme le sont les adresses IP). L'adresse doit contenir deux-points
76+.RB ( : )
77+pour être reconnue comme une adresse matérielle.
78+.TP
79+.B +
80+Ajoute un nouveau jeu d'adresses à la fin de la liste courante au lieu de la
81+remplacer. La liste d'adresses est unique pour chaque carte, donc chaque
82+utilisateur devrait utiliser cette option pour éviter les conflits.
83+.TP
84+.B off
85+Enlève la liste d'adresses courante et désactive la fonctionnalité de
86+surveillance.
87+.TP
88+.B setthr
89+Fixe les seuils de force de signal
90+.IR low " (bas) et " high " (haut)"
91+pour les événements iwspy (pour les pilotes qui le supportent).
92+.br
93+Chaque fois que la force du signal, pour une des adresses contrôlées avec
94+iwspy, passe au-dessous du seuil bas ou au-dessus du seuil haut, un Wireless
95+Event est généré.
96+.br
97+Ceci peut être utilisé pour surveiller la qualité du lien sans avoir à lancer
98+iwspy périodiquement.
99+.TP
100+.B getthr
101+Récupère les seuils
102+.IR low " (bas) et " high " (haut)"
103+de la force du signal pour l'événement iwspy.
104+.\"
105+\" AVERTISSEMENT part
106+.\"
107+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
108+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
109+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
110+avec le programme.
111+\"
112+.\" FILES part
113+.\"
114+.SH FICHIERS
115+.I /proc/net/wireless
116+.\"
117+.\" SEE ALSO part
118+.\"
119+.SH VOIR AUSSI
120+.BR iwconfig (8),
121+.BR iwlist (8),
122+.BR iwevent (8),
123+.BR iwpriv (8),
124+.BR wireless (7).
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/fr.UTF-8/wireless.7
@@ -0,0 +1,147 @@
1+.\" Jean Tourrilhes - HPL - 2002 - 2004
2+.\" wireless.7
3+.\"
4+.\" Traduction 2004/02/26 Maxime CHARPENNE (voir
5+.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6+.\" 1ère traduction : version 27-pre11 (alpha)
7+.\" Mise à jour 2004/08/24 : version 27-pre25
8+.\" Manuel identique pour la version 29-pre21
9+.\" Manuel identique pour la version 30-pre1
10+.\" Manuel identique pour la version 30-pre3
11+.\"
12+.TH WIRELESS 7 "4 mars 2004" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
13+.\"
14+.\" NAME part
15+.\"
16+.SH NOM
17+wireless \- Wireless Tools et Wireless Extensions
18+.\"
19+.\" SYNOPSIS part
20+.\"
21+.SH SYNOPSIS
22+.B iwconfig
23+.br
24+.B iwpriv \-a
25+.br
26+.\"
27+.\" DESCRIPTION part
28+.\"
29+.SH DESCRIPTION
30+Les
31+.B Wireless Extensions
32+sont une API vous permettant de manipuler les interfaces réseaux Wireless LAN.
33+Ils sont composés d'une gamme d'outils et de fichiers de configuration. Ils sont
34+plus amplement détaillés dans le Linux Wireless LAN Howto.
35+.br
36+.RB Les " Wireless Tools"
37+sont utilisés pour changer la configuration des interfaces réseau LAN wireless
38+à la volée, pour obtenir leur configuration courante, pour avoir des
39+statistiques et pour les diagnostiquer. Ils sont décrits dans leur propre page
40+man, voir ci-dessous pour les références.
41+.br
42+.RB La " configuration Wireless"
43+est propre à chaque distribution Linux. Cette page man contiendra à l'avenir
44+la procédure de configuration pour quelques distributions les plus communes.
45+Pour le moment, consultez le fichier DISTRIBUTIONS.txt inclus avec le paquetage
46+Wireless Tools.
47+.\"
48+.\" DEBIAN 3.0 part
49+.\"
50+.SH DEBIAN 3.0
51+Dans la Debian 3.0 (et suivante) vous pouvez configurer les périphériques
52+réseaux LAN wireless en utilisant l'outil de configuration réseau
53+.BR ifupdown (8).
54+.TP
55+.B Fichier :
56+.I /etc/network/interfaces
57+.TP
58+.B Format :
59+.RI wireless\- "<fonction> <valeur>"
60+.br
61+wireless\-essid Maison
62+.br
63+wireless\-mode Ad\-Hoc
64+.TP
65+.B Voir aussi :
66+.I /etc/network/if\-pre\-up.d/wireless\-tools
67+.br
68+.I /usr/share/doc/wireless\-tools/README.Debian
69+.\"
70+.\" SuSE 8.0 part
71+.\"
72+.SH SuSE 8.0
73+La SuSE 8.0 (et suivante) a intégré la configuration wireless dans ses
74+scripts réseaux.
75+.TP
76+.B Outils :
77+.B Yast2
78+.TP
79+.B Fichiers :
80+.I /etc/sysconfig/network/wireless
81+.br
82+.I /etc/sysconfig/network/ifcfg\-*
83+.TP
84+.B Format :
85+.RI WIRELESS_ "<fonction>" = "<valeur>"
86+.br
87+WIRELESS_ESSID="Maison"
88+.br
89+WIRELESS_MODE=Ad\-Hoc
90+.TP
91+.B Voir aussi :
92+man ifup
93+.br
94+info scpm
95+.\"
96+.\" PCMCIA part
97+.\"
98+.SH SCRIPTS ORIGINAUX PCMCIA
99+Si vous utilisez les scripts originaux de configuration du paquetage Pcmcia,
100+vous pouvez utiliser cette méthode.
101+.TP
102+.B Fichier :
103+.I /etc/pcmcia/wireless.opts
104+.TP
105+.B Format :
106+*,*,*,*)
107+.br
108+ ESSID="Maison"
109+.br
110+ MODE="Ad-Hoc"
111+.br
112+ ;;
113+.TP
114+.B Voir aussi :
115+.I /etc/pcmcia/wireless
116+.br
117+Le fichier
118+.I PCMCIA.txt
119+qui fait partie du paquetage Wireless Tools.
120+.\"
121+.\" AUTHOR part
122+.\"
123+.SH AUTEUR
124+Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
125+.br
126+.I http://www.hpl.hp.com/personal/Jean_Tourrilhes/Linux/
127+.\"
128+.\" TRADUCTION part
129+.\"
130+.SH TRADUCTION
131+Maxime CHARPENNE, octobre 2007 (wireless-tools.30-pre3).
132+.\"
133+.\" AVERTISSEMENT part
134+.\"
135+.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
136+Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
137+doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
138+avec le programme.
139+.\"
140+.\" SEE ALSO part
141+.\"
142+.SH VOIR AUSSI
143+.BR iwconfig (8),
144+.BR iwlist (8),
145+.BR iwspy (8),
146+.BR iwpriv (8),
147+.BR iwevent (8).
--- a/wireless_tools/fr/iftab.5
+++ /dev/null
@@ -1,196 +0,0 @@
1-.\" Jean II - HPL - 2004
2-.\" iftab.5
3-.\"
4-.\" Traduction 2004/08/25 Maxime CHARPENNE (voir
5-.\" http://www.delafond.org/traducmanfr/)
6-.\" 1ère traduction : version 27-pre25
7-.\"
8-.TH IFTAB 5 "01 mars 2004" "wireless-tools" "Manuel du Programmeur Linux"
9-.\"
10-.\" NAME part
11-.\"
12-.SH NOM
13-iftab \- informations statiques sur les interfaces réseau
14-.\"
15-.\" DESCRIPTION part
16-.\"
17-.SH DESCRIPTION
18-Le fichier
19-.B /etc/iftab
20-contient de l'information descriptive à propos des diverses interfaces réseau.
21-.B iftab
22-n'est utilisé que par le programme
23-.IR ifrename (8)
24-pour assigner un nom d'interface réseau cohérent à chaque interface réseau.
25-.PP
26-.B /etc/iftab
27-définit un ensemble de
28-.RI "correspondances («\ " mappings "\ »)."
29-Chaque correspondance contient un nom d'interface et un ensemble de sélecteurs
30-(«\ selectors\ »). Les sélecteurs permettent à
31-.B ifrename
32-d'identifier chaque interface réseau du système. Si une interface réseau
33-correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
34-.B ifrename
35-essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
36-correspondance.
37-.\"
38-.\" MAPPINGS part
39-.\"
40-.SH CORRESPONDANCES («\ MAPPINGS\ »)
41-Chaque correspondance est décrite sur une ligne distincte, elle commence avec
42-.IR "interface name" " (nom d'interface),"
43-et contient un ensemble de
44-.RI "descripteurs («\ " descriptors "\ »),"
45-séparés par des espaces ou des tabulations.
46-.PP
47-La relation entre les descripteurs d'une correspondance est un
48-.IR "et logique" .
49-Une correspondance s'applique à une interface réseau seulement si tous les
50-descripteurs s'appliquent. Si une interface réseau ne supporte pas un
51-descripteur particulier, elle ne s'appliquera à aucune correspondance qui
52-utilise ce descripteur.
53-.PP
54-Si vous voulez utiliser des descripteurs alternatifs pour un nom d'interface
55-(ou logique), spécifiez deux correspondances différentes avec le même nom
56-d'interface (une par ligne).
57-.B Ifrename
58-utilise toujours la première correspondance en commençant par la
59-.I fin
60-de
61-.BR iftab ,
62-donc les correspondances les plus restrictives devraient être définies en
63-dernier.
64-.\"
65-.\" INTERFACE NAME part
66-.\"
67-.SH NOM D'INTERFACE
68-La première partie de chaque correspondance est un nom d'interface. Si une
69-interface réseau correspond à tous les descripteurs d'une correspondance,
70-.B ifrename
71-essaye de changer le nom de l'interface par le nom de l'interface donné dans la
72-correspondance.
73-.PP
74-Le nom de l'interface d'une correspondance est soit un nom d'interface complet
75-(comme
76-.IR eth2 " ou " wlan0 )
77-ou un motif de nom d'interface contenant un seul caractère joker (comme
78-.IR eth* " ou " wlan* ).
79-Dans le cas d'un caractère joker («\ wildcard\ »), le noyau remplace le
80-caractère '*' par le plus petit entier disponible faisant un nom d'interface
81-unique.
82-.\"
83-.\" DESCRIPTORS part
84-.\"
85-.SH DESCRIPTEURS («\ DESCRIPTORS\ »)
86-Chaque descripteur est composé d'un nom de descripteur et d'une valeur de
87-descripteur. Les descripteurs définissent un attribut statique d'une interface
88-réseau, le but étant d'identifier de manière unique chaque périphérique.
89-.PP
90-La plupart des utilisateurs n'utiliseront que le sélecteur
91-.BR mac ,
92-les autres sélecteurs étant pour une configuration plus spécialisée.
93-.TP
94-.BI mac " adresse mac"
95-Correspond à l'Adresse MAC de l'interface avec l'adresse MAC spécifiée.
96-L'adresse MAC de l'interface peut être montrée en utilisant
97-.IR ifconfig (8)
98-ou
99-.IR ip (8).
100-L'adresse MAC spécifiée peut contenir une '*' pour la correspondance joker
101-(«\ wildcard matching\ »).
102-.br
103-C'est le plus commun des sélecteurs, vu que chaque interface possède une
104-adresse MAC unique, ce qui permet de les identifier sans ambiguïté.
105-.TP
106-.BI arp " arp type"
107-Fait correspondre le Type ARP («\ ARP Type\ ») (aussi appelé «\ Link Type\ »)
108-de l'interface avec le type ARP spécifié. Le Type ARP de l'interface peut être
109-montré en utilisant
110-.IR ifconfig (8)
111-ou
112-.IR ip (8).
113-.br
114-Ce sélecteur est utile quand un pilote crée plusieurs interfaces réseau pour
115-une seule carte réseau.
116-.TP
117-.BI driver " driver name"
118-Fait correspondre le Nom de Pilote («\ Driver Name\ ») de l'interface avec le
119-nom de pilote spécifié. Le Nom de Pilote de l'interface peut être montré en
120-utilisant
121-.IR "ethtool -i" (8).
122-.TP
123-.BI businfo " bus information"
124-Fait correspondre l'Information de Bus («\ Bus Information\ ») de l'interface
125-avec l'information de bus spécifiée. L'Information de Bus de l'interface peut
126-être montrée en utilisant
127-.IR "ethtool -i" (8).
128-.TP
129-.BI baseaddress " base address"
130-Fait correspondre l'Adresse de Base («\ Base Address\ ») de l'interface avec
131-l'adresse de base spécifiée. L'Adresse de Base de l'interface peut être montrée
132-en utilisant
133-.IR ifconfig (8).
134-.br
135-Ce sélecteur n'est utile que pour les cartes ISA et EISA car la plupart des
136-cartes utilisent l'allocation dynamique pour l'Adresse de Base.
137-.TP
138-.BI irq " irq line"
139-Fait correspondre la Ligne IRQ (interruption) de l'interface avec la ligne IRQ
140-spécifiée. La Ligne IRQ de l'interface peut être montrée en utilisant
141-.IR ifconfig (8).
142-.br
143-Ce sélecteur n'est habituellement pas suffisant pour identifier de manière
144-unique une interface, car les Lignes IRQ peuvent être partagées.
145-.TP
146-.BI iwproto " wireless protocol"
147-Fait correspondre le Protocole Wireless de l'interface avec le protocole
148-wireless spécifié. Le Protocole Wireless de l'interface peut être montré
149-en utilisant
150-.IR iwconfig (8).
151-.br
152-Ce sélecteur n'est valable que pour les interfaces wireless et n'est pas
153-suffisant pour en identifier une de manière unique.
154-.\"
155-.\" EXAMPLE part
156-.\"
157-.SH EXEMPLE
158-# Ceci est un commentaire
159-.br
160-eth2 mac 08:00:09:DE:82:0E
161-.br
162-eth3 driver wavelan interrupt 15 baseaddress 0x390
163-.br
164-eth4 driver pcnet32 businfo 0000:02:05.0
165-.br
166-air* mac 00:07:0E:* arp 1
167-.\"
168-.\" AUTHOR part
169-.\"
170-.SH AUTEUR
171-Jean Tourrilhes \- jt@hpl.hp.com
172-.\"
173-.\" TRADUCTION part
174-.\"
175-.SH TRADUCTION
176-Maxime CHARPENNE, août 2004 (wireless_tools.27-pre25).
177-.\"
178-.\" AVERTISSEMENT part
179-.\"
180-.SH AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION
181-Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de
182-doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni
183-avec le programme.
184-.\"
185-.\" FILES part
186-.\"
187-.SH FICHIERS
188-.I /etc/iftab
189-.\"
190-.\" SEE ALSO part
191-.\"
192-.SH VOIR AUSSI
193-.BR ifrename (8),
194-.BR ifconfig (8),
195-.BR ip (8),
196-.BR iwconfig (8).
--- a/wireless_tools/ifrename.8
+++ b/wireless_tools/ifrename.8
@@ -11,7 +11,7 @@ ifrename \- rename network interfaces based on various static criteria
1111 .\" SYNOPSIS part
1212 .\"
1313 .SH SYNOPSIS
14-.B "ifrename [-c configfile] [-p] [-d] [-u] [-v] [-V] [-D]"
14+.B "ifrename [-c configfile] [-p] [-d] [-u] [-v] [-V] [-D] [-C]"
1515 .br
1616 .B "ifrename [-c configfile] [-i interface] [-n newname]"
1717 .\"
@@ -164,6 +164,14 @@ with the
164164 .I dry-run
165165 option, this is a good way to debug complex configurations or trivial
166166 problems.
167+.TP
168+.B -C
169+Count matching interfaces. Display the number of interface matched,
170+and return it as the exit status of ifrename.
171+.br
172+The number of interfaces matched is the number of interface on the
173+system for which a mapping was found in the config file (which is
174+different from the number of interface renamed).
167175 .\"
168176 .\" AUTHOR part
169177 .\"
--- a/wireless_tools/ifrename.c
+++ b/wireless_tools/ifrename.c
@@ -432,9 +432,12 @@ int print_newname = 0;
432432 char * new_name = NULL;
433433
434434 /* Takeover support */
435-int force_takeover = 0; /* Takeover name from other interface */
435+int force_takeover = 0; /* Takeover name from other interfaces */
436436 int num_takeover = 0; /* Number of takeover done */
437437
438+/* Number of mapping matched */
439+int num_mapping_match = 0;
440+
438441 /* Dry-run support */
439442 int dry_run = 0; /* Just print new name, don't rename */
440443
@@ -2313,7 +2316,7 @@ mapping_find(struct if_mapping * target)
23132316 * Probe interfaces based on our list of mappings.
23142317 * This is the default, but usually not the best way to do it.
23152318 */
2316-static void
2319+static inline void
23172320 probe_mappings(int skfd)
23182321 {
23192322 struct if_mapping * ifnode;
@@ -2323,11 +2326,11 @@ probe_mappings(int skfd)
23232326 for(ifnode = mapping_list; ifnode != NULL; ifnode = ifnode->next)
23242327 {
23252328 /* Can't load wildcards interface name :-( */
2326- if(strchr(ifnode->ifname, '%') != NULL)
2329+ if(strchr(ifnode->ifname, '*') != NULL)
23272330 continue;
23282331
23292332 if(verbose)
2330- fprintf(stderr, "Probing : Trying to load interface [%s]\n",
2333+ fprintf(stderr, "Probing : Trying to load/probe interface [%s]\n",
23312334 ifnode->ifname);
23322335
23332336 /* Trick the kernel into loading the interface.
@@ -2348,7 +2351,7 @@ probe_mappings(int skfd)
23482351 * all built-in interfaces that should remain unconfigured won't
23492352 * be probed (and can have mappings).
23502353 */
2351-static void
2354+static inline void
23522355 probe_debian(int skfd)
23532356 {
23542357 FILE * stream;
@@ -2531,6 +2534,9 @@ process_ifname(int skfd,
25312534 }
25322535 }
25332536
2537+ /* This one matched */
2538+ num_mapping_match++;
2539+
25342540 /* Check if called with an explicit interface name */
25352541 if(print_newname)
25362542 {
@@ -2567,28 +2573,28 @@ process_ifname(int skfd,
25672573 /*
25682574 * Process all network interface present on the system.
25692575 */
2570-static inline int
2576+static int
25712577 process_iflist(int skfd,
25722578 char * args[],
2573- int count)
2579+ int count,
2580+ int use_probe,
2581+ int is_debian)
25742582 {
25752583 num_takeover = 0;
2584+ num_mapping_match = 0;
2585+
2586+ /* Load all the necesary modules */
2587+ if(use_probe)
2588+ {
2589+ if(is_debian)
2590+ probe_debian(skfd);
2591+ else
2592+ probe_mappings(skfd);
2593+ }
25762594
25772595 /* Just do it */
25782596 iw_enum_devices(skfd, &process_ifname, args, count);
25792597
2580- /* If we do any takeover, the interface list grabbed with
2581- * iw_enum_devices() may get out of sync with the real interfaces,
2582- * and we may miss the victim interface. So, let's go through the
2583- * list again.
2584- * On the other hand, we may have ping pong between two interfaces,
2585- * each claiming the same name, so let's not do it forever...
2586- * Two time should be enough for most configs...
2587- * Jean II */
2588- if(force_takeover && num_takeover)
2589- /* Play it again, Sam... */
2590- iw_enum_devices(skfd, &process_ifname, args, count);
2591-
25922598 /* Done */
25932599 return(0);
25942600 }
@@ -2616,15 +2622,16 @@ main(int argc,
26162622 {
26172623 const char * conf_file = DEFAULT_CONF;
26182624 char * ifname = NULL;
2619- int use_probe = 0;
2620- int is_debian = 0;
2625+ int use_probe = 0; /* Probe for modules */
2626+ int is_debian = 0; /* Debian quirks (probing) */
2627+ int print_num_match = 0; /* Print/Return num of matches */
26212628 int skfd;
26222629 int ret;
26232630
26242631 /* Loop over all command line options */
26252632 while(1)
26262633 {
2627- int c = getopt_long(argc, argv, "c:dDi:n:ptuvV", long_opt, NULL);
2634+ int c = getopt_long(argc, argv, "c:CdDi:n:ptuvV", long_opt, NULL);
26282635 if(c == -1)
26292636 break;
26302637
@@ -2636,6 +2643,9 @@ main(int argc,
26362643 case 'c':
26372644 conf_file = optarg;
26382645 break;
2646+ case 'C':
2647+ print_num_match = 1;
2648+ break;
26392649 case 'd':
26402650 is_debian = 1;
26412651 break;
@@ -2666,10 +2676,6 @@ main(int argc,
26662676 }
26672677 }
26682678
2669- /* Read the specified/default config file, or stdin. */
2670- if(mapping_readfile(conf_file) < 0)
2671- return(-1);
2672-
26732679 /* Create a channel to the NET kernel. */
26742680 if((skfd = iw_sockets_open()) < 0)
26752681 {
@@ -2688,6 +2694,10 @@ main(int argc,
26882694 }
26892695 else
26902696 {
2697+ /* Read the specified/default config file, or stdin. */
2698+ if(mapping_readfile(conf_file) < 0)
2699+ return(-1);
2700+
26912701 /* Rename only this interface based on mappings
26922702 * Mostly used for HotPlug processing (from /etc/hotplug/net.agent)
26932703 * or udev processing (from a udev IMPORT rule).
@@ -2700,19 +2710,38 @@ main(int argc,
27002710 }
27012711 else
27022712 {
2703- /* Load all the necesary modules */
2704- if(use_probe)
2705- {
2706- if(is_debian)
2707- probe_debian(skfd);
2708- else
2709- probe_mappings(skfd);
2710- }
2713+ /* Read the specified/default config file, or stdin. */
2714+ if(mapping_readfile(conf_file) < 0)
2715+ return(-1);
27112716
27122717 /* Rename all system interfaces
27132718 * Mostly used for boot time processing (from init scripts).
27142719 */
2715- ret = process_iflist(skfd, NULL, 0);
2720+ ret = process_iflist(skfd, NULL, 0, use_probe, is_debian);
2721+
2722+ /* If we do any takeover, the interface list grabbed with
2723+ * iw_enum_devices() may get out of sync with the real interfaces,
2724+ * and we may miss the victim interface. So, let's go through the
2725+ * list again.
2726+ * On the other hand, we may have ping pong between two interfaces,
2727+ * each claiming the same name, so let's not do it forever...
2728+ * Two time should be enough for most configs...
2729+ * Note also that takeover is usually done with eth0, and many time
2730+ * we fail to probe eth0 because an unrenamed interface was using it,
2731+ * so we redo everything also when probing...
2732+ * Jean II */
2733+ if(force_takeover && (num_takeover || use_probe))
2734+ {
2735+ /* Play it again, Sam... */
2736+ ret = process_iflist(skfd, NULL, 0, use_probe, is_debian);
2737+ }
2738+
2739+ /* Print number of mapping that matched */
2740+ if(print_num_match)
2741+ {
2742+ fprintf(stderr, "Setting : %d mapping matched.\n", num_mapping_match);
2743+ ret = num_mapping_match;
2744+ }
27162745 }
27172746
27182747 /* Cleanup */
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/iw261_restore_full_essid.diff
@@ -0,0 +1,60 @@
1+diff -u -p linux/net/core/wireless.j2.c linux/net/core/wireless.c
2+--- linux/net/core/wireless.j2.c 2007-03-21 14:41:51.000000000 -0700
3++++ linux/net/core/wireless.c 2007-03-21 14:41:08.000000000 -0700
4+@@ -766,39 +766,11 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
5+ int extra_size;
6+ int user_length = 0;
7+ int err;
8+- int essid_compat = 0;
9+
10+ /* Calculate space needed by arguments. Always allocate
11+ * for max space. Easier, and won't last long... */
12+ extra_size = descr->max_tokens * descr->token_size;
13+
14+- /* Check need for ESSID compatibility for WE < 21 */
15+- switch (cmd) {
16+- case SIOCSIWESSID:
17+- case SIOCGIWESSID:
18+- case SIOCSIWNICKN:
19+- case SIOCGIWNICKN:
20+- if (iwr->u.data.length == descr->max_tokens + 1)
21+- essid_compat = 1;
22+- else if (IW_IS_SET(cmd) && (iwr->u.data.length != 0)) {
23+- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1];
24+-
25+- err = copy_from_user(essid, iwr->u.data.pointer,
26+- iwr->u.data.length *
27+- descr->token_size);
28+- if (err)
29+- return -EFAULT;
30+-
31+- if (essid[iwr->u.data.length - 1] == '\0')
32+- essid_compat = 1;
33+- }
34+- break;
35+- default:
36+- break;
37+- }
38+-
39+- iwr->u.data.length -= essid_compat;
40+-
41+ /* Check what user space is giving us */
42+ if(IW_IS_SET(cmd)) {
43+ /* Check NULL pointer */
44+@@ -841,7 +813,6 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
45+ #endif /* WE_IOCTL_DEBUG */
46+
47+ /* Create the kernel buffer */
48+- /* kzalloc ensures NULL-termination for essid_compat */
49+ extra = kzalloc(extra_size, GFP_KERNEL);
50+ if (extra == NULL) {
51+ return -ENOMEM;
52+@@ -866,8 +837,6 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
53+ /* Call the handler */
54+ ret = handler(dev, &info, &(iwr->u), extra);
55+
56+- iwr->u.data.length += essid_compat;
57+-
58+ /* If we have something to return to the user */
59+ if (!ret && IW_IS_GET(cmd)) {
60+ /* Check if there is enough buffer up there */
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/iw262_restore_full_essid.diff
@@ -0,0 +1,59 @@
1+--- linux/net/wireless/wext.j1.c 2007-07-09 13:19:22.000000000 -0700
2++++ linux/net/wireless/wext.c 2007-07-09 13:19:59.000000000 -0700
3+@@ -741,39 +741,11 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
4+ int extra_size;
5+ int user_length = 0;
6+ int err;
7+- int essid_compat = 0;
8+
9+ /* Calculate space needed by arguments. Always allocate
10+ * for max space. Easier, and won't last long... */
11+ extra_size = descr->max_tokens * descr->token_size;
12+
13+- /* Check need for ESSID compatibility for WE < 21 */
14+- switch (cmd) {
15+- case SIOCSIWESSID:
16+- case SIOCGIWESSID:
17+- case SIOCSIWNICKN:
18+- case SIOCGIWNICKN:
19+- if (iwr->u.data.length == descr->max_tokens + 1)
20+- essid_compat = 1;
21+- else if (IW_IS_SET(cmd) && (iwr->u.data.length != 0)) {
22+- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1];
23+-
24+- err = copy_from_user(essid, iwr->u.data.pointer,
25+- iwr->u.data.length *
26+- descr->token_size);
27+- if (err)
28+- return -EFAULT;
29+-
30+- if (essid[iwr->u.data.length - 1] == '\0')
31+- essid_compat = 1;
32+- }
33+- break;
34+- default:
35+- break;
36+- }
37+-
38+- iwr->u.data.length -= essid_compat;
39+-
40+ /* Check what user space is giving us */
41+ if (IW_IS_SET(cmd)) {
42+ /* Check NULL pointer */
43+@@ -811,7 +783,6 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
44+ }
45+
46+ /* Create the kernel buffer */
47+- /* kzalloc ensures NULL-termination for essid_compat */
48+ extra = kzalloc(extra_size, GFP_KERNEL);
49+ if (extra == NULL)
50+ return -ENOMEM;
51+@@ -830,8 +801,6 @@ static int ioctl_standard_call(struct ne
52+ /* Call the handler */
53+ ret = handler(dev, &info, &(iwr->u), extra);
54+
55+- iwr->u.data.length += essid_compat;
56+-
57+ /* If we have something to return to the user */
58+ if (!ret && IW_IS_GET(cmd)) {
59+ /* Check if there is enough buffer up there */
--- a/wireless_tools/iwconfig.8
+++ b/wireless_tools/iwconfig.8
@@ -288,7 +288,7 @@ This is an absolute value (without unit), and the default (when
288288 nothing is specified).
289289 To set the maximum length of time the MAC should retry, enter
290290 .IR "lifetime `value'" .
291-By defaults, this value in in seconds, append the suffix m or u to
291+By defaults, this value is in seconds, append the suffix m or u to
292292 specify values in milliseconds or microseconds.
293293 .br
294294 You can also add the
@@ -452,7 +452,7 @@ The list of available modulations depend on the card/driver and can be
452452 displayed using
453453 .IR "iwlist modulation" .
454454 Note that some card/driver may not be able to select each modulation
455-listed independantly, some may come as a group. You may also set this
455+listed independently, some may come as a group. You may also set this
456456 parameter to
457457 .IR auto
458458 let the card/driver do its best.
--- a/wireless_tools/iwconfig.c
+++ b/wireless_tools/iwconfig.c
@@ -11,7 +11,7 @@
1111 * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1212 */
1313
14-#include "iwlib.h" /* Header */
14+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1515
1616 /**************************** CONSTANTS ****************************/
1717
@@ -100,7 +100,7 @@ get_info(int skfd,
100100 #ifndef WE_ESSENTIAL
101101 /* Get NickName */
102102 wrq.u.essid.pointer = (caddr_t) info->nickname;
103- wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 1;
103+ wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 2;
104104 wrq.u.essid.flags = 0;
105105 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWNICKN, &wrq) >= 0)
106106 if(wrq.u.data.length > 1)
@@ -160,7 +160,7 @@ static void
160160 display_info(struct wireless_info * info,
161161 char * ifname)
162162 {
163- char buffer[128]; /* Temporary buffer */
163+ char buffer[256]; /* Temporary buffer */
164164
165165 /* One token is more of less 5 characters, 14 tokens per line */
166166 int tokens = 3; /* For name */
@@ -173,12 +173,14 @@ display_info(struct wireless_info * info,
173173 {
174174 if(info->b.essid_on)
175175 {
176+ /* Escape the non-printable characters */
177+ iw_essid_escape(buffer, info->b.essid, info->b.essid_len);
176178 /* Does it have an ESSID index ? */
177179 if((info->b.essid_on & IW_ENCODE_INDEX) > 1)
178- printf("ESSID:\"%s\" [%d] ", info->b.essid,
180+ printf("ESSID:\"%s\" [%d] ", buffer,
179181 (info->b.essid_on & IW_ENCODE_INDEX));
180182 else
181- printf("ESSID:\"%s\" ", info->b.essid);
183+ printf("ESSID:\"%s\" ", buffer);
182184 }
183185 else
184186 printf("ESSID:off/any ");
@@ -619,7 +621,9 @@ set_essid_info(int skfd,
619621 {
620622 struct iwreq wrq;
621623 int i = 1;
622- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1];
624+ char essid[4*IW_ESSID_MAX_SIZE + 1];
625+ int essid_len;
626+ int essid_index;
623627 int we_kernel_version;
624628
625629 if((!strcasecmp(args[0], "off")) ||
@@ -627,6 +631,7 @@ set_essid_info(int skfd,
627631 {
628632 wrq.u.essid.flags = 0;
629633 essid[0] = '\0';
634+ essid_len = 0;
630635 }
631636 else
632637 if(!strcasecmp(args[0], "on"))
@@ -634,11 +639,12 @@ set_essid_info(int skfd,
634639 /* Get old essid */
635640 memset(essid, '\0', sizeof(essid));
636641 wrq.u.essid.pointer = (caddr_t) essid;
637- wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 1;
642+ wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 2;
638643 wrq.u.essid.flags = 0;
639644 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWESSID, &wrq) < 0)
640645 return(IWERR_GET_EXT);
641646 wrq.u.essid.flags = 1;
647+ essid_len = wrq.u.essid.length;
642648 }
643649 else
644650 {
@@ -651,31 +657,37 @@ set_essid_info(int skfd,
651657 {
652658 if(++i >= count)
653659 return(IWERR_ARG_NUM);
660+ essid_len = strlen(args[i]);
654661 }
655662
656- /* Check the size of what the user passed us to avoid
657- * buffer overflows */
658- if(strlen(args[i]) > IW_ESSID_MAX_SIZE)
663+ /* First size check : check if ot fits in our internal buffer.
664+ * We do a two pass size check because of unescaping */
665+ if(strlen(args[i]) > (4*IW_ESSID_MAX_SIZE))
659666 {
660667 errmax = IW_ESSID_MAX_SIZE;
661668 return(IWERR_ARG_SIZE);
662669 }
663- else
670+
671+ /* Unescape the ESSID to allow the user to enter weird chars */
672+ essid_len = iw_essid_unescape(essid, args[i]);
673+
674+ /* Check the size to see if it fits the API. */
675+ if(essid_len > IW_ESSID_MAX_SIZE)
664676 {
665- int temp;
677+ errmax = IW_ESSID_MAX_SIZE;
678+ return(IWERR_ARG_SIZE);
679+ }
666680
667- wrq.u.essid.flags = 1;
668- strcpy(essid, args[i]); /* Size checked, all clear */
669- i++;
681+ wrq.u.essid.flags = 1;
682+ i++;
670683
671- /* Check for ESSID index */
672- if((i < count) &&
673- (sscanf(args[i], "[%i]", &temp) == 1) &&
674- (temp > 0) && (temp < IW_ENCODE_INDEX))
675- {
676- wrq.u.essid.flags = temp;
677- ++i;
678- }
684+ /* Check for ESSID index */
685+ if((i < count) &&
686+ (sscanf(args[i], "[%i]", &essid_index) == 1) &&
687+ (essid_index > 0) && (essid_index < IW_ENCODE_INDEX))
688+ {
689+ wrq.u.essid.flags = essid_index;
690+ ++i;
679691 }
680692 }
681693
@@ -684,7 +696,7 @@ set_essid_info(int skfd,
684696
685697 /* Finally set the ESSID value */
686698 wrq.u.essid.pointer = (caddr_t) essid;
687- wrq.u.essid.length = strlen(essid);
699+ wrq.u.essid.length = essid_len;
688700 if(we_kernel_version < 21)
689701 wrq.u.essid.length++;
690702
@@ -1034,8 +1046,8 @@ set_power_info(int skfd,
10341046 wrq.u.power.disabled = 0;
10351047
10361048 /* Is there any value to grab ? */
1037- value = strtod(args[0], &unit);
1038- if(unit != args[0])
1049+ value = strtod(args[i], &unit);
1050+ if(unit != args[i])
10391051 {
10401052 struct iw_range range;
10411053 int flags;
@@ -1420,8 +1432,8 @@ set_retry_info(int skfd,
14201432 wrq.u.retry.disabled = 0;
14211433
14221434 /* Is there any value to grab ? */
1423- value = strtod(args[0], &unit);
1424- if(unit == args[0])
1435+ value = strtod(args[i], &unit);
1436+ if(unit == args[i])
14251437 {
14261438 errarg = i;
14271439 return(IWERR_ARG_TYPE);
@@ -1941,7 +1953,7 @@ main(int argc,
19411953
19421954 /* The device name must be the first argument */
19431955 if(argc == 2)
1944- print_info(skfd, argv[1], NULL, 0);
1956+ goterr = print_info(skfd, argv[1], NULL, 0);
19451957 else
19461958 /* The other args on the line specify options to be set... */
19471959 goterr = set_info(skfd, argv + 2, argc - 2, argv[1]);
--- a/wireless_tools/iwevent.c
+++ b/wireless_tools/iwevent.c
@@ -17,7 +17,7 @@
1717
1818 /***************************** INCLUDES *****************************/
1919
20-#include "iwlib.h" /* Header */
20+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
2121
2222 #include <linux/netlink.h>
2323 #include <linux/rtnetlink.h>
@@ -341,10 +341,11 @@ print_event_token(struct iw_event * event, /* Extracted token */
341341 case SIOCSIWESSID:
342342 case SIOCGIWESSID:
343343 {
344- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE+1];
344+ char essid[4*IW_ESSID_MAX_SIZE + 1];
345345 memset(essid, '\0', sizeof(essid));
346346 if((event->u.essid.pointer) && (event->u.essid.length))
347- memcpy(essid, event->u.essid.pointer, event->u.essid.length);
347+ iw_essid_escape(essid,
348+ event->u.essid.pointer, event->u.essid.length);
348349 if(event->u.essid.flags)
349350 {
350351 /* Does it have an ESSID index ? */
@@ -365,7 +366,7 @@ print_event_token(struct iw_event * event, /* Extracted token */
365366 memcpy(key, event->u.data.pointer, event->u.data.length);
366367 else
367368 event->u.data.flags |= IW_ENCODE_NOKEY;
368- printf("Set Encryption key:");
369+ printf("Set Encryption key:{%X}", event->u.data.flags);
369370 if(event->u.data.flags & IW_ENCODE_DISABLED)
370371 printf("off\n");
371372 else
--- a/wireless_tools/iwgetid.c
+++ b/wireless_tools/iwgetid.c
@@ -9,7 +9,7 @@
99 * Copyright (c) 1997-2004 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1010 */
1111
12-#include "iwlib.h" /* Header */
12+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1313
1414 #include <getopt.h>
1515
@@ -84,8 +84,8 @@ print_essid(int skfd,
8484 int format)
8585 {
8686 struct iwreq wrq;
87- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1]; /* ESSID */
88- char pessid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1]; /* Pcmcia format */
87+ char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 2]; /* ESSID */
88+ char pessid[4 * IW_ESSID_MAX_SIZE + 1]; /* Printable format */
8989 unsigned int i;
9090 unsigned int j;
9191
@@ -94,7 +94,7 @@ print_essid(int skfd,
9494
9595 /* Get ESSID */
9696 wrq.u.essid.pointer = (caddr_t) essid;
97- wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 1;
97+ wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 2;
9898 wrq.u.essid.flags = 0;
9999 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWESSID, &wrq) < 0)
100100 return(-1);
@@ -104,7 +104,7 @@ print_essid(int skfd,
104104 case FORMAT_SCHEME:
105105 /* Strip all white space and stuff */
106106 j = 0;
107- for(i = 0; i < strlen(essid); i++)
107+ for(i = 0; i < wrq.u.essid.length; i++)
108108 if(isalnum(essid[i]))
109109 pessid[j++] = essid[i];
110110 pessid[j] = '\0';
@@ -116,7 +116,8 @@ print_essid(int skfd,
116116 printf("%s\n", essid);
117117 break;
118118 default:
119- printf("%-8.16s ESSID:\"%s\"\n", ifname, essid);
119+ iw_essid_escape(pessid, essid, wrq.u.essid.length);
120+ printf("%-8.16s ESSID:\"%s\"\n", ifname, pessid);
120121 break;
121122 }
122123
--- /dev/null
+++ b/wireless_tools/iwlib-private.h
@@ -0,0 +1,171 @@
1+/*
2+ * Wireless Tools
3+ *
4+ * Jean II - HPLB 97->99 - HPL 99->09
5+ *
6+ * Private common header for the Wireless Extension library...
7+ *
8+ * This file is released under the GPL license.
9+ * Copyright (c) 1997-2009 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
10+ */
11+
12+#ifndef IWLIB_PRIVATE_H
13+#define IWLIB_PRIVATE_H
14+
15+/*#include "CHANGELOG.h"*/
16+
17+/***************************** INCLUDES *****************************/
18+
19+#include "iwlib.h" /* Public header */
20+
21+/* Make gcc understand that when we say inline, we mean it.
22+ * I really hate when the compiler is trying to be more clever than me,
23+ * because in this case gcc is not able to figure out functions with a
24+ * single call site, so not only I have to tag those functions inline
25+ * by hand, but then it refuse to inline them properly.
26+ * Total saving for iwevent : 150B = 0.7%.
27+ * Fortunately, in gcc 3.4, they now automatically inline static functions
28+ * with a single call site. Hurrah !
29+ * Jean II */
30+#undef IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE
31+#if __GNUC__ == 3
32+#if __GNUC_MINOR__ >= 1 && __GNUC_MINOR__ < 4
33+#define IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE 1
34+#endif /* __GNUC_MINOR__ */
35+#endif /* __GNUC__ */
36+/* However, gcc 4.0 has introduce a new "feature", when compiling with
37+ * '-Os', it does not want to inline iw_ether_cmp() and friends.
38+ * So, we need to fix inline again !
39+ * Jean II */
40+#if __GNUC__ == 4
41+#define IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE 1
42+#endif /* __GNUC__ */
43+/* Now, really fix the inline */
44+#ifdef IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE
45+#ifdef inline
46+#undef inline
47+#endif /* inline */
48+#define inline inline __attribute__((always_inline))
49+#endif /* IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE */
50+
51+#ifdef __cplusplus
52+extern "C" {
53+#endif
54+
55+/****************************** DEBUG ******************************/
56+
57+//#define DEBUG 1
58+
59+/************************ CONSTANTS & MACROS ************************/
60+
61+/* Paths */
62+#define PROC_NET_WIRELESS "/proc/net/wireless"
63+#define PROC_NET_DEV "/proc/net/dev"
64+
65+/* Some usefull constants */
66+#define KILO 1e3
67+#define MEGA 1e6
68+#define GIGA 1e9
69+/* For doing log10/exp10 without libm */
70+#define LOG10_MAGIC 1.25892541179
71+
72+/* Backward compatibility for network headers */
73+#ifndef ARPHRD_IEEE80211
74+#define ARPHRD_IEEE80211 801 /* IEEE 802.11 */
75+#endif /* ARPHRD_IEEE80211 */
76+
77+#ifndef IW_EV_LCP_PK_LEN
78+/* Size of the Event prefix when packed in stream */
79+#define IW_EV_LCP_PK_LEN (4)
80+/* Size of the various events when packed in stream */
81+#define IW_EV_CHAR_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + IFNAMSIZ)
82+#define IW_EV_UINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(__u32))
83+#define IW_EV_FREQ_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_freq))
84+#define IW_EV_PARAM_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_param))
85+#define IW_EV_ADDR_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct sockaddr))
86+#define IW_EV_QUAL_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_quality))
87+#define IW_EV_POINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + 4)
88+#endif /* IW_EV_LCP_PK_LEN */
89+
90+#ifndef IW_EV_LCP_PK2_LEN
91+struct iw_pk_event
92+{
93+ __u16 len; /* Real lenght of this stuff */
94+ __u16 cmd; /* Wireless IOCTL */
95+ union iwreq_data u; /* IOCTL fixed payload */
96+} __attribute__ ((packed));
97+struct iw_pk_point
98+{
99+ void __user *pointer; /* Pointer to the data (in user space) */
100+ __u16 length; /* number of fields or size in bytes */
101+ __u16 flags; /* Optional params */
102+} __attribute__ ((packed));
103+
104+#define IW_EV_LCP_PK2_LEN (sizeof(struct iw_pk_event) - sizeof(union iwreq_data))
105+#define IW_EV_POINT_PK2_LEN (IW_EV_LCP_PK2_LEN + sizeof(struct iw_pk_point) - IW_EV_POINT_OFF)
106+#endif /* IW_EV_LCP_PK2_LEN */
107+
108+/************************* INLINE FUNTIONS *************************/
109+/*
110+ * Functions that are so simple that it's more efficient inlining them
111+ * Most inline are private because gcc is fussy about inline...
112+ */
113+
114+/*------------------------------------------------------------------*/
115+/*
116+ * Display an Ethernet Socket Address in readable format.
117+ */
118+static inline char *
119+iw_saether_ntop(const struct sockaddr *sap, char* bufp)
120+{
121+ iw_ether_ntop((const struct ether_addr *) sap->sa_data, bufp);
122+ return bufp;
123+}
124+/*------------------------------------------------------------------*/
125+/*
126+ * Input an Ethernet Socket Address and convert to binary.
127+ */
128+static inline int
129+iw_saether_aton(const char *bufp, struct sockaddr *sap)
130+{
131+ sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
132+ return iw_ether_aton(bufp, (struct ether_addr *) sap->sa_data);
133+}
134+
135+/*------------------------------------------------------------------*/
136+/*
137+ * Create an Ethernet broadcast address
138+ */
139+static inline void
140+iw_broad_ether(struct sockaddr *sap)
141+{
142+ sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
143+ memset((char *) sap->sa_data, 0xFF, ETH_ALEN);
144+}
145+
146+/*------------------------------------------------------------------*/
147+/*
148+ * Create an Ethernet NULL address
149+ */
150+static inline void
151+iw_null_ether(struct sockaddr *sap)
152+{
153+ sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
154+ memset((char *) sap->sa_data, 0x00, ETH_ALEN);
155+}
156+
157+/*------------------------------------------------------------------*/
158+/*
159+ * Compare two ethernet addresses
160+ */
161+static inline int
162+iw_ether_cmp(const struct ether_addr* eth1, const struct ether_addr* eth2)
163+{
164+ return memcmp(eth1, eth2, sizeof(*eth1));
165+}
166+
167+#ifdef __cplusplus
168+}
169+#endif
170+
171+#endif /* IWLIB_PRIVATE_H */
--- a/wireless_tools/iwlib.c
+++ b/wireless_tools/iwlib.c
@@ -1,17 +1,17 @@
11 /*
22 * Wireless Tools
33 *
4- * Jean II - HPLB 97->99 - HPL 99->07
4+ * Jean II - HPLB 97->99 - HPL 99->09
55 *
66 * Common subroutines to all the wireless tools...
77 *
88 * This file is released under the GPL license.
9- * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
9+ * Copyright (c) 1997-2009 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1010 */
1111
1212 /***************************** INCLUDES *****************************/
1313
14-#include "iwlib.h" /* Header */
14+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1515
1616 /************************ CONSTANTS & MACROS ************************/
1717
@@ -90,6 +90,15 @@ union iw_range_raw
9090 #define iwr_off(f) ( ((char *) &(((struct iw_range *) NULL)->f)) - \
9191 (char *) NULL)
9292
93+/*
94+ * Union to perform unaligned access when working around alignement issues
95+ */
96+union iw_align_u16
97+{
98+ __u16 value;
99+ unsigned char byte[2];
100+};
101+
93102 /**************************** VARIABLES ****************************/
94103
95104 /* Modes as human readable strings */
@@ -707,12 +716,13 @@ iw_get_basic_config(int skfd,
707716
708717 /* Get ESSID */
709718 wrq.u.essid.pointer = (caddr_t) info->essid;
710- wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 1;
719+ wrq.u.essid.length = IW_ESSID_MAX_SIZE + 2;
711720 wrq.u.essid.flags = 0;
712721 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWESSID, &wrq) >= 0)
713722 {
714723 info->has_essid = 1;
715724 info->essid_on = wrq.u.data.flags;
725+ info->essid_len = wrq.u.essid.length;
716726 }
717727
718728 /* Get operation mode */
@@ -923,6 +933,132 @@ iw_protocol_compare(const char * protocol1,
923933 return(0);
924934 }
925935
936+/************************ ESSID SUBROUTINES ************************/
937+/*
938+ * The ESSID identify 802.11 networks, and is an array if 32 bytes.
939+ * Most people use it as an ASCII string, and are happy with it.
940+ * However, any byte is valid, including the NUL character. Characters
941+ * beyond the ASCII range are interpreted according to the locale and
942+ * the OS, which is somethign we don't control (network of other
943+ * people).
944+ * Routines in here try to deal with that in asafe way.
945+ */
946+
947+/*------------------------------------------------------------------*/
948+/*
949+ * Escape non-ASCII characters from ESSID.
950+ * This allow us to display those weirds characters to the user.
951+ *
952+ * Source is 32 bytes max.
953+ * Destination buffer needs to be at least 129 bytes, will be NUL
954+ * terminated.
955+ */
956+void
957+iw_essid_escape(char * dest,
958+ const char * src,
959+ const int slen)
960+{
961+ const unsigned char * s = (const unsigned char *) src;
962+ const unsigned char * e = s + slen;
963+ char * d = dest;
964+
965+ /* Look every character of the string */
966+ while(s < e)
967+ {
968+ int isescape;
969+
970+ /* Escape the escape to avoid ambiguity.
971+ * We do a fast path test for performance reason. Compiler will
972+ * optimise all that ;-) */
973+ if(*s == '\\')
974+ {
975+ /* Check if we would confuse it with an escape sequence */
976+ if((e-s) > 4 && (s[1] == 'x')
977+ && (isxdigit(s[2])) && (isxdigit(s[3])))
978+ {
979+ isescape = 1;
980+ }
981+ else
982+ isescape = 0;
983+ }
984+ else
985+ isescape = 0;
986+
987+
988+ /* Is it a non-ASCII character ??? */
989+ if(isescape || !isascii(*s) || iscntrl(*s))
990+ {
991+ /* Escape */
992+ sprintf(d, "\\x%02X", *s);
993+ d += 4;
994+ }
995+ else
996+ {
997+ /* Plain ASCII, just copy */
998+ *d = *s;
999+ d++;
1000+ }
1001+ s++;
1002+ }
1003+
1004+ /* NUL terminate destination */
1005+ *d = '\0';
1006+}
1007+
1008+/* ---------------------------------------------------------------- */
1009+/*
1010+ * Un-Escape non-ASCII characters from ESSID
1011+ * This allow the user to specify weird characters in ESSID.
1012+ *
1013+ * The source is a NUL terminated string.
1014+ * Destination buffer is at least the size of source (ESSID will shrink)
1015+ * Destination may contains NUL, therefore we return the length.
1016+ * This function still works is src and dest are the same ;-)
1017+ */
1018+int
1019+iw_essid_unescape(char * dest,
1020+ const char * src)
1021+{
1022+ const char * s = src;
1023+ char * d = dest;
1024+ char * p;
1025+ int len;
1026+
1027+ /* Look-up the next '\' sequence, stop when no more */
1028+ while((p = strchr(s, '\\')) != NULL)
1029+ {
1030+ /* Copy block of unescaped chars before the '\' */
1031+ len = p - s;
1032+ memcpy(d, s, len);
1033+ d += len;
1034+ s += len; /* Identical to 's = p' */
1035+
1036+ /* Check if it is really an escape sequence. We do also check for NUL */
1037+ if((s[1] == 'x') && (isxdigit(s[2])) && (isxdigit(s[3])))
1038+ {
1039+ unsigned int temp;
1040+ /* Valid Escape sequence, un-escape it */
1041+ sscanf(s + 2, "%2X", &temp);
1042+ *d = temp;
1043+ d++;
1044+ s+=4;
1045+ }
1046+ else
1047+ {
1048+ /* Not valid, don't un-escape it */
1049+ *d = *s;
1050+ d++;
1051+ s++;
1052+ }
1053+ }
1054+
1055+ /* Copy remaining of the string */
1056+ len = strlen(s);
1057+ memcpy(d, s, len + 1);
1058+ /* Return length */
1059+ return((d - dest) + len);
1060+}
1061+
9261062 /********************** FREQUENCY SUBROUTINES ***********************/
9271063 /*
9281064 * Note : the two functions below are the cause of troubles on
@@ -1987,54 +2123,6 @@ iw_check_if_addr_type(int skfd,
19872123 return(0);
19882124 }
19892125
1990-#if 0
1991-/*------------------------------------------------------------------*/
1992-/*
1993- * Check if interface support the right address types...
1994- */
1995-int
1996-iw_check_addr_type(int skfd,
1997- char * ifname)
1998-{
1999- /* Check the interface address type */
2000- if(iw_check_if_addr_type(skfd, ifname) < 0)
2001- return(-1);
2002-
2003- /* Check the interface address type */
2004- if(iw_check_mac_addr_type(skfd, ifname) < 0)
2005- return(-1);
2006-
2007- return(0);
2008-}
2009-#endif
2010-
2011-#if 0
2012-/*------------------------------------------------------------------*/
2013-/*
2014- * Ask the kernel for the MAC address of an interface.
2015- */
2016-int
2017-iw_get_mac_addr(int skfd,
2018- const char * ifname,
2019- struct ether_addr * eth,
2020- unsigned short * ptype)
2021-{
2022- struct ifreq ifr;
2023- int ret;
2024-
2025- /* Prepare request */
2026- bzero(&ifr, sizeof(struct ifreq));
2027- strncpy(ifr.ifr_name, ifname, IFNAMSIZ);
2028-
2029- /* Do it */
2030- ret = ioctl(skfd, SIOCGIFHWADDR, &ifr);
2031-
2032- memcpy(eth->ether_addr_octet, ifr.ifr_hwaddr.sa_data, 6);
2033- *ptype = ifr.ifr_hwaddr.sa_family;
2034- return(ret);
2035-}
2036-#endif
2037-
20382126 /*------------------------------------------------------------------*/
20392127 /*
20402128 * Display an arbitrary length MAC address in readable format.
@@ -2557,13 +2645,17 @@ static const struct iw_ioctl_description standard_ioctl_descr[] = {
25572645 },
25582646 [SIOCSIWENCODE - SIOCIWFIRST] = {
25592647 .header_type = IW_HEADER_TYPE_POINT,
2560- .token_size = 1,
2648+ /* Hack : this never returns any payload in event.
2649+ * Fix the 64->32 bit hack... */
2650+ .token_size = 0,
25612651 .max_tokens = IW_ENCODING_TOKEN_MAX,
25622652 .flags = IW_DESCR_FLAG_EVENT | IW_DESCR_FLAG_RESTRICT,
25632653 },
25642654 [SIOCGIWENCODE - SIOCIWFIRST] = {
25652655 .header_type = IW_HEADER_TYPE_POINT,
2566- .token_size = 1,
2656+ /* Hack : this never returns any payload in event.
2657+ * Fix the 64->32 bit hack... */
2658+ .token_size = 0,
25672659 .max_tokens = IW_ENCODING_TOKEN_MAX,
25682660 .flags = IW_DESCR_FLAG_DUMP | IW_DESCR_FLAG_RESTRICT,
25692661 },
@@ -2827,13 +2919,21 @@ iw_extract_event_stream(struct stream_descr * stream, /* Stream of events */
28272919 * Fixing that in the kernel would break 64 bits userspace. */
28282920 if((token_len != extra_len) && (extra_len >= 4))
28292921 {
2830- __u16 alt_dlen = *((__u16 *) pointer);
2831- unsigned int alt_token_len = alt_dlen * descr->token_size;
2832- if((alt_token_len + 8) == extra_len)
2833- {
2922+ union iw_align_u16 alt_dlen;
2923+ unsigned int alt_token_len;
2924+ /* Usespace seems to not always like unaligned access,
2925+ * so be careful and make sure to align value.
2926+ * I hope gcc won't play any of its aliasing tricks... */
2927+ alt_dlen.byte[0] = *(pointer);
2928+ alt_dlen.byte[1] = *(pointer + 1);
2929+ alt_token_len = alt_dlen.value * descr->token_size;
28342930 #ifdef DEBUG
2835- printf("DBG - alt_token_len = %d\n", alt_token_len);
2931+ printf("DBG - alt_token_len = %d\n", alt_token_len);
28362932 #endif
2933+ /* Verify that data is consistent if assuming 64 bit
2934+ * alignement... */
2935+ if((alt_token_len + 8) == extra_len)
2936+ {
28372937 /* Ok, let's redo everything */
28382938 pointer -= event_len;
28392939 pointer += 4;
@@ -2841,8 +2941,12 @@ iw_extract_event_stream(struct stream_descr * stream, /* Stream of events */
28412941 memcpy((char *) iwe + IW_EV_LCP_LEN + IW_EV_POINT_OFF,
28422942 pointer, event_len);
28432943 pointer += event_len + 4;
2844- iwe->u.data.pointer = pointer;
28452944 token_len = alt_token_len;
2945+ /* We may have no payload */
2946+ if(alt_token_len)
2947+ iwe->u.data.pointer = pointer;
2948+ else
2949+ iwe->u.data.pointer = NULL;
28462950 }
28472951 }
28482952
@@ -2983,7 +3087,7 @@ iw_process_scanning_token(struct iw_event * event,
29833087 case SIOCGIWESSID:
29843088 wscan->b.has_essid = 1;
29853089 wscan->b.essid_on = event->u.data.flags;
2986- memset(wscan->b.essid, '\0', IW_ESSID_MAX_SIZE+1);
3090+ memset(wscan->b.essid, '\0', IW_ESSID_MAX_SIZE + 1);
29873091 if((event->u.essid.pointer) && (event->u.essid.length))
29883092 memcpy(wscan->b.essid, event->u.essid.pointer, event->u.essid.length);
29893093 break;
@@ -3082,7 +3186,7 @@ iw_process_scan(int skfd,
30823186 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWSCAN, &wrq) < 0)
30833187 {
30843188 /* Check if buffer was too small (WE-17 only) */
3085- if((errno == E2BIG) && (we_version > 16))
3189+ if((errno == E2BIG) && (we_version > 16) && (buflen < 0xFFFF))
30863190 {
30873191 /* Some driver may return very large scan results, either
30883192 * because there are many cells, or because they have many
@@ -3098,6 +3202,10 @@ iw_process_scan(int skfd,
30983202 else
30993203 buflen *= 2;
31003204
3205+ /* wrq.u.data.length is 16 bits so max size is 65535 */
3206+ if(buflen > 0xFFFF)
3207+ buflen = 0xFFFF;
3208+
31013209 /* Try again */
31023210 goto realloc;
31033211 }
--- a/wireless_tools/iwlib.h
+++ b/wireless_tools/iwlib.h
@@ -1,19 +1,17 @@
11 /*
22 * Wireless Tools
33 *
4- * Jean II - HPLB 97->99 - HPL 99->07
4+ * Jean II - HPLB 97->99 - HPL 99->09
55 *
66 * Common header for the Wireless Extension library...
77 *
88 * This file is released under the GPL license.
9- * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
9+ * Copyright (c) 1997-2009 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1010 */
1111
1212 #ifndef IWLIB_H
1313 #define IWLIB_H
1414
15-/*#include "CHANGELOG.h"*/
16-
1715 /***************************** INCLUDES *****************************/
1816
1917 /* Standard headers */
@@ -60,99 +58,19 @@
6058 /* Private copy of Wireless extensions (in this directoty) */
6159 #include "wireless.h"
6260
63-/* Make gcc understant that when we say inline, we mean it.
64- * I really hate when the compiler is trying to be more clever than me,
65- * because in this case gcc is not able to figure out functions with a
66- * single call site, so not only I have to tag those functions inline
67- * by hand, but then it refuse to inline them properly.
68- * Total saving for iwevent : 150B = 0.7%.
69- * Fortunately, in gcc 3.4, they now automatically inline static functions
70- * with a single call site. Hurrah !
71- * Jean II */
72-#undef IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE
73-#if __GNUC__ == 3
74-#if __GNUC_MINOR__ >= 1 && __GNUC_MINOR__ < 4
75-#define IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE 1
76-#endif /* __GNUC_MINOR__ */
77-#endif /* __GNUC__ */
78-/* However, gcc 4.0 has introduce a new "feature", when compiling with
79- * '-Os', it does not want to inline iw_ether_cmp() and friends.
80- * So, we need to fix inline again !
81- * Jean II */
82-#if __GNUC__ == 4
83-#define IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE 1
84-#endif /* __GNUC__ */
85-/* Now, really fix the inline */
86-#ifdef IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE
87-#ifdef inline
88-#undef inline
89-#endif /* inline */
90-#define inline inline __attribute__((always_inline))
91-#endif /* IW_GCC_HAS_BROKEN_INLINE */
92-
9361 #ifdef __cplusplus
9462 extern "C" {
9563 #endif
9664
97-/****************************** DEBUG ******************************/
98-
99-//#define DEBUG 1
100-
10165 /************************ CONSTANTS & MACROS ************************/
10266
10367 /* Various versions information */
10468 /* Recommended Wireless Extension version */
105-#define WE_VERSION 21
69+#define WE_VERSION 22
10670 /* Maximum forward compatibility built in this version of WT */
10771 #define WE_MAX_VERSION 22
10872 /* Version of Wireless Tools */
109-#define WT_VERSION 29
110-
111-/* Paths */
112-#define PROC_NET_WIRELESS "/proc/net/wireless"
113-#define PROC_NET_DEV "/proc/net/dev"
114-
115-/* Some usefull constants */
116-#define KILO 1e3
117-#define MEGA 1e6
118-#define GIGA 1e9
119-/* For doing log10/exp10 without libm */
120-#define LOG10_MAGIC 1.25892541179
121-
122-/* Backward compatibility for network headers */
123-#ifndef ARPHRD_IEEE80211
124-#define ARPHRD_IEEE80211 801 /* IEEE 802.11 */
125-#endif /* ARPHRD_IEEE80211 */
126-
127-#ifndef IW_EV_LCP_PK_LEN
128-/* Size of the Event prefix when packed in stream */
129-#define IW_EV_LCP_PK_LEN (4)
130-/* Size of the various events when packed in stream */
131-#define IW_EV_CHAR_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + IFNAMSIZ)
132-#define IW_EV_UINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(__u32))
133-#define IW_EV_FREQ_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_freq))
134-#define IW_EV_PARAM_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_param))
135-#define IW_EV_ADDR_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct sockaddr))
136-#define IW_EV_QUAL_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_quality))
137-#define IW_EV_POINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + 4)
138-
139-struct iw_pk_event
140-{
141- __u16 len; /* Real lenght of this stuff */
142- __u16 cmd; /* Wireless IOCTL */
143- union iwreq_data u; /* IOCTL fixed payload */
144-} __attribute__ ((packed));
145-struct iw_pk_point
146-{
147- void __user *pointer; /* Pointer to the data (in user space) */
148- __u16 length; /* number of fields or size in bytes */
149- __u16 flags; /* Optional params */
150-} __attribute__ ((packed));
151-
152-#define IW_EV_LCP_PK2_LEN (sizeof(struct iw_pk_event) - sizeof(union iwreq_data))
153-#define IW_EV_POINT_PK2_LEN (IW_EV_LCP_PK2_LEN + sizeof(struct iw_pk_point) - IW_EV_POINT_OFF)
154-
155-#endif /* IW_EV_LCP_PK_LEN */
73+#define WT_VERSION 30
15674
15775 /****************************** TYPES ******************************/
15876
@@ -183,7 +101,8 @@ typedef struct wireless_config
183101 int key_flags; /* Various flags */
184102 int has_essid;
185103 int essid_on;
186- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1]; /* ESSID (extended network) */
104+ char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE + 2]; /* ESSID (extended network) */
105+ int essid_len;
187106 int has_mode;
188107 int mode; /* Operation mode */
189108 } wireless_config;
@@ -197,7 +116,7 @@ typedef struct wireless_info
197116 int has_sens;
198117 iwparam sens; /* sensitivity */
199118 int has_nickname;
200- char nickname[IW_ESSID_MAX_SIZE + 1]; /* NickName */
119+ char nickname[IW_ESSID_MAX_SIZE + 2]; /* NickName */
201120 int has_ap_addr;
202121 sockaddr ap_addr; /* Access point address */
203122 int has_bitrate;
@@ -284,7 +203,7 @@ typedef struct iw_modul_descr
284203
285204 /**************************** PROTOTYPES ****************************/
286205 /*
287- * All the functions in iwcommon.c
206+ * All the functions in iwlib.c
288207 */
289208
290209 /* ---------------------- SOCKET SUBROUTINES -----------------------*/
@@ -320,6 +239,14 @@ int
320239 int
321240 iw_protocol_compare(const char * protocol1,
322241 const char * protocol2);
242+/* ---------------------- ESSID SUBROUTINES ---------------------- */
243+void
244+ iw_essid_escape(char * dest,
245+ const char * src,
246+ const int slen);
247+int
248+ iw_essid_unescape(char * dest,
249+ const char * src);
323250 /* -------------------- FREQUENCY SUBROUTINES --------------------- */
324251 void
325252 iw_float2freq(double in,
@@ -416,18 +343,6 @@ int
416343 int
417344 iw_check_if_addr_type(int skfd,
418345 const char * ifname);
419-#if 0
420-int
421- iw_check_addr_type(int skfd,
422- const char * ifname);
423-#endif
424-#if 0
425-int
426- iw_get_mac_addr(int skfd,
427- const char * name,
428- struct ether_addr * eth,
429- unsigned short * ptype);
430-#endif
431346 char *
432347 iw_mac_ntop(const unsigned char * mac,
433348 int maclen,
@@ -491,6 +406,7 @@ extern const struct iw_modul_descr iw_modul_list[];
491406 /************************* INLINE FUNTIONS *************************/
492407 /*
493408 * Functions that are so simple that it's more efficient inlining them
409+ * Most inline are private because gcc is fussy about inline...
494410 */
495411
496412 /*
@@ -502,7 +418,7 @@ extern const struct iw_modul_descr iw_modul_list[];
502418 /*
503419 * Wrapper to push some Wireless Parameter in the driver
504420 */
505-static inline int
421+static inline __attribute__((always_inline)) int
506422 iw_set_ext(int skfd, /* Socket to the kernel */
507423 const char * ifname, /* Device name */
508424 int request, /* WE ID */
@@ -518,7 +434,7 @@ iw_set_ext(int skfd, /* Socket to the kernel */
518434 /*
519435 * Wrapper to extract some Wireless Parameter out of the driver
520436 */
521-static inline int
437+static inline __attribute__((always_inline)) int
522438 iw_get_ext(int skfd, /* Socket to the kernel */
523439 const char * ifname, /* Device name */
524440 int request, /* WE ID */
@@ -540,59 +456,6 @@ iw_sockets_close(int skfd)
540456 close(skfd);
541457 }
542458
543-/*------------------------------------------------------------------*/
544-/*
545- * Display an Ethernet Socket Address in readable format.
546- */
547-static inline char *
548-iw_saether_ntop(const struct sockaddr *sap, char* bufp)
549-{
550- iw_ether_ntop((const struct ether_addr *) sap->sa_data, bufp);
551- return bufp;
552-}
553-/*------------------------------------------------------------------*/
554-/*
555- * Input an Ethernet Socket Address and convert to binary.
556- */
557-static inline int
558-iw_saether_aton(const char *bufp, struct sockaddr *sap)
559-{
560- sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
561- return iw_ether_aton(bufp, (struct ether_addr *) sap->sa_data);
562-}
563-
564-/*------------------------------------------------------------------*/
565-/*
566- * Create an Ethernet broadcast address
567- */
568-static inline void
569-iw_broad_ether(struct sockaddr *sap)
570-{
571- sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
572- memset((char *) sap->sa_data, 0xFF, ETH_ALEN);
573-}
574-
575-/*------------------------------------------------------------------*/
576-/*
577- * Create an Ethernet NULL address
578- */
579-static inline void
580-iw_null_ether(struct sockaddr *sap)
581-{
582- sap->sa_family = ARPHRD_ETHER;
583- memset((char *) sap->sa_data, 0x00, ETH_ALEN);
584-}
585-
586-/*------------------------------------------------------------------*/
587-/*
588- * Compare two ethernet addresses
589- */
590-static inline int
591-iw_ether_cmp(const struct ether_addr* eth1, const struct ether_addr* eth2)
592-{
593- return memcmp(eth1, eth2, sizeof(*eth1));
594-}
595-
596459 #ifdef __cplusplus
597460 }
598461 #endif
--- a/wireless_tools/iwlist.8
+++ b/wireless_tools/iwlist.8
@@ -69,12 +69,13 @@ only) and normal users can only read left-over scan results. By
6969 default, the way scanning is done (the scope of the scan) is dependant
7070 on the card and card settings.
7171 .br
72-This command take optional arguments, however most drivers will ignore
72+This command takes optional arguments, however most drivers will ignore
7373 those. The option
7474 .B essid
75-is used to specify a scan on a specific ESSID. The option
75+is used to specify a scan on a specific ESSID. With some card/driver,
76+this enables to see hidden networks. The option
7677 .B last
77-do not trigger a scan and read left-over scan results.
78+does not trigger a scan and read left-over scan results.
7879 .TP
7980 .BR freq [uency]/ channel
8081 Give the list of available frequencies in the device and the number of
--- a/wireless_tools/iwlist.c
+++ b/wireless_tools/iwlist.c
@@ -11,7 +11,7 @@
1111 * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1212 */
1313
14-#include "iwlib.h" /* Header */
14+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1515 #include <sys/time.h>
1616
1717 /****************************** TYPES ******************************/
@@ -496,10 +496,11 @@ print_scanning_token(struct stream_descr * stream, /* Stream of events */
496496 break;
497497 case SIOCGIWESSID:
498498 {
499- char essid[IW_ESSID_MAX_SIZE+1];
499+ char essid[4*IW_ESSID_MAX_SIZE+1];
500500 memset(essid, '\0', sizeof(essid));
501501 if((event->u.essid.pointer) && (event->u.essid.length))
502- memcpy(essid, event->u.essid.pointer, event->u.essid.length);
502+ iw_essid_escape(essid,
503+ event->u.essid.pointer, event->u.essid.length);
503504 if(event->u.essid.flags)
504505 {
505506 /* Does it have an ESSID index ? */
@@ -799,7 +800,8 @@ print_scanning_info(int skfd,
799800 if(iw_get_ext(skfd, ifname, SIOCGIWSCAN, &wrq) < 0)
800801 {
801802 /* Check if buffer was too small (WE-17 only) */
802- if((errno == E2BIG) && (range.we_version_compiled > 16))
803+ if((errno == E2BIG) && (range.we_version_compiled > 16)
804+ && (buflen < 0xFFFF))
803805 {
804806 /* Some driver may return very large scan results, either
805807 * because there are many cells, or because they have many
@@ -815,6 +817,10 @@ print_scanning_info(int skfd,
815817 else
816818 buflen *= 2;
817819
820+ /* wrq.u.data.length is 16 bits so max size is 65535 */
821+ if(buflen > 0xFFFF)
822+ buflen = 0xFFFF;
823+
818824 /* Try again */
819825 goto realloc;
820826 }
@@ -1688,6 +1694,17 @@ static const char * event_capa_evt[] =
16881694 [IWEVEXPIRED - IWEVFIRST] = "Expired node",
16891695 };
16901696
1697+static const struct iwmask_name iw_scan_capa_name[] = {
1698+ { IW_SCAN_CAPA_ESSID, "ESSID" },
1699+ { IW_SCAN_CAPA_BSSID, "BSSID" },
1700+ { IW_SCAN_CAPA_CHANNEL, "Channel" },
1701+ { IW_SCAN_CAPA_MODE, "Mode" },
1702+ { IW_SCAN_CAPA_RATE, "Rate" },
1703+ { IW_SCAN_CAPA_TYPE, "Type" },
1704+ { IW_SCAN_CAPA_TIME, "Time" },
1705+};
1706+#define IW_SCAN_CAPA_NUM IW_ARRAY_LEN(iw_scan_capa_name)
1707+
16911708 /*------------------------------------------------------------------*/
16921709 /*
16931710 * Print the event capability for the device
@@ -1740,6 +1757,16 @@ print_event_capa_info(int skfd,
17401757 cmd, event_capa_evt[cmd - IWEVFIRST]);
17411758 }
17421759 printf("\n");
1760+
1761+ /* Add Scanning Capacity as a bonus, if available */
1762+ if(range.scan_capa != 0)
1763+ {
1764+ printf("%-8.16s Scanning capabilities :", ifname);
1765+ iw_print_mask_name(range.scan_capa,
1766+ iw_scan_capa_name, IW_SCAN_CAPA_NUM,
1767+ "\n\t\t- ");
1768+ printf("\n\n");
1769+ }
17431770 }
17441771 return(0);
17451772 }
@@ -2159,6 +2186,7 @@ main(int argc,
21592186 char **args; /* Command arguments */
21602187 int count; /* Number of arguments */
21612188 const iwlist_cmd *iwcmd;
2189+ int goterr = 0;
21622190
21632191 if(argc < 2)
21642192 iw_usage(1);
@@ -2206,12 +2234,12 @@ main(int argc,
22062234
22072235 /* do the actual work */
22082236 if (dev)
2209- (*iwcmd->fn)(skfd, dev, args, count);
2237+ goterr = (*iwcmd->fn)(skfd, dev, args, count);
22102238 else
22112239 iw_enum_devices(skfd, iwcmd->fn, args, count);
22122240
22132241 /* Close the socket. */
22142242 iw_sockets_close(skfd);
22152243
2216- return 0;
2244+ return goterr;
22172245 }
--- a/wireless_tools/iwpriv.c
+++ b/wireless_tools/iwpriv.c
@@ -11,7 +11,7 @@
1111 * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1212 */
1313
14-#include "iwlib.h" /* Header */
14+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1515
1616 /************************** DOCUMENTATION **************************/
1717
--- a/wireless_tools/iwspy.c
+++ b/wireless_tools/iwspy.c
@@ -10,7 +10,7 @@
1010 * Copyright (c) 1997-2004 Jean Tourrilhes <jt@hpl.hp.com>
1111 */
1212
13-#include "iwlib.h" /* Header */
13+#include "iwlib-private.h" /* Private header */
1414
1515 /************************* DISPLAY ROUTINES **************************/
1616
@@ -357,7 +357,7 @@ main(int argc,
357357 /* The device name must be the first argument */
358358 /* Name only : show spy list for that device only */
359359 if(argc == 2)
360- print_spy_info(skfd, argv[1], NULL, 0);
360+ goterr = print_spy_info(skfd, argv[1], NULL, 0);
361361 else
362362 /* Special commands */
363363 if(!strcmp(argv[2], "setthr"))
--- a/wireless_tools/udev.import_devpath.diff
+++ /dev/null
@@ -1,39 +0,0 @@
1-diff -u -p udev-106/udev_rules.j1.c udev-106/udev_rules.c
2---- udev-106/udev_rules.j1.c 2007-03-15 10:07:51.000000000 -0700
3-+++ udev-106/udev_rules.c 2007-03-15 10:09:50.000000000 -0700
4-@@ -186,7 +186,16 @@ static int import_keys_into_env(struct u
5- linepos = line;
6- if (get_key(&linepos, &variable, &value) == 0) {
7- dbg("import '%s=%s'", variable, value);
8-- name_list_key_add(&udev->env_list, variable, value);
9-+ /* handle device, renamed by external tool,
10-+ * returning new path */
11-+ if (strcmp(variable, "DEVPATH") == 0) {
12-+ info("updating devpath from '%s' to '%s'",
13-+ udev->dev->devpath, value);
14-+ sysfs_device_set_values(udev->dev, value,
15-+ NULL, NULL);
16-+ } else
17-+ name_list_key_add(&udev->env_list,
18-+ variable, value);
19- setenv(variable, value, 1);
20- }
21- }
22-diff -u -p udev-106/udevtest.j1.c udev-106/udevtest.c
23---- udev-106/udevtest.j1.c 2007-03-15 10:39:16.000000000 -0700
24-+++ udev-106/udevtest.c 2007-03-15 10:42:09.000000000 -0700
25-@@ -59,8 +59,13 @@ int main(int argc, char *argv[], char *e
26-
27- info("version %s", UDEV_VERSION);
28- udev_config_init();
29-- if (udev_log_priority < LOG_INFO)
30-+ if (udev_log_priority < LOG_INFO) {
31-+ char priority[32];
32-+
33- udev_log_priority = LOG_INFO;
34-+ sprintf(priority, "%i", udev_log_priority);
35-+ setenv("UDEV_LOG", priority, 1);
36-+ }
37-
38- for (i = 1 ; i < argc; i++) {
39- char *arg = argv[i];
--- a/wireless_tools/wireless.21.h
+++ b/wireless_tools/wireless.21.h
@@ -5,6 +5,12 @@
55 *
66 * Authors : Jean Tourrilhes - HPL - <jt@hpl.hp.com>
77 * Copyright (c) 1997-2005 Jean Tourrilhes, All Rights Reserved.
8+ *
9+ * This file, and only this file, is licensed under the terms of the LGPL.
10+ * You can redistribute it and/or modify it under the terms of the GNU
11+ * Lesser General Public License as published by the Free Software
12+ * Foundation; either version 2.1 of the License, or (at your option)
13+ * any later version.
814 */
915
1016 #ifndef _LINUX_WIRELESS_H
--- a/wireless_tools/wireless.22.h
+++ b/wireless_tools/wireless.22.h
@@ -5,6 +5,12 @@
55 *
66 * Authors : Jean Tourrilhes - HPL - <jt@hpl.hp.com>
77 * Copyright (c) 1997-2007 Jean Tourrilhes, All Rights Reserved.
8+ *
9+ * This file, and only this file, is licensed under the terms of the LGPL.
10+ * You can redistribute it and/or modify it under the terms of the GNU
11+ * Lesser General Public License as published by the Free Software
12+ * Foundation; either version 2.1 of the License, or (at your option)
13+ * any later version.
814 */
915
1016 #ifndef _LINUX_WIRELESS_H
@@ -210,21 +216,21 @@
210216 * - Add explicit flag to tell stats are in dBm : IW_QUAL_DBM
211217 * - Add IW_IOCTL_IDX() and IW_EVENT_IDX() macros
212218 *
213- * V19 to V20
214- * ----------
215- * - RtNetlink requests support (SET/GET)
216- *
217219 * V20 to V21
218220 * ----------
219221 * - Remove (struct net_device *)->get_wireless_stats()
220222 * - Change length in ESSID and NICK to strlen() instead of strlen()+1
223+ * - Add SIOCSIWMODUL/SIOCGIWMODUL for modulation setting
221224 * - Add IW_RETRY_SHORT/IW_RETRY_LONG retry modifiers
225+ * - Add IW_POWER_SAVING power type
222226 * - Power/Retry relative values no longer * 100000
227+ * - Add bitrate flags for unicast/broadcast
223228 * - Add explicit flag to tell stats are in 802.11k RCPI : IW_QUAL_RCPI
224229 *
225230 * V21 to V22
226231 * ----------
227232 * - Prevent leaking of kernel space in stream on 64 bits.
233+ * - Scan capabilities in struct iw_range (Dan Williams)
228234 */
229235
230236 /**************************** CONSTANTS ****************************/
@@ -355,7 +361,7 @@
355361 #define SIOCIWLAST SIOCIWLASTPRIV /* 0x8BFF */
356362 #define IW_IOCTL_IDX(cmd) ((cmd) - SIOCIWFIRST)
357363
358-/* Odd : get (world access), even : set (root access) */
364+/* Odd : get (world access), Even : set (root access) */
359365 #define IW_IS_SET(cmd) (!((cmd) & 0x1))
360366 #define IW_IS_GET(cmd) ((cmd) & 0x1)
361367
@@ -545,6 +551,16 @@
545551 /* Maximum size of returned data */
546552 #define IW_SCAN_MAX_DATA 4096 /* In bytes */
547553
554+/* Scan capability flags - in (struct iw_range *)->scan_capa */
555+#define IW_SCAN_CAPA_NONE 0x00
556+#define IW_SCAN_CAPA_ESSID 0x01
557+#define IW_SCAN_CAPA_BSSID 0x02
558+#define IW_SCAN_CAPA_CHANNEL 0x04
559+#define IW_SCAN_CAPA_MODE 0x08
560+#define IW_SCAN_CAPA_RATE 0x10
561+#define IW_SCAN_CAPA_TYPE 0x20
562+#define IW_SCAN_CAPA_TIME 0x40
563+
548564 /* Max number of char in custom event - use multiple of them if needed */
549565 #define IW_CUSTOM_MAX 256 /* In bytes */
550566
@@ -988,6 +1004,9 @@ struct iw_range
9881004 __u16 old_num_channels;
9891005 __u8 old_num_frequency;
9901006
1007+ /* Scan capabilities */
1008+ __u8 scan_capa; /* IW_SCAN_CAPA_* bit field */
1009+
9911010 /* Wireless event capability bitmasks */
9921011 __u32 event_capa[6];
9931012
@@ -1134,6 +1153,6 @@ struct iw_event
11341153 #define IW_EV_PARAM_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_param))
11351154 #define IW_EV_ADDR_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct sockaddr))
11361155 #define IW_EV_QUAL_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + sizeof(struct iw_quality))
1137-#define IW_EV_POINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_LEN + 4)
1156+#define IW_EV_POINT_PK_LEN (IW_EV_LCP_PK_LEN + 4)
11381157
11391158 #endif /* _LINUX_WIRELESS_H */
旧リポジトリブラウザで表示